suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/07/2011

Périple à dos d'âne en Aveyron !

 

crouzets,sylvanès,âne

 Après nos exploits dans la grotte de Labeil que nous vous avons contés la semaine passée,  nous avons eu droit : Emilie, Carla, Tom et moi, Romain, à une rando à dos d’ânes en Aveyron. On a bien aimé la grotte, c’est vrai, mais les ânes c’est plus cool : ça vous porte ! Vous vous rendez compte une rando où on ne marche pas : Que du bonheur !

Nous voilà donc rendus à la ferme des Crouzets en Aveyron où Emilie et moi se voyons confier Roméo un âne de Provence . La première chose à faire avant de le bâter est de bien brosser ses poils afin que le bât ne le blesse pas.  Je peux vous dire que ça prend plus de temps qu’à mon papy de se coiffer vu que sa tête ressemble à une boule de pétanque.

  

crouzets,sylvanès,âne

Carla et Tom héritent de Persil un âne aux longs poils originaire du Haut Poitou. Mon papy prétend qu’on l’a nommé ainsi car il est assez timide et comme les timides rougissent généralement comme une tomate, le persil ça se marrie bien avec. Mais là je crois qu’il  galèje ! Comment voulez vous que l’on fasse confiance aux adultes quand ils racontent des histoires pareilles !

 

 

crouzets,sylvanès,âne

Sophie la « maman » des ânes, enfin celle qui s’en occupe, les fait manger, les soigne quand ils sont malades, comme un vraie maman, quoi ! (Les papas font le reste, c’est à dire pas grand chose!) Sophie, donc,  nous réunit avant le départ pour nous donner les consignes :

 Règle N°1 ne pas laisser les ânes brouter l’herbe du bord des chemins sous peine de passer la nuit à la belle étoile.

 Règle N°2 se tenir en arrière dans les descentes pour éviter de se retrouver avec l’âne sur le dos

 Règle N°3 au contraire d’un cheval un âne qui résiste  se pousse et ne se tire jamais !

 Règle N°4 si l’âne vous échappe lors d’une pause ne pas courir après car ils adorent jouer à « chat » et courent plus vite que vous.  Si l’on ne leur prête pas attention ils finissent toujours par revenir vers vous.. Malgré ma courte expérience, j'ai remarqué que c'est pareil avec les filles : si vous leur courez après elles se sauvent mais si vous ne faites pas attention à elles, elles viennent vers vous !

 

 

crouzets,sylvanès,âne

Et voilà c’est parti. ! il faut avouer que c’est une sensation délicieuse de voir pour une fois des adultes marcher à grands pas  en ahanant  (le verbe est de circonstance) pour rester au niveau des ânes. Car d’habitude c’est nous qui devons galoper comme des dératés pour les suivre ! Douce est notre revanche.

 

 

crouzets,sylvanès,âne

Carla la plus grande d’entre nous doit laisser la place à son frère Tom, Persil ne pouvant les porter tous les deux à la fois. Ca fait réfléchir sur l’utilité de grandir.  D’un autre côté se priver de pâtes, de pommes de terre, de bonbons, de glâce et de Nutella pour pouvoir continuer à monter sur un âne est un choix cornélien !

 

 

crouzets,sylvanès,âne

Bon quand je dis que les adultes suivent en ahanant j’exagère un peu pour ce qui concerne Gibus . Je suis sûr qu’il pourrait porter l’âne sur son dos avec Tom dessus et avancer aussi vite !

 

 

crouzets,sylvanès,âne

Je vais vous faire un confidence : ce qui me plait le plus dans une rando à dos d’âne c’est que je suis assis devant ma sœur et que c’est moi qui commande.  Ça me donne vraiment envie d’en commander un au père Noël.

 

 

crouzets,sylvanès,âne

On suit un chemin en balcon d’où l’on aperçoit la magnifique chapelle orthodoxe dont mon papy vous a conté l’histoire sur son blog en novembre 2006 et auprès de laquelle nous allons passer au cours de notre randonnée.

 

crouzets,sylvanès,âne

En avançant Roméo ne peut pas manquer d’apercevoir son ombre d’où ressortent en particulier ses longues oreilles. On dit que dans le monde animal  seuls les singes, les éléphants, et les poulpes sont capables de se reconnaître mais certainement pas les ânes. J’espère donc qu’il ne s’imagine pas que ce sont mes oreilles  ! Bon je sais que mes parents me demandent souvent d’arrêter de faire l’âne, mais c’est pas pour autant que mes appendices auriculaires ressemblent aux leurs, rassurez moi !

