suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/01/2008

Nuages & Co à la grotte d'Anjeau

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06553.JPG


Les résolutions que l'on prend en début d'année, c'est un contrat que l'on passe avec soi même. Si on se respecte un tant soi peu on essaie de les tenir et il faut reconnaître que parfois on met la barre un peu haut et ce n'est pas facile. Pour ce qui me concerne, je m'étais promis qu'en 2008, vu qu'il me reste au compteur largement moins de jours à vivre que j'en ai déjà vécus, je ferai au moins une rando par semaine qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06555.JPG


Et bien ceux qui sont là haut peinards dans leurs couettes de nuage m'ont pris au mot et ont voulu tester la vigueur de ma résolution. Le jour où j'avais prévu avec quelques amis ma première rando 2008 ils ont secoué leur plumard pour couvrir les monts et les vaux d'une belle couche de nuages crachineurs donnant à notre cher sud des allures de Bretagne

Nous eumes un peu de mal à trouver le point de départ, situé dans le village de Gorniès, vu que toute la région était noyée dans le brouillard. Les eaux quasi fluorescentes de la Vis qui traversent le village nous servirent de fil conducteur.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06564.JPG


Au fur et à mesure de notre ascension nous quittions une écharpe de nuage pour en passer une autre jusqu'à ce qu'on atteigne enfin l'entrée de l'impressionnante Grotte d'Anjau

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06583.JPG


Cette grotte profonde de 2km fut utilisée comme habitat par les hommes aux temps préhistoriques, les ours ayant déserté les lieux du fait du réchauffement climatique (les hommes n'avaient pas signé l'accord de Bali à l'époque) Des tessons de poterie, des pendeloques en corne, des vestiges osseux ont été trouvés sur le site qui attestent de cette présence.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06585.JPG


Les parois de la grotte sont couvertes de magnifiques concrétions formées par l'écoulement des eaux. L'une d'elles qui descend de la voute ressemble à une main humaine et fait penser au célèbre tableau de Michel Ange où l'on voit un doigt de Dieu tendu vers la main d'Adam. Faute d'avoir pris des torches suffisamment puissantes nous limitâmes nos investigations.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06591-1.JPG


Au sortir de la grotte, le temps ne s'était pas amélioré, bien au contraire (quand il s'agit d'emmouscailler les humains les dieux ne sont pas versatiles !) et une mer de nuages recouvrait les vallées environnantes.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06598-1.JPG


Puis notre chemin parvint sur les contreforts du Pic d'Anjeau, mais ce jour là nous avions décidé d'ignorer le Pic, qui vexé ne daigna pas quitter son chapeau de nuage sur notre passage et nous nous contentâmes d'en faire le tour (pour ceux qui sont intéressés par son ascension très sportive voir ma note du 29 octobre 2007)

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06603.JPG


Au demeurant le spectacle offert sur la ligne de crête par ses flancs boisés ne manquait pas de majesté

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06621.JPG


Par endroit le site se donnait des airs de « monument Valley » la ligne de crête arborant une "mitaine " minérale (un site célèbre américain) le soleil en moins.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06622.JPG


Dopés au crachin oxygéné (moins nocif que le haschich) nous planions au dessus des nuages, contemplant d'un oeil condescendant les maisons isolées des humains tapies au fond des vallée sur le plancher des vaches.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06616.JPG


Mais la nuit arrivant sournoisement planquée derrière son paravent de nuages, il nous fallut bien regagner les rives de la Vis aux eaux grossies par celles qui quelques heures avant nous étaient tombées sur la tête !

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06632.JPG


Le détail du circuit de randonnée figure en fichier joint.

PS: Si vous aimez ce blog, je vous invite à jeter un oeil à mon autre blog "Piquesel" consacré à mes voyages

Texte & photos Ulysse

23/12/2007

Votre cadeau de noël : le Caroux sous la neige !

