suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/12/2017

Méditations au prieuré de Saint Michel de Grandmont

 

DSC00962.JPG

Le charme de notre région ne réside pas seulement dans la diversité de ses paysages mais aussi dans la richesse des édifices historiques que l’on y trouve dans les endroits les plus reculés et les plus sauvages. Mais ne soyons pas angéliques : de pittoresques chemins vous conduisent aussi à des tas d’immondices, de gravats ou de vieux pneus, des carcasses d’engins divers, abandonnés par des « cancrelats » dans la nature .  Et ces « cancrelats » sont aussi bien des villes que des champs, l’exercice d’une activité agricole ou viticole ne conduisant pas toujours, hélas, au respect de l’environnement, bien au contraire.

Mais pour en revenir aux lieux enchanteurs, il en est un, situé  à quelques kilomètres de Lodève - pittoresque bourgade blottie au pied du plateau de l’Escandorgue - le long de la départementale 149E qui grimpe à  près de 500 mètres sur le plateau du Larzac et  traverse de magnifiques châtaigneraies. Il s’agit de l’élégant prieuré de St Michel de Grandmont qui domine la vallée de la Lergue.

  

DSC00951.JPG

Datant du 12ème siècle il est l'un des mieux conservés des 150 monastères édifiés par l’ordre de Grandmont, fondé en 1125 par Étienne de Muret et qui a participé au renouveau du monachisme aux XIème et XIIème siècles. Une élite spirituelle contestait à cette époque la vie monastique installée dans le confort matériel et recherchait la solitude pour la prière et la contemplation, à l'exemple des ermites des premiers temps de la chrétienté.

Jeûner, marcher pieds nus, vivre dans  un silence perpétuel et la pauvreté absolue étaient quelques uns des préceptes appliqués par l’ordre de Grandmont. J’avoue que j’aurais eu du mal à être des leurs car si j’adore marcher pieds nus, c’est sur le sable chaud et si je suis capable de jeûner c’est entre le déjeuner et le dîner. Quant aux exigences de silence et de pauvreté  je ne  remplis pas non plus les conditions, bien que pour  le dernier critère  je fasse d’année en année de gros progrès grâce à notre  très efficace administration des Impôts. 

 

DSC00942.JPG

Le cloître de style roman est d’une grande  sobriété et ne comporte aucune sculpture afin de ne pas distraire l’esprit des ermites qui venaient y méditer.  Il serait sans doute salutaire pour nous qui sommes en permanence soumis à un flot d’informations triviales et de messages frivoles de passer quelques jours en ces lieux pour faire une cure de désintoxication et méditer sur les  choses essentielles de l’existence. Comme par exemple de s’interroger pour savoir s’il est moralement condamnable de dévorer en une seule fois une tablette de chocolat noir ?

 

DSC00945.JPG

L’ église, également très sobre,  est le type même de l'église grandmontaine avec sa nef en berceau brisé et son chevet en cul-de-four que l’on voit sur la photo prise à l’extérieur. Son acoustique est remarquable et tous les ans des concerts  y sont donnés, dans le cadre du festival de Montpellier. Si vous y allez, mettez vous au cœur du chevet et chantez : vous serez étonné (ou effrayé selon votre talent)  par l’amplitude que prendra votre voix.

Mais les exigences très strictes de l’ordre vont au fil du temps décourager les candidats à la vie érémitique qui n'étaient plus que quatre à la fin du XVIème siècle. En 1772, l’Ordre fut supprimé et le monastère, son domaine et ses revenus attribués au Chapitre de la Cathédrale de Lodève puis  adjugés en 1791 comme « Bien National » à un négociant de Lodève pour être finalement partiellement transformé en chais. Que le vin ait coulé à flots en ce lieu où vivaient des ascètes est pour moi un merveilleux symbole : nul ne peut résister au charme des vins du pays d’Oc. Racheté en 1957 par la famille Bec, l’édifice a été réhabilité avec l'aide de la Caisse Nationale des Monuments Historiques et sert actuellement pour des rencontres culturelles .

 

DSC00969.JPG

On trouve aussi dans l’immense et magnifique parc du prieuré des mégalithes qui témoignent de l’intérêt porté à ce lieu par les hommes depuis la nuit des temps. Pour moi, le choix des bâtisseurs de mégalithes n’était pas anodin et tenait compte des forces telluriques. Et de fait quand j’y suis allé en octobre dernier il y avait dans l’air, me semblait-il,  une  vibration particulière qui stimulait mon énergie. Mais peut être était ce simplement la beauté de lieux qui agissait sur moi.

