suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/02/2013

Un arc-en-ciel, deux oeufs sur le plat, le bonheur quoi !

 

ayrette,bourdils,langres,tournesol,artefact

La perfection, dit-on, n’est pas de ce monde et pourtant Gibus et moi l’avons rencontrée, l’autre matin, sous la forme d’un arc en ciel formant un magnifique demi cercle, que mon appareil photo n’a pu hélas capter dans son intégralité. Nous étions en chemin pour rejoindre le refuge des Bourdils par le col de Langres quand il s’est majestueusement formé au dessus du lac d’Ayrette. Autant dire que de contempler une telle merveille vous fait voir la vie, non seulement en rose, mais en bleu sérénité, en vert espérance, en jaune  amitié et en mauve amour, sentiments qui, comme le (bon) vin, le (bon) pain ainsi que …….l’amour et l’amitié (non, je n’aime pas le Boursin !)  nous font apprécier notre trop bref séjour sur cette planète.

 

ayrette,bourdils,langres,tournesol,artefact

Et cet arc-en-ciel de rêve nous a fait l’honneur de nous accompagner pendant au moins la moitié de notre randonnée, nous laissant penser  à un moment donné qu’il s’agissait d’un ersatz technologique produit par un artefact imaginé par un confrère du professeur Tournesol. Mais il n’y avait autour de nous que la nature sauvage et ce somptueux objet céleste résultait bien de l’union de la fine bruine qui nous rafraîchissait le visage avec les rayons du soleil.

 

ayrette,bourdils,langres,tournesol,artefact

Je profite de l’occasion pour vous poser une colle, sauf si vous êtes plus instruit que moi, qui ai dû chercher la réponse sur internet : Pourquoi les arcs-en-ciel sont ils courbes ? Vous pourriez répondre : pour faire plus joli, constat au demeurant juste  car une « droite en ciel » aurait moins de charme, mais réponse fausse. En fait la courbure est due à la rondeur des gouttes qui dévient les rayons lumineux selon un angle qui diffère en fonction des couleurs, ce qui fait qu’elles sont superposées. Et ce qui est plus étonnant c’est que le cercle serait complet si le sol n’interrompait pas le phénomène. Depuis un avion, il est, en effet, possible de voir un arc-en-ciel former un cercle complet. Le monde est étonnant, non

 

ayrette,bourdils,langres,tournesol,artefact

Après une heure de marche, alors que nous arrivons au col de Langres,  l’arc-en-ciel est toujours là, ce qui en fait sans conteste le plus long que j’ai pu contempler au cours de mon existence.  J’y vois là un signe particulier car pour les anciens grecs les arcs-en-ciel étaient la trace du pied d'Iris, messagère des dieux, descendant de l'Olympe vers la Terre pour porter un message aux hommes. Et je me demande si a force d’arpenter les cimes et de nous baigner en tenue d’Adam dans les lacs et torrents qui y abondent nous n’avons pas tapé dans l’œil de cette déesse qui, lassée de ses amants célestes, nous a donc discrètement suivie pour admirer le galbe de nos mollets (vu notre âge , c’est ce qu’il y a de mieux conservé chez nous). Mais sans doute s’est-elle gardée de nous accoster pour ne pas provoquer sur nous la colère de Zeus, dieu fort jaloux. On a le droit de rêver, n’est ce pas ?

 

ayrette,bourdils,langres,tournesol,artefact

Nous arrivons au hameau en ruine de Chavardès où subsiste, à mes yeux, l’un des plus beaux fours à pain antique du Languedoc (celui du mas d’Agre n’est pas mal non plus). La légende prétend que chaque année dans la nuit du 16 mai, jour de la Saint Honoré patron des boulangers, pendant que sonnent les douze coups de minuit, un feu s’allume dans le four et qu’autour on aperçoit des ombres que l’on entend parler et rire, pendant qu’une odeur de pain se répand dans les airs. Gibus et moi n’avons encore jamais eu l’occasion d’aller vérifier!  Peut être que l’ami Bernard qui arpente jour et nuit le massif pourrait éventuellement nous le confirmer .

Le blog de Barzaz, que j’invite les gourmandes et les gourmands à visiter, nous apprend, à ce sujet, qu’ Honoré était un jeune homme dissipé qui annonça un jour à sa vieille bonne qu'il voulait se faire prêtre. La brave dame qui était en train de faire cuire son pain lui répondit alors : "Et quand ma pelle aura des feuilles, tu seras évêque!" Instantanément, la pelle se mit à fleurir ! En souvenir de ce miracle, en 1202, un boulanger parisien offrit 9 arpents de terre pour construire une chapelle à Saint-Honoré, qui devint ainsi le saint patron des boulangers.