 

 

crouzets,sylvanès,âne

Nous voilà à l’heure de la pause. Nous en profitons avec Tom pour échanger sur notre expérience d’ânier ou de bourriquier si vous préférez, encore que nos ânes soient loin d’être des bourriques et se montrent au contraire très dociles. Mais c’est aussi sans doute parce que nous  sommes d’excellents maîtres.

 

crouzets,sylvanès,âne

Pendant ce temps nous confions à Emilie et Carla (avec, reconnaissons le, l’appui parental)  le soin de faire paître Persil et Roméo. Tâche dont elles s’exécutent avec un enthousiasme manifeste ( là je suis ironique, vous l’avez compris !).  Combien délicieuse est cette journée pour Tom et moi enfin débarrassés de l’injuste tutelle de nos aînées. Nous buvons, comme dit mon papy quand il est content  du « petit lait » (à vrai dire je ne sais pas pourquoi il dit ça, vu qu’ il ne boit jamais de lait).

 

 

crouzets,sylvanès,âne

Bon, il est temps de repartir et il va falloir que je remonte sur Roméo ce qui ne va pas être facile. Pas question que je demande à ma sœur qui serait trop heureuse de m’envoyer aux pelotes (pelotes de quoi, je ne sais pas, les adultes ont vraiment  des expressions bizarres).  Bon , papa a vu que j’étais en difficulté et, par solidarité masculine, vient m’aider. Les mamans c’est doux mais les papas c’est quand même pratiques !

 

crouzets,sylvanès,âne

 Nous arrivons à la chapelle orthodoxe qui a été démontée en Russie pour être remontée ici . Moi qui ai eu un jeu de construction au dernier Noêl, je peux vous dire que c’est du beau travail . Mais ils ont bien fait de ne pas appeler mon papy à la rescousse pour le remontage car ils se seraient retrouvés avec un café-bar à la place de la chapelle.

 

 

crouzets,sylvanès,âne

Parler de café-bar me donne soif ! On fait donc  une halte à la source située près de la chapelle  mais que dédaignent Persil et Roméo. Ces deux là ne semblent pas plus apprécier l’eau que Papy et son ami Gibus.

 

 crouzets,sylvanès,âne

Il y a des moments dans la vie où il faut savoir  reconnaître ses limites !  Et il faut avouer que Tom et moi sommes confrontés  à un gros problème quand  Roméo et Persil sont « invités »  à descendre l’escalier  d’accès à la chapelle qui fait la jonction avec notre chemin de retour. Nos deux amis, jusqu’ici dociles, refusent obstinément de descendre les marches !

 crouzets,sylvanès,âne

 Gibus et mon papa prennent alors les choses en main tandis que mon papy se défile sous prétexte d’immortaliser la scène avec son appareil photo.  A vrai dire, il leur faut un certain temps, pour les convaincre de franchir l’obstacle, oubliant au passage d’appliquer la règle N°3 (un âne se pousse mais ne se tire pas !). Ce qui à la fois console notre ego un peu meurtri et écorne l’admiration que nous avions pour eux.  But nobody’s perfect ! (Et oui nous apprenons l’anglais dès la maternelle ).

 

 

crouzets,sylvanès,âne

Nous reprenons enfin  le fil tranquille de notre balade ce qui nous permet de nous laisser aller à nos rêveries.  Je me dis que ça serait bien d’aller à l’école ainsi et de ne plus être obligé de porter son cartable et de pouvoir emmener à la fin de la journée  ma petite amie  Charlotte (je l’aime bien parce que c’est aussi un nom de gâteau)  faire un tour  au Mickey-Bar manger une  glace à la fraise avec des frites.

 

 

crouzets,sylvanès,âne

Tom lui est impressionné par les oreilles de Persil et il se dit sans doute qu’il va falloir dès l’entrée au CP qu’il potasse ses devoirs s’il ne veut pas que les siennes deviennent comme celles là ! Moi si jamais ça m’arrive je me laisserai pousser les cheveux pour ne pas qu’on les voit.