 

DSC00975.JPG

Il faut dire que la vue de ces pierres superposées de plusieurs tonnes me fait toujours une très forte impression. L’homme, cet être frêle à l’aune de la création, tire de son esprit, une force illimitée qu’il peut employer pour le bien comme pour le mal. Pour éviter le mal les meilleurs antidotes que je connaisse sont le savoir et la beauté, et c’est sans doute parce que tant de gens en sont privés qu’il y a autant de violence dans le monde.

  

 

DSC00957.JPG 

Le parc comporte plusieurs plans d’eau où les arbres peuvent se mirer. Quand l’automne vient ils dépriment d’apercevoir leur ramure dépouillée. Eole, qui a  prêté main forte à l’automne pour les dénuder, prend alors pitié d’eux et souffle sur les eaux pour  brouiller leur reflet.

 

 

DSC00983.JPG

Ce lieu où les chasseurs n’ont pas droit de cité est un havre de paix pour les animaux qui se laissent ainsi approcher, rencontres  précieuses qui sont de plus en plus rares dans les lieux non protégés de l’homme. Je saisis l’occasion pour pousser un cri d’alarme car je fais d’année en année le constat de la raréfaction progressive des oiseaux dans les jardins et les campagnes, signe incontestable du lent tricotage de la biodiversité  dont dépend pourtant notre survie.

 

 

DSC00979.JPG

Quelle douce émotion nous envahit alors de pouvoir longuement croiser le regard de ces êtres si doux et graciles.  L’appareillage technologique des sociétés modernes, dont je ne méprise pas pour autant les bénéfices, est incapable d’offrir à nos vies des instants d’une telle richesse.  Il est nécessaire  de temps en temps de débrancher tout !

 

 

DSC00986.JPG

Dans ce morceau de paradis, une beauté en appelle une autre et la nature, sensible au respect que mes amis et moi lui manifestions, nous a gratifiés ce soir là  d’un crépuscule wagnérien. Ne s'attend on pas, en effet, que des eaux noires de ce lac sorte soudain un vaisseau fantôme ?

 

 

DSC01008.JPG

J’appliquerai pour la fin de cette note la règle du silence qui prévalait autrefois au Prieuré, considérant que mes mots ne feraient qu‘édulcorer la somptueuse beauté du ciel ennuagé qui s’est alors offert à nos regards.

 

 

DSC01012.JPG

C’est ainsi que moi le mécréant,  je suis entré en méditation en ce lieu magique du prieuré de Saint Michel de Grandmont !

 

 

DSC01013.JPG

 

*****

Si vous aimez ce blog, peut être aimerez vous aussi mes chansons ?

Mon dernier album Canta la Vida est disponible sur les plateformes musicales

dont DEEZER (cliquez sur le nom)

Vous pouvez aussi écouter mes autres chansons sur mes autres blogs

1) CANTA-la -VIDA

La dernière chanson mise en ligne étant "Danse ! "

(blogs de chansons illustrées par des photos)

2) OLD NUT WIX

(intégralité des chansons - sauf le dernier album - classées par album)

(cliquez sur les liens dans le haut de la colonne à droite)

 

Textes & Photos Ulysse

 

07/05/2017

Le nuage et les fils barbelés

 
 
 
medium_DSC06377.JPG

Par une belle après midi d'été,

Un nuage à l'humeur vagabonde,

Insouciant des dangers de ce monde,

Au sommet d'un coteau folâtrait.

Il sentit soudain une douleur irradier

Son flanc doux et blanc comme neige;

Il vit alors qu'il était pris au piège

D'une barrière de barbelés.

Celle ci en était enchantée,

Car elle souffrait de solitude,

Vu qu'avec ses manières un peu rudes,

Les hommes comme les bêtes la fuyaient.

"Libère moi" lui dit l'infortuné nuage,

Sinon tous ceux qui vont passer par là

Me prendront pour de la barbe à papa,

Et je ne pourrai achever mon voyage.

Mais la barrière de barbelés

Heureuse d'avoir enfin la compagnie

D'un voyageur ayant vu du pays

Refusa de le laisser aller.

De ce refus, la barrière eut à se repentir,

Car le nuage usant de patience

De son eau rouilla en silence

Les fils barbelés qui se rompirent.

Il put ainsi reprendre son périple

Jurant qu'on ne le reprendrait plus

A trainer ainsi sur les talus

Loin de ses condisciples.

Pour la barrière le coup fut terrible,

Elle apprit ainsi à ses dépends,

Que l'on ne peut contraindre impunément

Ceux qui sont déterminés à vivre libres!

 

*****

Mon dernier CD "La casa de Maria" comportant dix nouvelles chansons vient de sortir sur les plateformes musicales (Itunes, Google Play, Amazon, Spotify et Deezer)

cliquez ICI pour y accéder

Vous pouvez écouter librement mes autres chansons sur mes autres blogs

CANTA-la -VIDA

(blogs de chansons illustrées par des photos)

OLD NUT WIX

(intégralité des chansons - sauf le dernier album - classées par album)

(cliquez sur les liens dans le haut de la colonne à droite)

 

Texte & photos Ulysse

 

31/12/2014

Pour 2015, je vous souhaite …..

