suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/01/2011

Rêveries un soir de décembre au bord du bassin de Thau

 

DSC00352.JPG

 

Le soleil commence à se glisser  dans sa couette de nuages, mais des lambeaux de ciel bleu subsistent vers l'orient, qui se reflètent dans le bassin et lui donnent un air de Méditerranée. Deux voiliers, las de leur immobilité, attendent de prendre le large. Des promeneurs au loin contemplent le rivage puis les voiliers : cèderont-ils à cette invitation au voyage ? Et toi cher(e) lecteur ou lectrice n’as tu pas envie de larguer les amarres et de partir ? Là bas, loin très loin derrière les collines mauves se trouve Cipango le pays aux toîts d’or. Mais l’or justifie-t-il le voyage ? Ne part-on pas plutôt pour se trouver ?

 

DSC00353.JPG

 

Voici le phare des Onglous posté à l’entrée du Canal du Midi dont le fil d’eau virtuel se poursuit jusqu’à Sète, sise sur le Mont Saint Clair, que l’on aperçoit de l’autre coté du bassin. Son lampion est pour l’heure éteint car c’est un noctambule. Mais quand la nuit viendra, il fera de l’œil à son ami la lune. Dans le ciel passe une mouette, petite boule de vie dans cet univers figé. A-t-elle conscience de sa beauté ?

 

DSC00368.JPG

 

Les pierres manquantes sur le chemin qui mène au phare et la rambarde en partie démantelée témoignent des tempêtes qu’il doit parfois affronter. Qui le croirait à voir cette eau immobile, vaste miroir où il aime à se contempler ?

 

DSC00359.JPG

 

Englués dans la routine de notre quotidien aux horizons bornés, l’infini de l’horizon marin nous fascine et nous rappelle la singularité et la puissance de notre esprit capable de l’appréhender.  Les poissons qui y nagent savent-ils que la mer est vaste ?

 

 

DSC00364.JPG

 

Les piquets qui tendent les filets qui traversent l’étang sont plus hauts que le Mont Saint Clair : magie de la perspective ! Prenez du recul par rapport à vos soucis, vous les verrez s’amenuiser !

 

DSC00365.JPG

 

Sous la lumière rasante l’eau perd sa transparence et apparaît si dense que je suis un instant tenté d'y marcher. Mais étant un homme de peu de foi je ne m’y risque pas !

 

DSC00351.JPG

 

Le soleil décline et le bassin devient une copie conforme du ciel. les reflets ont plus d’intensité que le monde réel. Ne vivons nous pas quand nous rêvons et ne rêvons  nous pas quand nous croyons vivre ?

 

DSC00388.JPG

 

Soudain la terre semble s’être arrêtée de tourner, plus un mouvement n’affecte le paysage. Je  retiens mon souffle pour préserver cet instant qui a un air d’éternité…

 

DSC00372.JPG

 

C’est l’heure où surgissent du fond des eaux les bateaux fantômes. Mais il faut ne pas succomber à la tentation de monter à bord si l’on ne veut pas  s’endormir à jamais dans les bras d'une sirène.

 

DSC00366.JPG

L’or du soleil a déteint sur sa couette de nuages dont le reflet illumine les eaux du bassin de Thau

 

DSC01454.JPG

Quelques mouettes prennent alors un bain d'or avant d'affronter les frimas de la nuit.

 

 

DSC01476.JPG

C'est l'heure où la contemplation du paysage nous fait partir en voyage au delà de l'horizon.

 

 

DSC01485.JPG

 

Nous voguons alors en silence vers le lieu où le soleil sombre dans l'horizon. Et soudain nous étreint l'angoisse qu'éprouvaient les anciens égyptiens : reviendra-t-il demain ?


Texte & Photos Ulysse

 

30/12/2008

Ca roule pour les huitres de Thau !

bouzigues 037.jpg


Le réveillon du Nouvel An n'est plus qu'à quelques encablures et vous feuilletez désespérément vos bouquins de cuisine à la recherche de la recette qui d'aise fera vos amis se pâmer ! Stressé(e), angoissé(e) vous allez de l'une à l'autre faisant la moue : trop long ! trop compliqué ! trop cher !

Vous êtes sur le point de renoncer et d'ouvrir la fenêtre qui dans le vide vous fera vous précipiter, quand l'idée vous vient de lire mon blog, histoire de vous dépayser un peu avant de quitter ce monde.


DSC07724.JPG

Et là, je vous dis : avez vous pensé aux huitres du Bassin de Thau, cette mer miniature aux eaux enchanteresses (quand on la survole à 10.000 mètres!) célébrées par les gens du cru ?