 

crouzets,sylvanès,âne

 J’ai rejoint mon ami Tom sur Persil  pour permette à Carla de monter sur Roméo.  Mais voilà que l’on doit traverser une zone boueuse et Roméo renacle n’aimant pas apparemment mouiller ses sabots. Ma sœur qui est du genre « princesse au petit pois » semble aussi embêtée que lui pour franchir l’obstacle. C’est pas Emilie que mes parents auraient dû l’appeler mais Juliette car elle va très bien avec Roméo.

 

 

crouzets,sylvanès,âne

Bon, c’est vrai  je ne suis pas très sympa avec ma sœur, alors que depuis qu’elle a vu que je conduisais Roméo comme un chef, elle est tout sourire à mon égard !  Faut vraiment que je me fasse offrir un âne par le père Noël !

 

 

crouzets,sylvanès,âne

Vous avez compris que nous avons passé une super journée sur le dos de  Roméo et de Persil. Le problème est  qu’il va falloir attendre un an pour recommencer et que d’ici là ce sont nos grandes sœurs que l’on va avoir sur le dos !

 

Texte Ulysse & Photos Ulysse, MarieB. et Sébastien


09:03 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (33) | Tags : crouzets, sylvanès, âne

20/07/2011

Périls et merveilles dans la grotte de Labeil !

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Il y a dans l’arrière pays Lodévois, au cœur du cirque de Labeil  une grotte étonnante connue des hommes depuis le néolithique et qui réserve à ses visiteurs périls et merveilles.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Pour partir à sa découverte,  je vous mets entre les mains d’Emilie, Carla, Tom et Romain qui vont vous emmener au plus profond de ses galeries où de nombreuses surprises vous attendent.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Il est trop tard pour reculer, vous entrez dans la grotte à vos risques et périls. Vous avez tout juste quelques secondes pour envoyer par SMS votre testament à votre notaire,  après vous serez coupés du monde, peut être pour l’éternité !

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

A peine avons nous fait quelques mètres que nos yeux sont éblouis, l’eau ayant décoré le plafond de la galerie de draperies de pierre dignes des plus grands sculpteurs de la renaissance italienne.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

 Non moins féerique est la rivière qui a creusé la galerie dans laquelle nous progressons. « So far, so good «  comme disent nos amis (parfois un peu faux-culs, il est vrai) britanniques. Je vous vois déjà hausser les épaules en marmonnant « Mais où sont donc les périls annoncés ? ». Ne faites pas les fiérots, vous allez y être bientôt confrontés.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

En voilà un petit avant-goût avec cette belle grappe de méduses prêtes à vous tomber sur le cou ! Je n’ai qu’un conseil à vous donner  c’est de  presser le pas !

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Les choses sérieuses commencent, nous pénétrons dans une galerie où la fée électricité n’a plus droit de cité.  Notre sort va désormais dépendre de notre seule lampe frontale et si elle fait un « infarctus » nous serons condamnés à errer dans l’obscurité la plus totale. C’est une situation à laquelle nous ne sommes plus guère habitués dans nos villes et villages d’où la nuit est bannie.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

La situation se corse : non seulement il fait noir comme dans un four (sans feu, ça va de soi) mais le plafond de la galerie s’abaisse nous obligeant à nous mettre à quatre pattes sur le sol jonché de  des flaques d’eau .

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Et oui, c’est bien par là qu’il faut passer ! Tiens, vous ne haussez plus les épaules ! Remarquez, il vaut mieux, si vous ne voulez pas vous cogner vous avez intérêt à faire profil bas !  C’est un exercice pour lequel l’extrême jeunesse présente un avantage certain. Car avec l’âge on devient aussi souple qu’une enclume.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

 Au bout du tunnel une surprise désagréable nous attend : quelques crânes juchés sur une pierre semblent indiquer que d’autres visiteurs sont passés par ici avant nous, sans pouvoir manifestement trouver la sortie !

 Bigre ! Une poussée d’adrénaline nous traverse et la panique commence à nous pétrifier ! Respirons profondément et gardons notre sang-froid !

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Nous étudions le plan que l’on nous a fourni à l’entrée pour trouver une issue. Pendant ce temps Romain pense avec nostalgie au pot de Nutella qu’il n’a pas fini et qui risque de moisir au fond du placard de sa mamy si jamais nous ne revenons pas de cette escapade !

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Heureusement Tom et Carla finissent par trouver une échelle qui permet d’accéder à un couloir supérieur, ce qui nous redonne espoir.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Carla la plus aventureuse se lance la première…..