 

CHER(E)S INTERNAUTES QUI PASSEZ PAR ICI,  JE VOUS SOUHAITE POUR 2015 :

 

  D’AVOIR BON PIED......

ba1.JPG

 

 

BON OEIL......

ba2.JPG

 

BON VENT......

ba3.JPG

 

 

DE L’AMOUR….

ba4.JPG

 

 

DU CIEL BLEU ….

ba4bis.JPG

 

 

UN ENVIRONNEMENT  AGREABLE …..

ba4ter.JPG

 

 

D’EVITER LES ECUEILS….

ba5.JPG

 

 

ET LES SITUATIONS INEXTRICABLES ….

ba6.JPG

 

 

DE NE PAS COURIR DE RISQUE INUTILE…..

ba6bis.JPG

 

DE NE PAS ETRE CONFRONTE A DES CHOIX CORNELIENS

DSC00003.JPG

 

DE N'AVOIR JAMAIS LE GOSIER SEC.....

ba7.JPG

 

ET DE QUOI VOUS SUBSTANTER…..

ba8.JPG

 

 

D'AVOIR UN TOÎT POUR VOUS ABRITER.... 

nouvel an,voeux,new year,sarkozy

 

 

ET TOUJOURS  DANS VOS POCHES QUELQUES NOISETTES…..

ba.9.JPG

 

 

DE NE PAS NAGER EN EAU TROUBLE......

ba9.JPG

 

 

ET D’EVITER LE STRESS

ba10.JPG

 

 

DE GARDER L’ESPRIT LIBRE....

nouvel an,voeux,new year,sarkozy

 

 

DE CONSERVER UNE CERTAINE HAUTEUR DE VUE

nouvel an,voeux,new year,sarkozy

 

 

DE NE PAS ETRE MIS SUR UNE VOIE DE GARAGE

nouvel an,voeux,new year,sarkozy

 

 

DE NE PAS VOUS METTRE A DOS VOTRE ENTOURAGE

ba13.JPG

 

ET D'AVOIR DE BONNES RELATIONS DE VOISINAGE.....

DSC03899.JPG

Panneau authentique photographié dans un village de l'arrière pays !

 

DE SAVOIR RIRE DE VOUS MËME

 

 

ba14.JPG

 

 

ET DE NE PAS VOUS ENDORMIR SANS AVOIR  PRIS PLAISIR A VIVRE CHAQUE JOURNEE

nouvel an,voeux,new year,sarkozy

 

 Et si vous avez envie d'un intermède musical je vous convie à vous rendre sur son blog musical OLD NUT pour écouter ma derrière chanson La fille de la montagne et les autres si affinité 

   (cliquez sur le nom du blogs pour y accéder)

 

TEXTE & PHOTOS ULYSSE

 

 

 

14/12/2014

Rock and roll to Caissenols !

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Mes chers et fidèles lectrices et lecteurs qui savent que sur ce blog j’essaie d’honorer notre belle (et complexe) langue française, seront peut être étonnés, voire choqués, par mon titre en anglais. Mais en la circonstance, il traduit bien le parcours chaotique de notre périple vers le refuge de Caissenols, but de cette nouvelle randonnée. Une température ressentie de -7° est  annoncée par Météo France, qui, combinée à une tramontane prévue à 100 km/h, nous a conduit à prendre nos précautions et à emporter avec nous un peu de bois sec (il a beaucoup plu ces derniers temps dans le sud)  pour démarrer le feu, vu mon expérience désastreuse de la semaine passée (voir l’article précédent).

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Parvenus sur la Serre de More, nous découvrons le massif du Marcou dont le sommet est recouvert de neige. La Tramontane, fidèle à sa réputation,  tente de nous renverser à chaque fois que nous levons un pied pour faire un pas.  Nous vacillons plusieurs fois, le  chemin étant de surcroit parsemé de pierres instables. La bonne tactique est d’avancer en dansant avec le vent, en « rock and rollant » en quelque sorte. Mais, vu de derrière, je pense que l’on doit plutôt donner l’impression d’effectuer la danse des canards !

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Soudain, en amont sur le sentier, nous apercevons des mouflons qui n’ont pu percevoir notre odeur grâce à la Tramontane qui souffle vers nous. Ils nous regardent un instant, fascinés de voir des bipèdes en ce lieu avec un vent aussi violent. Nous croyons les entendre ricaner devant notre démarche chaotique, mais peut être est ce un effet des tourbillons du vent !