 

ayrette,bourdils,langres,tournesol,artefact

Ce hameau comprend d’autres bâtisses dont la construction témoigne d’un savoir faire qui laisse pantois d’admiration. Ces édifices partagent avec les nids d’oiseaux et l’ensemble des habitats créés par les animaux ou les insectes le fait d’être constitués de matériaux naturels qui sont comme un prolongement de notre planète et participent intimement à la « pulsation » spirituelle de l’univers dont elle est issue. Nos constructions modernes sont au contraire constituées de matériaux issus d’un processus industriel qui leur confère un aspect inerte et mortifère, quelle que soit la beauté de leur architecture.

 

ayrette,bourdils,langres,tournesol,artefact

Nous parvenons aux abords du Montahut, seigneur des lieux, alors que l’arc en ciel (que l’on aperçoit dans le coin à droite) s’affaiblit , ce qui, certes, nous chagrine, car sa vision a enchanté notre ascension, mais nous laisse aussi espérer la fin de la bruine qui lentement transforme nos pantalons en éponges.

  

ayrette,bourdils,langres,tournesol,artefact

 Et de fait le ciel redevient soudainement bleu, le soleil ayant fini par avoir la peau des nuages, ce qui lui vaut de chaudes congratulations de la part de chênes blancs qui le saluent de leurs branches, impatients de voir pointer leurs bourgeons.

 

ayrette,bourdils,langres,tournesol,artefact

Un lapin en profite pour sortir de sa tanière afin de prendre un bain de soleil, assuré, en voyant nos larges fronts intelligents, que nous ne sommes pas des fous de la gâchette et que donc nous le laisserons en paix.

 

ayrette,bourdils,langres,tournesol,artefact

Nous passons au large du Roc d’Ourliades, roc granitique qui résiste vaillamment aux intempéries. La vieillesse sied bien à la montagne dont les rides sont esthétiques. Elles le sont aussi au demeurant chez les humains mais la folie de notre temps les condamne. Cette « peau lisse » à laquelle l’humanité vieillissante aspire en se botoxant à outrance  n’est-elle pas le symbole de notre fatuité et de notre addiction aux « apparences ». Ne restons nous pas jeunes comme le disait le Général Mac Arthur dans un magnifique poème, tant que nous restons réceptifs à ce qui est beau, bon et grand. Réceptif aux messages
de la nature, de l'homme et de l'infini. « Les années rident la peau, renoncer à son idéal ride l’âme » ajoutait-il.

 

ayrette,bourdils,langres,tournesol,artefact

Nous arrivons au refuge des Bourdils les yeux et l’esprit encore illuminés par l’étonnant arc-en-ciel qui a décoré notre ciel comme une guirlande de Noël. Mais l’humidité qui imprègne nos vêtements nous incite à faire un feu. Il est fort heureux que Gibus m’accompagne car c’est sans doute le seul homme occidental à savoir allumer un feu avec du bois mouillé, le seul aussi à emmener une poêle dans son sac à dos pour y faire  cuire des œufs . Vous comprenez pourquoi je randonne avec lui. 

 

ayrette,bourdils,langres,tournesol,artefact

Histoire de vous mettre l’eau à la bouche je vous montre en gros plan ce que le meilleur restaurant du monde ne pourra jamais vous offrir : deux œufs au plat avec du jambon à mille mètres d’altitude dans un environnement de rêve pour moins de deux euros et un peu d’huile de genoux !

 

ayrette,bourdils,langres,tournesol,artefact

Rassasiés et revigorés nous prenons le chemin du retour qui, malgré l’absence d’arc-en-ciel, nous enchante par sa beauté  pourtant maintes fois contemplée. La nature qui varie selon la saison, le temps  et l’heure du jour est en quelque sorte notre « cathédrale de Rouen »  que Monet a peint une multitude de fois, restituant sur chaque tableau une lumière, des ombres et des couleurs différentes.