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Suivie de Tom …

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Puis d’Emilie, Romain et du reste de la troupe.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Ouf ! le tunnel débouche effectivement sur une autre galerie. Carla et Emilie  l’annoncent à ceux qui suivent, provoquant une vague de soulagement dans le groupe.

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Même quand on a un petit gabarit il n’est pas facile de s’extraire du boyau pour accéder à la galerie. Vous imaginez l’épreuve que ça a été pour ceux qui ont un petit faible pour le rosé et les gâteaux au chocolat !

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Nous suivons cette nouvelle galerie munie opportunément d’une corde qui nous évite un bain de pieds dans l’eau qui ruisselle dans la rigole centrale.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Mais soudain Romain qui a pris la tête de la colonne (stimulé sans doute par l’envie de retrouver son pot de Nutella) s’arrête et exhibe une moue dubitative manifestant ainsi que nous sommes face à un gros problème ! 

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

L’issue de la galerie est gardée par un vieux roi wisigoth muni d’une redoutable épée .  Certes celui ci semble dormir d’un profond sommeil, mais si jamais il se réveille personne n’a vraiment envie de l’affronter . Nous ne sommes armés que de couteaux suisses, de Laguiole et d’Opinel et le combat serait inégal.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Après conciliabule, on décide d’emprunter un boyau qui contourne l’issue de la galerie et que Tom a repéré au passage.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Le problème est que l’on ne sait pas trop où le boyau mène et de plus il est en forte pente nous obligeant à nous laisser glisser dans le noir sans savoir où l’on va atterrir. Fermons les yeux et advienne que pourra !

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

La réception se fait heureusement sans casse mais Tom en profite malgré tout pour se faire materner par les filles. Qui n’en n'aurait pas fait de même à sa place !

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Ainsi réconfortés Tom et Romain reprennent le « leadership » (les filles pas folles les laissent essuyer les plâtres ). De fait c'est un vrai plaisir que de retrouver la marche à quatre pattes sans avoir sur le dos des parents qui vous houspillent parce que l'on va faire des trous à son pantalon !

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Ouf ! ils aperçoivent soudain une salle éclairée, signe que nous avons retrouvé le chemin de la sortie .

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Et pour ajouter à notre bonheur, nous tombons sur la cave du roi wisigoth qui se révèle avoir fort bon goût en la matière vu que ses flacons viennent du Domaine du pas de l’Escalette. Nous en ouvrons un pour célébrer l’issue heureuse de notre escapade, sans faire trop de bruit afin d’éviter de réveiller ce redoutable guerrier.

 

PS La visite de la grotte de Labeil (cliquez sur le nom pour accéder au site) comporte deux options d'environ 1 heure chacune : une visite guidée classique et une visite libre pour laquelle on vous remet casques, lampes et un plan. Prévoir des habits qui ne risquent rien  pour cette dernière option sans réel danger mais qui implique que les enfants soient accompagnés par des adultes. 

 

Texte Ulysse & Photos (Ulysse et Gibus)

07/07/2011

Périple dans la Chaîne des Puys (fin)


vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

 

Notre séjour touchant à sa fin, nous nous décidons, malgré des prévisions météo « auvergnates »(c’est à dire, pour ne pas vexer Juju, « incertaines »), à nous attaquer à la pièce maîtresse de la chaîne des Puys : le puy de Dôme.

Celles et ceux habitués à gravir les sommets alpins, pyrénéens, andins et autres pics exotiques souriront sans doute en lisant les mots « pièce maîtresse ». Car avec ses 1465 mètres le puy de Dôme est pour eux une grosse pièce montée qui s’avale comme un petit four. Mais je les invite à ne pas prononcer de jugement hâtif avant d’avoir lu cette note.

Tout d’abord quand on veut bien maîtriser « son sujet » il faut en faire le tour et c’est ce que nous entreprenons en empruntant  le sentier circulaire qui contourne le Puy et traverse par endroits de magnifiques forêts.

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Quand le chemin sort du bois le Puy de Dôme s’impose immédiatement dans le paysage. Sa coiffe de nuages qui le dissimule en partie le rend paradoxalement plus imposant, car on n’en voit pas le bout !