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC00041.JPG


Après vous l'avoir montré sous toutes ses « coutures » au printemps, en été et à l'automne, vous pensiez que j'en avais terminé avec le Caroux. Et bien, vous vous trompiez, car suite aux chutes de neige inattendues de la semaine passée, j'y suis retourné et je suis en mesure de vous offrir pour votre cadeau de noël des photos du Caroux sous la neige qui lui donne un air savoyard !.


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC00073.JPG


Ce jour là, j'étais seul, pas un oiseau pas un animal pas un humain ne venait troubler la blancheur immaculée du plateau sommital. Seul le crissement de la neige sous mes pieds troublait le silence et la ligne noire des pins au loin était la seule zone d'ombre dans cette mer blanche

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC00037.JPG


L'herbe et les bruyères étaient gainées de manchons de flocons et se dressaient au dessus du sol comme des arabesques de cristal.

Pour ne pas être en reste les nuages encombraient de leur masse cotonneuse les vallées, donnant le sentiment d'être elles aussi enfouies sous la neige.


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC00060.JPG


Dans cet univers scintillant j'étais sur le point de perdre mes repères quand soudain une femme surgit de je ne sais où et ressemblant comme deux flocons à Blanche-neige pointa de son doigt la bonne direction

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC00070.JPG


Passant au travers d'une magnifique pinède, je suivi quelque temps les traces d'un chevreuil qui, sans doute rendu méfiant par les hordes avinées de Nemrod qui hantent hélas les lieux, ne daigna pas se montrer.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC00091.JPG


Sur les versants exposés au soleil les fougères ornaient de leurs tiges d'or roux le manteau neigeux.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC00094.JPG


Toute la journée je n'ai pas cessé d'arpenter les lieux redécouvrant des sites pourtant si familiers et tellement différents dans ce décor nordique.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC00097.JPG



Sentiers, sentes, pistes forestières, chemins de crête je les ai tous arpentés comme si c'était la première fois, les yeux éblouis par ce spectacle peu coutumier das notre contrée.


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC00115.JPG


Un pin vénérable étonné de voir un méridional affronter un climat aussi glacial se courba pour me saluer sur mon passage.


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC00133.JPG


Et c'est à regret, alors que le soleil commençait à décliner, que je suis redescendu vers le vallon où j'ai croisé les premiers murs de pierre ornés de neige, signe d'un retour au monde civilisé.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC00136.JPG


Et j'ai rejoins enfin le pittoresque village de Douch aux maisons grelotantes sous leurs toîts enneigés.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC00142.JPG


Joyeux Noël à tous mes lecteurs et lectrices....

Texte & Photos Ulysse

17:57 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (43) | Tags : caroux, Douch, neige

18/12/2007

Encore et toujours le Caroux !

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09040.JPG


A chacun ses manies, ses névroses ou ses obsessions...Pour ma part j'en ai une de taille qui se nomme ... le Caroux ! Cette montagne mythique a pris place dans mon imaginaire et me hante nuit et jour. Il faut dire que sa masse imposante de granit qui domine la plaine de l'Orb et que l'on aperçoit depuis la mer en impose. Royaume de la bruyère et des fougères, brulée par le soleil ou balayée par les vents, terrain de jeu des mouflons, ses contreforts ravinés, érodés , entaillés portent un immense plateau où le promeneur a le sentiment de n'être plus vraiment sur notre vieille planète mais quelque part entre terre et ciel .

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09052.JPG


Et à chaque visite, un différent paysage ! En cet endroit qui connait des variations climatiques extrêmes les végétaux se tiennent au plus près du sol ou se réfugient dans les vallons pour survivre. Ils recouvrent les os de granit du Caroux d'une peau vivante qui ne cesse de changer de couleur selon les saisons.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09053.JPG


A l'or des ajoncs et des genets du printemps succèdent le vert des fougères puis les camaïeus de bleu et de mauve des bruyères de l'été, puis de nouveau, à l'automne, l'or des fougères et le roux des bruyères desséchées et des quelques bosquets d'arbres héroîques qui ont réussi son ascension.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09059.JPG