Non ! C'est une honte, un scandale. Il vous faut vite combler cette incommensurable béance dans vos expériences gastronomiques, ce vide sidéral dans votre culture crustacière, car je suis sûr que vous et vos cher(e)s invités ne les aimerez pas qu'un PNEU !


IMG_5431-1.JPG


Certains critiques gastronomiques prétendent qu'elles ont un goût de noisette, mais moi je leur trouve un inimitable goût d'hévéa ! Il est vrai que le Bassin de Thau est un milieu miraculeux en terme de diversité et héberge une faune étrange qui concourt sans doute à donner ce goût si particulier aux huitres qui y sont élevées et font qu'elles sont tant recherchées !

DSC07723.JPG



De fait, on peut dire que malgré la crise ça roule pour les ostréiculteurs du cru ! Si vous êtes salarié chez Michelin peut être aurez vous droit à un tarif préférentiel ?

C'est le mets idéal pour un repas de réveillon, et plutôt que de les consommer en entrée je vous conseille de les déguster à minuit au moment de souhaiter à vos invités une « GOODYEAR » ! Un dernier conseil, accompagnez vos huitres d'un excellent Picpoul, mais avec modération bien sur si vous ne voulez pas finir sur les jantes !

Bonne dégustation !

 

IMG_5682.JPG

PS : Les photos ont été prises à divers endroits du rivage du Bassin de Thau, dont deux d'entre elles il y a 8 jours; celle du pneu dans la boue ayant été prise devant le baraquement d'un ostréiculteur.


Texte & Photos Ulysse


13/05/2008

Un site paradisiaque.....

.......qui, par endroits, a des allures de cloaque !

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC05447.2.JPG


Le 31 mars 2006 j'ai posté une note sur cette petite merveille géographique et

touristique qu'est le bassin de Thau, dans laquelle je déplorais les négligences et méfaits dont il

est victime de la part de ceux là même qui en vivent ou qui résident sur ses rives pas toujours

enchantées.



Depuis le déclassement du bassin de catégorie « A » en « B », qui a créé un véritable

électrochoc, les choses ont un peu évolué, les communes riveraines et les autorités

départementales et régionales se sont concertées pour tenter de sauver le bassin d'une mort

(biologique) certaine !



L'ancienne décharge ( et oui , il y avait autrefois une énorme décharge au bord de

l'étang !) du secteur de Maldormir a été réhabilitée, mais les masures, dont beaucoup sont en

situation illégale et polluent le sous sol (donc le bassin), sont encore là et pour longtemps. Des

zones de lagunage ont été créées du coté de Marseillan pour réduire la pollution des eaux de

ruissellement et des mesures devraient être prises pour réduire l'urbanisation dans les zones

sensibles. Des actions pédagogiques sont organisées à l'initiative du dynamique Alain Sacaze,

président de l'Organisation des Producteurs, à l'intention des conchyliculteurs - qui ne sont pas

les plus respectueux de ce bassin qui les fait pourtant vivre - et des étudiants engagés dans la

filière.



Espérons que ces initiatives parviendront à sauver, et pourquoi ne pas rêver, à rétablir

dans sa beauté originelle le bassin de Thau qui, vu de loin ou d'en haut, a des aspects

paradisiaques, mais qui en de trop nombreux endroits présente des allures d'un cloaque du fait

de la négligence, de la bêtise ou du « j'menfoutisme » de trop nombreux individus qui le prennent

(sans doute comme le reste de leur environnement) pour une poubelle !



Vous pensez que j'exagère ? Suivez mes pas et visitons d'abord le coté « jardin » avant

de chausser nos bottes pour aller regarder ce qui se passe du coté « cour »!



Nous voilà grimpés sur la butte du Domaine de Bellevue qui appartient désormais au

conservatoire du Littoral d'où l'on a vue splendide sur l'ensemble du bassin qui présente à cet

endroit (on le voit de loin!) des aspects de lagon polynésien.


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09506-2.JPG


De cet endroit on domine les tables des ostréiculteurs qui sont l'un des emblèmes

paysagers du bassin


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/bouzigues_033.jpg


Parmi les villages installés sur les berges du bassin, le plus pittoresque est sans

conteste celui de Bouzigues dont les huitres sont réputées (quand elles sont consommables !)


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/bouzigues_051.jpg


Quelques barques traditionnelles somnolent en rêvant du temps où les berges du bassin

n'étaient pas jonchées de vieux pneus, de sacs plastiques et d'objets divers (je n'exagère rien,

attendez de voir !)


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/phare_005.jpg


Les flamants roses semblent apprécier l'endroit , mais celà n'a rien d'étonnant vu quils

passent leur existence la tête dans l'eau à chercher leur nourriture et se soucient comme d'une

guigne du paysage


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/thau_097.jpg


et leur envol est l'un des plus beaus spectacles que l'on puisse voir sur le bassin .