On pense alors au propos d’Alexandre Vialatte , écrivain auvergnat pour lequel le puy de Dôme était la mesure de toute chose et qui disait : « On me fait le reproche d’avoir exagéré l’altitude du puy de dôme. Voilà longtemps que le puy de Dôme était trop petit. (...) Il est, pour les montagnes, une altitude morale. Le puy de Dôme, moralement, est bien plus haut que lui-même. Historiquement, le puy de Dôme est plus grand que le Mont-Blanc (…..)  N'hésitons pas à lui donner mille ou deux mille mètres de plus. (….)".

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

J’aime assez cette notion « d’altitude morale  ou historique» pour certaines montagnes emblématiques et je pense que ce point de vue était partagé par Anquetil et Poulidor lorsqu’ils ont grimpé le puy au coude à coude lors d’une étape légendaire du tour de France 1964.

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

De Freignac, coureur automobile du début du XXème siècle n’aurait pas non plus contredit Vialatte. En 1905,  fasciné par ce sommet, il se lance à sa conquête au péril de sa vie. Parvenu en haut il déclare « jamais je ne recommencerai »

  

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Deux ans plus tard, en 1907 on accède en train au sommet. Mais le développement de la voiture mettra fin à cette aventure ferroviaire au début des années trente. Elle devrait renaître en 2012, un train à crémaillère étant en cours d’installation qui chassera définitivement les voitures du sommet.

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Mais l’exploit le plus fou suscité par cette montagne est celui du pilote Eugène Renaux  et de son mécanicien Alain Senouque qui, relevant un défi lancé par André et Edouard Michelin, relient en avion le 7 mars 1911 Paris au sommet du Puy en moins de six heures. A l’atterrissage l’avion s’arrête à quelques mètres du vide !

  

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

 Le respect s’impose donc pour cette montagne à propos de laquelle l’historien français du XIXème siècle Georges-Bernard Depping disait dans son ouvrage "Merveilles et beautés de la nature en France": « les voyageurs qui ont parcouru les Pyrénées et les Alpes ont vu assurément des montagnes plus importantes par leur élévation et leur volume ; mais difficilement ils en auront rencontré une mieux dessinée, mieux filée et surtout mieux placée pour plaire.

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

De la voir s’élever ainsi au dessus d’un plateau fleuri, on ne peut qu’adhérer à ses propos. Vous êtes libres bien sûr, cher lecteur ou chère lectrice, de penser différemment, mais je vous conseille dans ce cas de changer de lunettes, de lentilles ou d’écran d’ordinateur.

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Si vous n’êtes pas convaincu(e), cette photo emportera je l’espère votre adhésion….

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Et si vous êtes toujours réfractaire, je doute que vous le soyez encore après celle vue ci.

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Pour les cas désespérés qui ne seraient toujours pas séduits, je conseille une visite à la chapelle de St Aubin où coule une source dont on prétend qu’elle guérit les maladies des yeux.

Pour ceux qui seraient sceptiques je reprendrai les propos tenus par un habitant à  un visiteur qui doutait de la propriété miraculeuse de la source  « bien-sûr que l’eau est bonne pour la vue, regardez parmi les centaines de moutons qui en  boivent tous les jours, on n’en a jamais vu un porter des lunettes… »

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Assez parlé ! Maintenant que nous en avons fait le tour il est temps de passer aux actes et de se diriger vers le chemin des Muletiers qui mène à son sommet.

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Comme vous le constatez, ce chemin est fort confortable et permet à nos épouses de garder le sourire malgré le nuage noir installé au dessus de nos têtes. Le bulletin météo du jour ne parle plus de « rares averses » mais « d’averses éparses » ce qui nous laisse l’espoir de passer entre les gouttes !

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Nous voilà en vue du sommet coiffé d’une antenne qui ressemble à une fusée du Cap Canaveral prête à s’élancer vers l’espace. Tout ce que nous souhaitons c’est qu’elle ne crève pas les nuées qui se vautrent sur le sommet du puy.

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Eole  prend pitié de nous et pousse les nuées au large, nous permettant de découvrir vers le nord le magnifique puy de Côme.

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

 Ainsi que le Pariou et le Puy des Goules.

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Tandis qu’un troupeau de moutons ressemblant à une fourmilière s’égaille dans le cratère du petit Puy de Dôme.

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Vers le sud  la vue n’est pas moins belle. Assurément Georges-Bernard Depping n’avait pas tort, le puy de Dôme est l’une des montagnes les mieux placées pour plaire !