Son sommet (1091m) n'est pas très haut et pourtant on s'y sent près du ciel, la civilisation et ses villes ne sont pas loin et pourtant on y éprouve un rassérénant sentiment de solitude, pas celle qui vous isole du monde et rend votre âme mélancolique mais celle qui vous exalte et vous permet d'entendre le coeur sourd de l'univers, sans cesse brouillé par le bruit des prothèses mécaniques dont nous avons désormais besoin pour vivre.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09061.JPG


Au coeur d'un de ses vallons, les hommes d'autrefois ont bâti une chapelle, romantique lieu de prières que le soleil couchant éclaire alors que les ombres ont depuis longtemps envahi les collines environnantes. N'est ce pas un message transmis par les générations passées qui nous disent ainsi que quelque soit les nuages ou soucis qui peuvent parfois s'amonceler sur nos existences, la méditation pour certains ou la prière pour d'autres peuvent nous aider à retrouver le chemin de la sérénité.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09067.JPG


Se promener sur le Caroux c'est par le jeu des émotions que sa beauté nous inspire entrer en soi même pour y trouver le chemin secret qui nous relie à l'univers. C'est retrouver la lumière quand nous avançons à l'aveugle dans l'obscurité.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09072.JPG


Je vous l'ai dit dans ma dernière note sur le Caroux, nous ne sommes pas sûr d'aller au paradis mais cela n'a guère d'importance car nous savons qu'un jour ou l'autre nous irons tous au Caroux !


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09074.JPG


PS: Pour ceux qui ne connaissent pas encore le Caroux , il y a dans mes archives quelques itinéraires plus ou moins difficiles. Si vous souhaitez des précisions laissez moi un commentaire et un e-mail.

Texte & photos Ulysse

08:48 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : Caroux, mouflon, bruyère

15/12/2007

Remontez dans le temps en visitant Boussagues

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC07693-1.JPG


Si, comme moi, vous aimez, les lieux chargés d'histoire qui permettent de remonter le fil du temps et nous donnent le sentiment que notre existence s'inscrit dans une longue chaine de vies pétries de joies et de souffrances qui a conduit à notre civilisation : le village de Boussagues est fait pour vous !

Edifié sur les contreforts de collines qui dominent la vallée de l'Orb et le protègent du Mistral et de la Tramontane, la visite de ce village est un périple à travers les deux derniers millénaires. Des monuments datant des temps médiévaux cohabitent en effet avec des vestiges antiques laissés par les romains.


061a7e4c34ade5ecded4395264aff640.jpg

Le village a conservé une partie de ses remparts et c'est par l'une des anciennes portes fortifiées que l'on débute la visite.

Un première merveille nous attend à peine franchie la poterne : la maison du Bailly qui arbore un magnifique pigeonnier, privilège des seigneurs qui avait le monopole de la communication par pigeons voyageurs ! Ces étonnants volatiles avaient un autre charme que les mobiles vissés à nos oreilles qui nous emprisonnent dans nos bulles virtuelles et nous rendent aveugles au monde environnant.

Après ce commentaire "vieux-schnockien", revenons à cette batisse construite au XIIème siècle et aménagée au cours des siècles suivants, et qui était jusqu'au Xvème siècle le siège de l'administration du village et on y rendait la justice.


a0cace3bae18d8c3ddb1a2e71780aba7.jpg



Au XVIème siècle elle devint la propriété de la Famille d'Alichoux de Sénégra, le dernier propriétaire de cette lignée n'étant autre que le Peintre Toulouse Lautrec qui en hérita de sa tante, Amandine de sénégra. Mais ce dernier n'y mis jamais les pieds préférant de beaucoup les plaisirs de Paris, et surtout ses femmes légères, à l'isolement et aux femmes rudes -comme la vie d'alors- de ce village perdu du Languedoc.



c8251de04434a6a3825f2aa5abc464e1.jpg




D'autres prestigieuses bâtisses se dressent dans le village qui témoignent de sa prospérité passée provenant de l'exploitation de mines d'argent, de charbon et d'autres minerais dans les alentours. Notamment ce magnifique manoir qui arbore de superbes fenêtres renaissance.


