suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/10/2017

En cavale au grand Cabalet

 

caroux,héric,cabalet,érosion,cerisier

Ce matin nous empruntons le sentier du Grand Cabalé qui offre parmi les plus beaux points de vue sur le cœur du massif du Caroux et les gorges d’Héric. Mais ce sentier là se mérite, car il joue les montagnes russes dans un secteur éminemment pierreux, ce qui rend notre progression difficile.

 

caroux,héric,cabalet,érosion,cerisier

Les rochers ne sont pas les seuls obstacles qui encombrent le parcours, on y croise aussi des serpents dont la taille et la mine patibulaire nous incite à s’en tenir à l’écart.

 

caroux,héric,cabalet,érosion,cerisier

La vigueur, la ténacité de la vie, qui s’installe et prospère envers et contre tout, est superbement illustrée par ces vaillants chênes vert dont le berceau est un amoncellement de rochers qu’ils ont écartelés.

 

 

caroux,héric,cabalet,érosion,cerisier

Nous posons un instant nos sacs à dos pour nous rendre au somptueux point de vue du Roc du Peyris. Du temps de notre fougueuse jeunesse nous les aurions gardés, mais les années passent et nous nous économisons, nous sommes ainsi tout doucement gagnés par l’esprit « rentier » ! Grandeur et décadence !

 

caroux,héric,cabalet,érosion,cerisier

De là nous avons une vue panoramique sur les aiguilles rocheuses qui dominent les gorges d’Héric, modeste torrent qui coule en contrebas.

 

caroux,héric,cabalet,érosion,cerisier

C’est en ces lieux que le Caroux n’a rien à envier à ses grandes sœurs de l’Est et de l’Ouest : les Alpes et les Pyrénées. Certes il n’ y a pas de glacier, mais il y a environ 100 millions d’années ces roches sur lesquelles nous marchons étaient situées à 6000m d’altitude et devaient être sous la glace ! Et dans cent millions d’années peut être que des humanoïdes s’y baigneront au bord d’une mer bordée de cocotiers ! Tout est éphémère ici bas, souvenons nous en et jouissons de chaque instant !

 

caroux,héric,cabalet,érosion,cerisier

Les arbres que l’on prend pour des êtres assez frustres et casaniers ne manquent pas d’audace et sont de sacrés grimpeurs !

 

caroux,héric,cabalet,érosion,cerisier

Nous redescendons vers le hameau du Bardou, puis vers les gorges d’Heric où nous avons le projet de nous baigner avant d’y pique-niquer en compagnie de Bacchus. Ainsi va la vie du randonneur, de petit bonheur en petit bonheur !

 

caroux,héric,cabalet,érosion,cerisier

Nous constatons au passage ce que la pluie, le soleil et le gel peuvent occasionner à la montagne ! Ne sortez jamais en montagne sans un parapluie ni une paire de gants ni sans mettre de crème solaire !

 

 

caroux,héric,cabalet,érosion,cerisier

Et voici le torrent d’Heric où vous n’aurez pas droit aux photos de la baignade, vu que nous étions en tenue d’Adam. Vous garderez ainsi vos illusions sur nos corps d’Apollon !

 

caroux,héric,cabalet,érosion,cerisier

Par contre une vieille châtaigner (il y a aussi des femmes dans le monde arboricole) dissimulée derrière un bosquet s’est rincé l’œil.

 

caroux,héric,cabalet,érosion,cerisier

Après l'incontournable sieste passée en compagnie de jolies et délurées Dryades (on a le droit de rêver!)  nous nous mettons en roue libre sur la petite route qui dévale les gorges.

 

caroux,héric,cabalet,érosion,cerisier

En chemin nous avons admiré à la cascade du Cerisier les naïades qui n’étaient pas hélas en tenue d’Eve (l’âge n’enlève rien à notre penchant pour le sexe féminin).

 

*****

Si vous aimez ce blog, peut être aimerez vous aussi mes chansons ?

Mon dernier album Canta la Vida vient de sortir sur les plateformes musicales

dont DEEZER (cliquez sur le nom)

Vous pouvez aussi écouter mes autres chansons  sur mes autres blogs

1) CANTA-la -VIDA

La dernière chanson mise en ligne étant "Je hais la douceur des îles"

(blogs de chansons illustrées par des photos)

2) OLD NUT WIX

(intégralité des chansons - sauf le dernier album - classées par album)

(cliquez sur les liens dans le haut de la colonne à droite)

 

Texte & Photos Ulysse

12/02/2012

Les Orgues d'Ille sur Têt (reprise d'archive)

Hello, je vous invite à aller suivre le deuxième volet de mon reportage sur Karukera sur mon autre blog PIQUESEL
 
http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC01947.JPG

Oubliez un instant le Taj Mahal, oubliez Versailles, oubliez Le Parthénon, Pétra, Abou Simbel, toutes ces oeuvres où l'homme a déployé son génie, je vous emmène aujourd'hui dans un pays de chateaux et de colonnades féériques créés ....par le vent et  la pluie !

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC01959.JPG

Nous voici à Ille sur Têt là où il y a 5 millions d'années les granites du plateau de Montalba se sont peu à peu désagrégés pour venir se déposer sous forme de sable sur les rives de l'ancêtre de la Méditerranée.


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC01953.JPG

Sous l'effet des pressions telluriques ce sable s'est transformé en roche friable recouverte d'une couche plus dure que la pluie a lentement percée, érodant progressivement la roche plus tendre sous jacente.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC01960.JPG

Ainsi peu à peu la pluie, aidée par le vent,  sculpte dans l'épais manteau du plateau ce que les géologues nomment poétiquement des demoiselles « coiffées », mais aussi des draperies de pierres, des colonnes, des tours dont l'audace et l'exhubérance n'on rien à envier à la Sagrada Familia du génial Antoni Gaudi.


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC01962.JPG

Les gens de la région éblouis par cette splendeur ont donné au site le nom d'orgues. Il est vrai qu'il a, par endroits, l'apparence d'orgues monumentales créées par la nature pour chanter les louanges de celui ou celle (car n'en déplaise aux religieux mysogines de tout poil, le créateur est peut être de sexe féminin !) qui a créé le monde.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC01965.JPG

Mais comme les oeuvres humaines, ces « orgues » naturelles subissent l'effet du temps. Inlassablement, la pluie, grain de sable après grain de sable, poursuit son oeuvre de sculpteur et modifie en permanence le spectacle somptueux qu'elle nous offre.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC01975.JPG

Ainsi dans cent ans, dans mille ans, ce prodigieux paysage aura changé et je reviendrai y faire un tour pour en témoigner...

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC01980.JPG
PS  Je vous informe de la publication du premier volet de mon reportage sur l'ïle de Karukera sur le blog consacré à mes voyages hors du pays d'Oc : PIQUESEL. Pour ce qui concerne Eldorad'Oc je continuer d'exploiter les archives  en espérant que vous ne m'en voudrez pas trop de cette pause.

 

Texte & Photos Ulysse

(reproduction interdite sans autorisation de l'auteur)