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Il est l’heure de redescendre pour reprendre quelques forces au Café des Muletiers installé au départ du sentier, où dans un cadre convivial est servie une excellente cuisine de terroir..

Le lendemain matin il nous faut, hélas, plier bagages. Les nuages ont eu beau nous accompagner pendant notre séjour et dispenser généreusement leurs bruines rafraîchissantes, nous emportons de notre séjour dans la Chaîne des Puys et à l’Archipel Volcans des souvenirs chaleureux. Il est certain que nous y reviendrons !

PS: Si vous souhaitez faire de la randonnée dans la Chaîne des Puys je vous conseille d'acheter la carte de randonnée IGN 2531 ET ainsi que le Guide "Balades et randonnées Chaîne des Puys à pied et à VTT " Ref 127 édité par Chamina.

Texte & Photos Ulysse (sauf citations et photos historiques reprises des excellents panneaux pédagogiques installés le long du sentier des muletiers.)

02/07/2011

Périple dans la Chaîne des Puys (3ème partie)

 

saint-pourçain,pui de côme,truffade,pariou

Le bulletin météo de ce matin est optimiste, c’est à dire, pour ceux qui ne connaissent pas l’Auvergne, que « de rares averses » sont annoncées pour la journée. Aussi, nous décidons de faire l’ascension du Pariou, dont le cône est l’un des plus beaux de la chaîne des Puys.

Pendant que nous cheminons à l’abri de la forêt dense qui recouvre les abords du puy, rappelons brièvement la genèse de cette zone volcanique unique en Europe. Ainsi ceux qui n’aiment pas marcher « pour rien » s’instruiront chemin faisant.

Sous la poussée de la plaque africaine, la plaque européenne s’est étirée et amincie conduisant à une remontée du magma sous-jacent. Les premiers épisodes volcaniques ont débuté il y a vingt-cinq millions d’années et ont conduit successivement à la naissance des volcans cantaliens : Puy Mary, Plomb du cantal, Puy Grioux (-13 à -3 millions d’années) puis de ceux du Mont Dore et du Sancy (-3 millions à -200.000ans) et enfin de la chaîne des Puys (-100.000 à - 8.000 ans).

La dérive des plaques continentales se poursuivant, un réveil des puys n’est pas exclu. Rappelons qu’à la fin du XVIème siècle des tremblements de terre ont fendu l’un des murs de la cathédrale de Clermont-Ferrand et dévasté Riom. Depuis des secousses de faible amplitude se font régulièrement sentir. Mais il ne semble pas, pour le moment, y avoir péril en la demeure.

 

 

saint-pourçain,pui de côme,truffade,pariou

De ces épisodes éruptifs, qui ont semé le chaos sur la terre, est né ce paysage unique qui séduit par l’harmonie et la douceur de ses lignes, étonnant paradoxe !

Cette sensation de paix est renforcée par la présence dans le cratère du puy d’un troupeau de moutons, armée docile et pacifique enrôlée pour le préserver de l’invasion de la forêt . Un berger et son chien confortablement installés dans l’herbe les surveillent  d’un œil (chacun !)

Qu’un seul mouton divague et  veuille aller brouter de l’autre coté du cratère, nos deux larrons sont vite à l’œuvre pour ramener l’imprudent dans le droit chemin.

Quel étonnant spectacle de voir alors le chien répondra fidèlement aux injonctions de son maître : « à gauche ! » « à droite » « descend » « remonte ». Ces chiens là sont admirables .

 

 

saint-pourçain,pui de côme,truffade,pariou

Des blocs de lave parsèment le fond du cratère. Ils sont condamnés à rester sédentaires jusqu’ à la prochaine éruption, au contraire de ceux tombés sur les flancs du volcan et qui,  peu à peu emportés par l’érosion, voyagent.  Mais la nature les a  opportunément dotés d’un cœur de pierre qui les empêche de s’attendrir sur leur sort.

 

 

saint-pourçain,pui de côme,truffade,pariou

Et c’est heureux, car fabuleux est le spectacle que l’on a de la rive nord du cratère et dont ils sont privés . On aperçoit ainsi  au premier plan, vers la gauche, le Puy des Gouttes couvert d’une toison de genêts en fleurs dont l’or est éteint par la couverture nuageuse.