 

ayrette,bourdils,langres,tournesol,artefact

Nous approchons du terme de notre balade, mais avant de vous quitter nous vous offrons en guise de « bonus » cette autre et magnifique bâtisse croisée en chemin. Les pierres qui la constituent doivent être fières d’avoir été choisies pour son édification plutôt que de rester à traîner dans la campagne et les chemins. Vous souriez sans doute parce que je prête des sentiments à ces matériaux que l’on dit inertes. Mais alors que l’on découvre que les animaux peuvent faire preuve de compassion et éprouver des sentiments, pourquoi n’en serait-il pas de même du monde minéral, car, finalement, nous sommes tous issus du même nuage de gaz originel issu du BIG Bang !


 

Texte & Photos Ulysse

 

24/08/2011

La petite fille qui murmurait à l’oreille des chevaux…

bourdils,cheval,aigle,bougie

Hello, c’est nous, Léo et Louna, nous vous invitons à passer une journée et une nuit en notre compagnie au refuge des Bourdils réservé par notre Papy et son ami Gibus pour nous initier aux joies de la vie en montagne. Cela promet d’être pittoresque car c’est un endroit où il n’y a ni eau courante ni électricité et les toilettes sont à 100 mètres dans les bois ! Pour des petits parisiens comme nous, c’est le retour au moyen âge !!! 

bourdils,cheval,aigle,bougie

Cela dit le refuge est situé dans un lieu magnifique, à 1000 mètres d’altitude, en plein massif de l’Espinousse. Cela nous change du bois de Vincennes !


bourdils,cheval,aigle,bougie

Après avoir déposé nos sacs dans le refuge, nous partons faire une première  randonnée vers le Montahut.  Je guide le groupe avec  l’aide de Gibus pour développer mon sens de l’orientation. Il serait temps car à la rentrée je vais devoir aller seule au collège et mes parents ont peur de ne pas me voir revenir !

 

 

bourdils,cheval,aigle,bougie

Les montagnes  du Languedoc sont quand même plus authentiques et plus belles que celles qu’on voit sur les affiches du métro parisien qui nous vantent les mérites de Courchevel ou de Megève qui sont devenues des annexes des Champs Elysées !

 

 

bourdils,cheval,aigle,bougie

Ces lieux sont tellement sauvages que l’on y voit des aigles qui restent posés sereinement sur leurs aires  sans s’inquiéter de notre présence !

 

 

bourdils,cheval,aigle,bougie

Nous voilà au sommet du Montahut. Aucune autre montagne ne le dépasse à l’horizon et nous avons le sentiment de marcher sur le toit du monde.  Quelle expérience enivrante !  Ce n’est pas étonnant que Papy et Gibus passent la moitié de leur vie sur les cimes.

 

bourdils,cheval,aigle,bougie

Redescendant du Montahut je trouve un cœur perdu, étant un peu jeune pour m’engager, je laisse ses coordonnées GPS au cas où quelqu’un serait intéressé : : 48°51'28.99" N et 2°17'39.44 E !

  

bourdils,cheval,aigle,bougie

La jeunesse fait rêver les adultes qui en ont la nostalgie mais je peux vous dire que c’est un handicap sur certains des chemins qu’empruntent Gibus et Papy. Il faut souvent que je m’accroche pour ne pas les perdre de vue !

 

bourdils,cheval,aigle,bougie

 Nous voilà enfin en terrain découvert et mon frère Léo met un point d’honneur à suivre le rythme de Papy et de Gibus. Mon papy ferait bien de se méfier car dans quelques années c’est lui qui sera derrière !


bourdils,cheval,aigle,bougie

Nous croisons un troupeau de chevaux à demi sauvages. Je m’approche d’eux avec douceur et un peu impressionnée (ce qui n’est pas courant chez moi) je les contemple quelques instants en silence…(avec les humains même inconnus,  je suis d’un naturel beaucoup plus volubile !)

 

 

bourdils,cheval,aigle,bougie

 Puis je fais part à un bel étalon noir de mon admiration. Etonnée je l’entends me répondre et me confier qu’il est le petit fils de Jappeloup de Luze qui s’illustra à l’épreuve de saut d’obstacles aux  jeux olympiques de 1988.  Je découvre ainsi que je peux parler aux chevaux mais je ne suis pas sûre que dans le monde qui m’attend ça soit un atout professionnel !

  bourdils,cheval,aigle,bougie

L’étalon me laisse alors lui caresser le museau et me dit que ma main est la plus fraîche et la plus douce de toutes celles qui l’ont caressé. Mais ma maman m’ayant prévenu que tout flatteur vit aux dépends de celui qui l’écoute, je me demande s’il ne cherche pas ainsi à m’inciter à lui cueillir une bonne botte d’herbes !