Les ruelles tortueuses sont émaillées de pontets, qui surplombent les quatre ruisseaux qui traversent le village et dont les débordements ont souvent, dans le passé, occasionné des dégâts importants, ainsi que de passages voutés où la lumière du soleil semble jouer avec les ombres du passé.





http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC07665-1.JPG


Au détour de l'une de ces ruelles surgit soudain l'austère église de Notre dame de la Pitié érigée au XIIème siècle mais dont la nef a été reconstruite au XV après avoir été emportée par une inondation.

184972699bd919b88bf2c6aaa506aa4d.jpg Sur sa façade une pierre tombale venant du cimetierre du village a été incrustée sur laquelle est écrit en latin cette maxime qui nous invite à profiter pleinement du moment qui passe « Ce que tu es, je l'ai été, ce que je suis, tu le seras ».




Derrière la butte sur laquelle se trouve l'église se trouve un promontoire d'où, dès l'antiquité romaine, à l'instar de la roche tarpéienne de Rome, l'on précipitait les opposants, les traitres, les criminels ou les déserteurs après les avoir exécutés. Leurs corps étaient ensuite exposés dans des « gémonies » pour servir d'exemple.





D'autres vestiges subsistent de la présence romaine tels ces « vigilaires » creusés dans la roche où, celà va de soit, étaient postés des vigiles.


a9f519d2ccc2ed5df0eb832fcced4828.jpg




29909f76d7d3dcb9b81dc0d29004c75c.jpg

Des postes de guets sont venus les compléter au moyen age, installés au dessus des porches des maisons avec leurs échelles de bois qui semblent attendre le retour des temps tourmentés...

Et il est vrai que ce village a connu une histoire mouvementée due aux incursions sarrazines puis à celle de l'armée du Prince Noir qui a ravagé le midi pendant la guerre de 100 ans.




Cela explique pourquoi Boussagues s'est doté de deux chateaux : le « château bas » construit au moyen age et modifié au XIV et Xvème siècles, ancienne propriété des Seigneurs de Boussagues puis, à partir du XVIème siècle, de la famille d'Alichoux de Senégra.


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/IMG_3768-1.JPG



....il y a également le formidable « château haut », auquel on accède par un superbe chemin caladé, et qui fut construit sur des fondations datant sans doute de l'époque romaine. Charles le Chauve, petit fils de Charlemagne, roi des francs et empereur d'occident qui interdit les chateaux fortifiés suite à la révolte du Duc d'Aquitaine, le fit détruire au IXème siècle. Sa reconstruction fut entreprise par les Seigneurs de Boussagues au XIIème siècle.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC07703.JPG



Ces doubles fortifications faisaient de Boussagues la place la mieux défendue du Midi après Carcassonne. Le village a eu jusqu'à plus de 1000 habitants dont les neuf dixièmes moururent lors de la grande peste qui a ravagé l'Europe au milieu du XIVème siècle. Après la période de décadence qui s'ensuivit, le village connut un renouveau grâce à la découverte de mines d'argent puis de charbon. Le village était, par ailleurs, une étape sur la route de saint jacques de Compostelle entre Lunas et Saint Gervais sur Mare.

9eb3254850a8589f382d0e03e9fec172.jpg


Remontant plus loin dans le temps on trouve également au pied du « château bas » les restes de ce que les experts pensent être un théatre romain (à vrai dire peu évident) mais surtout une pierre qui semble avoir servi à des sacrifices, auprès de laquelle se dressent les ruines d'un ancien hospice moyen-ageux.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC07688-1.JPG




a9f20b0951a889578124502175e91ae9.jpgAprès avoir fait le tour de ces superbes vestiges historiques, il est agréable de flâner dans les ruelles en laissant son regard caresser les murs des maisons séculaires ornées de superbes portes et de magnifiques fenêtres dont on se demande si derrière leurs carreaux antiques les habitants des siècles passés ne vous regardent pas passer

192b1a16082d5dd4f45dcdb467c7d1aa.jpg


Texte & photos Ulysse

10:45 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (32)