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Curieux mais pas téméraires et connaissant notre sinistre réputation de prédateur sans foi ni loi, ils décampent vite fait en se riant des difficultés du terrain et des éléments.

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Nous parvenons enfin au bout de la serre de More et nous apprêtons à plonger vers le portail de Roquandouire, lieu qui devrait être moins exposé au vent. Le panorama qui s’offre à nous nous fait oublier le froid glacial qui mord le bout de nos doigts de mains et de pieds, la beauté étant un excellent anesthésique. Rares sont les endroits du monde (et pourtant j’en ai parcouru une bonne partie) qui, en un si petit espace, présente une telle variété de paysages.

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Nous traversons le portail de Roquandouire, curiosité géologique résultant d’une plaque sédimentaire  dressée à la verticale par la poussée des Pyrénées il y a quarante millions d’années.

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Les abords du torrent - bien nommé - de la Taillade que nous traversons témoignent des quantités monstrueuses d’eau qui sont tombées sur le Languedoc au cours des dernières semaines. Ce sont des dizaines de tonnes de troncs d’arbres et de branches qui sont allés ainsi s’échouer sur les plages du littoral charriés par les cours d’eau. Ce qui permet au demeurant à des artistes de génie comme James Doran-Webb de faire de sublimes sculptures avec ces bouts de bois « flottés ».

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Et nous voici en vue du refuge de Caissenols, notre Elysée, notre Taj Mahal, notre coin de paradis sur terre, réhabilité grâce au travail bénévole d’une association que je tiens une nouvelle fois à remercier pour le magnifique travail accompli, œuvre d’intérêt public. On donne la médaille du mérite ou la légion d’Honneur à des aigrefins ou des imposteurs qui ont dans leur manche quelques hommes politiques alors que ce sont des gens comme ceux là que l’on devrait décorer.

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Maître Gibus n’a aucun mal à faire démarrer le feu et je l’observe attentivement moi qui ai lamentablement échoué la semaine passée. Il va falloir que je m’entraine si un jour je veux, comme  ce bon vieux Johny, « allumer le feu » au stade de France (là je fais référence à mon double Old Nut).

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Je sais, ce n’est pas sympa de ma part de vous mettre cette poêle  sous le nez alors que nous avons tout mangé, mais bon, c’est pour que vous compreniez mieux pourquoi on est prêts à affronter un froid aussi glacial !  C’est un plat « six étoiles » que les émirs de Barhein ou du  Quatar malgré leurs milliards ne pourront jamais s’offrir ! Il va sans dire que ce chef d’œuvre de la gastronomie gibussienne était d’accompagné d’élixirs adéquats : vin chaud et vin frais, la vie étant trop courte pour se priver un seul jour  !

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Mais voici venue l’heure du retour et nous nous remettons en route d’un train de sénateur selon la formule consacrée  (disons d’un sénateur qui ne serait ni ventripotent ni cacochyme, ce qui est une espèce rare car n’oublions pas que le mot vient du latin « senex » qui veut dire « sénile »,  heu !  pardon !  « vieux » !).

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Nous saluons au passage notre très vieux compagnon, l’arbre mort, qui continue de dresser vaillamment son squelette de bois vers les cieux, comme s’il adressait une prière au grand Manitou pour qu’il le réincarne en oiseau ou en mouflon afin qu’il puisse enfin partir à la découverte de ce magnifique pays qu’il n’a pu qu’apercevoir. J'en profite pour demander également  au grand Manitou qu'il donne un coup de pouce à mon ami Marc, que je salue au passage, afin qu'il puisse de nombreuses années encore venir, de sa lointaine Belgique, pour arpenter ces sentiers qu'il affectionne tant.

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Nous retraversons le portail de Roquendouire où la Tramontane s’engouffre avant d’escalader la serre de More par laquelle nous sommes arrivés ce matin.

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Ne souhaitant pas participer à une nouvelle séance de « rock and Roll », nous empruntons un chemin beaucoup plus tranquille qui contourne la serre. N’ayant plus à nous préoccuper de préserver notre position verticale, nous pouvons  nous perdre dans nos rêveries et méditer sur la trace que laisseront nos vies sur cette terre. Compteront-elles plus que notre ombre qui caresse les cailloux sur notre passage ? Et les cailloux se souviennent-ils de nous ?

 

 

 J'ai posté la suite de ma visite "décoiffante " de Paris sur mon blog 

PIQUESEL 

 

Et si vous avez envie d'un intermède musical je vous convie à vous rendre sur mon blog musical OLD NUT pour écouter ma derrière chanson La fille de la montagne et les autres si affinité 

  

 (cliquez sur le nom des blogs pour y accéder)

Texte & Photos Ulysse (toute utilisation ou  reproduction des éléments de ce blog est soumise à mon accord préalable)