 

 

bourdils,cheval,aigle,bougie

Un superbe Alezan un peu jaloux s’approche alors de moi et réclame aussi sa part de caresses.  Magnanime j’acquiesce à sa requête. On dit que le cheval est la plus belle conquête de l’homme, mais moi petite fille j’ai fait la conquête de deux chevaux ! Comme l’a écrit Aragon et chanté son ami Jean Ferrat la femme est vraiment l’avenir de l’homme !

 

 

bourdils,cheval,aigle,bougieRevenus au refuge, vient le moment redouté de la toilette. Comme il faut aller chercher l’eau à la source et qu’elle est aussi froide que celle qui sort d’un frigidaire je me contente de faire une toilette de chat.

 

bourdils,cheval,aigle,bougie

 En attendant l'heure du dîner, les adultes nous initient à un drôle de jeu qu'ils appellent la "pétanque" dont le but est de se rapprocher le plus possible d'une petite boule - appelée le "cochonnet" (qui n'a rien d'un cochonnet, mais parfois je renonce à comprendre le monde des adultes) - avec des grosses boules. Quand je pense qu'ils n'arrêtent pas de me tarabuster pour que je ne joue pas avec des jeux électroniques qu'ils jugent idiots, je trouve ça un peu fort de chocolat !

 

bourdils,cheval,aigle,bougie

Cela dit, il faut avouer qu'on se laisse vite prendre par ce jeu. On tire, on pointe, on manque souvent sa cible. On s'esclaffe, on rugit, on rit, on peste , bref on s'amuse commes des petits fous. En définitive ce sont les consoles de jeux électroniques qui sont ringardes !

 

bourdils,cheval,aigle,bougie

 L'heure du dîner étant enfin arrivée, à la grande stupeur de nos parents Léo et moi  nous précipitons pour mettre  la table (qui est la pire corvée à la maison) et surtout préparer les bougies qui seront, la nuit venue, notre seul éclairage.  La fascination de l’homme pour le feu qui vient du fond des âges survit intacte dans le cœur de chaque enfant.

 

 

bourdils,cheval,aigle,bougie

Puis Gibus aidé de Léo commencent à préparer la fondue savoyarde.  On a beau être revenus cent ans en arrière, ce n’est pas pour autant que les femmes sont condamnées à faire la cuisine ! C’est d’ailleurs aussi bien car Gibus est vraiment le roi de la fondue !

 

bourdils,cheval,aigle,bougie

 Pendant que les hommes débouchent les bouteilles de vin de Seyssel, (ce qui vu le nombre demande un certain  temps !) , je prends la relève sur les fourneaux.

 

bourdils,cheval,aigle,bougie

 Vient alors l’heure magique du repas pris à la clarté  mouvante des chandelles. L’univers se réduit à une bulle de lumière orange    nos voix sont plus présentes que nos visages conférant à nos propos une densité inhabituelle et créant une ambiance de mystère. La fée électricité ne serait-elle pas finalement une sorcière qui nous aurait jeté un sort avec ses télés et ses jeux électroniques qui nous hypnotisent et nous font perdre le sens du dialogue et de la fraternité ?

 

bourdils,cheval,aigle,bougie

Les « anciens »  (je m’excuse auprès d’eux mais je n’ai pas trouvé d’autre adjectif)  évoquent alors la fragilité de notre monde moderne qu’une immense panne électrique ou des séismes terribles rendraient impotent et le risque qu’un jour nous ayons à revenir à des conditions de vie plus simples et frugales. Moi je ne suis pas contre si dans ce monde là il y a toujours des bonbons !

 

bourdils,cheval,aigle,bougie

 

 

Un peu fatiguée par cette longue journée et les discussions philosophiques des « anciens » je commence à m’endormir sur l’épaule de ma Mamy.


bourdils,cheval,aigle,bougie

 Je donne ainsi le signal de l’extinction des bougies. Ce qui est sympathique dans ce mode de vie à l’ancienne c’est que les grands n’ont plus de privilège, ils se couchent à la même heure que les petits !

 

 PS : Le titre de cette note est inspiré du magnifique film de Robert Redford « L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux »

 

Texte et photos Ulysse


 

10:16 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (33) | Tags : bourdils, cheval, aigle, bougie