 Derrière  se dresse l’aiguille de trachyte du Puy Chopine. Ce nom faussement aguicheur dérive de la dénomination ancienne « choupina » qui serait elle-même une déformation chuintée de « soupina » venant du gaulois « suppa » (lac) en référence à une mare (manifestement d’eau et non, hélas, de Saint-Pourçain !) qui existait autrefois au pied du puy et qui a disparu. A l’est on découvre le puy des Goules qui devance le grand Sarcoui.

 

 

 

saint-pourçain,pui de côme,truffade,pariou

 Après avoir dévalé la pente nord du Pariou, dont on aperçoit en arrière-plan le cône de scories rouges partiellement érodé,  nous entamons l’ascension des Petit et Grand  Suchet .

 

 

saint-pourçain,pui de côme,truffade,pariou

Du sommet de ce dernier, on aperçoit le puy de Côme dont les flancs sont lentement recouverts par la forêt. La chaîne des Puys, qui a été classée en 2000 comme paysage exceptionnel à préserver, risque de perdre son originalité du fait d’une extension spontanée de la forêt. Seule une redynamisation du pastoralisme, permettrait de lutter contre ce phénomène, mais rares sont ceux qui veulent être berger aujourd’hui.

 

 

saint-pourçain,pui de côme,truffade,pariou

Vers le sud nous jouissons (ce verbe est ici tout à fait approprié) d’une vue imprenable sur les Petit et Grand Puys de Dôme. Sans doute - comme je le fus -  êtes-vous surpris d’apprendre qu’il y a un petit Puy de Dôme. Il s’agit de cette modeste protubérance que l’on aperçoit sur le flanc nord de son faux jumeau.  De fait, ils ne sont pas nés à la même période. Le plus grand (1465m) n’a que 12 000 ans tandis que le petit (1265m) en affiche 42.000 !

 

 

saint-pourçain,pui de côme,truffade,pariou

Redescendant des Puys de Suchet, nous longeons une coulée de lave malheureusement totalement refroidie et donc d’aucun secours pour réchauffer un peu l’atmosphère !

 

 

saint-pourçain,pui de côme,truffade,pariou

Ces coulées de lave ont été exploitées comme carrière dès l’époque gallo-romaine et offrent ainsi des abris opportuns quand tombent les « rares averses annoncées par la météo.

 

 

saint-pourçain,pui de côme,truffade,pariou

Nous regagnons le couvert de la forêt constituée de bouleaux  et d’hêtres vénérables.. L’un deux m’interpelle en me disant : « je t’ai entendu nous critiquer et dire que nous devenions envahissants mais il me semble que nous vous rendons aussi quelques services. Nous produisons l’oxygène nécessaire à la vie sur terre, nous enrichissons les sols avec nos feuilles mortes, nous les protégeons avec nos racines, notre canopée est un havre de biodiversité, nos fûts servent à la construction de vos charpentes et de vos meubles, notre bois mort vous permet de vous chauffer et nous vous abritons du soleil (les hêtres auvergnats ont de l’humour!) Pourquoi vouloir nous exterminer ? En nous éliminant vous coupez la branche sur laquelle vous êtes assis ! »

 « Il ne s’agit pas de vous exterminer car je sais trop les services que vous nous rendez mais de maintenir là où c’est nécessaire  la diversité et l’originalité de nos paysages. Nous avons certes besoin de vous mais aussi de vignes, de champs , de prairies , de landes, de garrigues qui permettent à des milliers de plantes, d’insectes et d’animaux de trouver un cadre propice à leur survie. »

 Mon discours semble le convaincre de mes bonnes dispositions à l’égard du peuple arboricole car il immobilise les branches qu’il agitait pendant notre altercation au dessus de ma tête cessant ainsi d’y faire tomber les gouttes de pluie dont ses feuilles étaient couvertes. A chacun ses moyens de défense ou de persuasion !

 

 

saint-pourçain,pui de côme,truffade,pariou

De fait, on ne peut qu’aimer les arbres qui jusqu’au delà de leur mort font preuve d’un altruisme exemplaire et offrent leur « chair » pour nourrir champignons, lichens ainsi qu’une myriade de bestioles qui les recyclent, contribuant au maelstrom éternel de la vie.

  

saint-pourçain,pui de côme,truffade,pariou

Revenus dans le confort douillet de notre Archipel, Aurélie nous régale d’une inoubliable « truffade » qui reconstitue nos forces pour les aventures du lendemain.

 A suivre….

 

Texte & Photos Ulysse (sauf la 9ème Marie B.)