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/phare_026.jpg


Quand le vent se calme, l'eau se fait miroir et dédouble l'univers

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/soubes_002.jpg


Le phare des Onglous qui n'a jamais connu de tempête rêve de vacances en Bretagne

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/thau_087.jpg


Par endroits des roselières facétieuses chatouillent le ventre des nuages

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/thau_174.jpg


Par moments le bleu de la mer voisine submerge le paysage

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06762.JPG


et fait place quand le soleil se retire à un vaste incendie qui dévore les nuages du ciel avant d'enflammer les eaux de l'étang

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/IMG_5670.JPG


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/IMG_5704.JPG


Paradisiaque is not it ? Mais ces clichés sont trompeurs, suivez moi maintenant dans les coulisses pour voir l'envers du décor !

7b43bab4bda991b4e543f0a813156968.jpgCommençons par la baie de Ste Marie située à proximité de l'Ecole des Glénans; prière d'amener un rateau si vous voulez y étendre votre serviette !

Poursuivons par ce cliché pris sur le chemin qui va de l'école des Glénans au phare des Onglous : les chasseurs de canards tiennent apparamment à leur confort !0e88feebea70b5c5110c1a117082ddc2.jpg

a74af3a65224c2d97f0c7dd04a60471b.jpgUn peu plus loin, une opération "vide-grenier" est ouverte en permanence !

437b31a5420ceb27f9be0504e8e18d51.jpgLe Loch Ness a son serpent et le bassin de Thau ses pneus flottants dont voici un beau spécimen flottant entre deux eaux dans la crique de l'angle .

Et voici quelques vestiges antiques en face de la station d'ostréiculture du Mourre Blanc (pas comme neige !)81231282df1cb0908ad0b1dec6e0edef.jpg

e3e1242a7d963f6bf7554595493eae11.jpgPetit aperçu du rivage au niveau d'une exploitation de conchyliculture ! Ah l'inimitable goût de noisette des huitres du Bassin de Thau (dixit la pub!)

Faites votre "shopping" le long de la promenade cotière à la sortie de Marseillan : crème solaire, paquet de cigarette, canette de bière, sont à votre entière dispostion!dcbae34f039a0dd1b609a5fbcf248b8d.jpg


5abc81aecb66a543df998f75ae1481f0.jpgBelle collection aussi du coté du

secteur de Maldormir ...mais apparamment ce ne sont pas ces déchets qui les empêchent de

dormir !



Après avoir exterminé les canards, certains chasseurs s'entraînent sur des canettes

bière (une fois qu'ils les ont vidées bien sur !) dont les tessons et les débris jonchent leur zone

de tir dans la zone des salins du Quinzième
!7918ec1cb725cccf9b8cd0858fda3b8d.jpg

0eb96b622b39d4c11d30e0e72df87f1b.jpgDevant la beauté du site un admirateur en est tombé à la renverse et a oublié de ramener son fauteuil !

Et pour finir assistons au même coucher de soleil que tout à l'heure, pris au travers d'un

pneu qui traînait sur le rivage !
a737edd6f2471241c7b9d7d00ef5dfd2.jpg

Triste bilan, n'est ce pas, pour un site pourtant magnifique qui illustre à loisir les

dépliants touristiques de la région. Mais il ne faut pas désespérer de voir sa situation

s'améliorer. Les villages riverains (Mèze, Balaruc, Bouzigues, Marseillan) ont pris conscience du

problème et font de louables efforts pour protéger et embellir les rives de l'étang mais dans un

périmètre qui reste limité.



En outre, début avril l'Organisation des Producteurs à co-organisé au Lycée de la Mer

de Sète les journées de la Conchyliculture afin de sensibiliser les futurs professionnels aux

menaces qui pèsent sur le Bassin de Thau. A cette occasion Alain Lacaze le Président de l'OP a

déclaré dans une interview accordé au Midi Libre (dont je salue au passage la sensibilité aux

problèmes de l'environnement) "Il appartient à l'OP de communiquer aux jeunes de bonnes

habitudes à prendre.Et leur dire que pour sauver l'étang et la profession il faut être plus blanc

que blanc, puisque c'est nous qui vivons de ce milieu. Si nous balayons devant notre porte,

nous serons ensuite mieux placés pour rouspeter quand d'autres polluent
".



Ce message concerne aussi les riverains, les plaisanciers, les chasseurs et les

promeneurs qui fréquentent le Bassin et l'initiative devrait être prise par l'ensemble des

communes riveraines d'organiser des journées de rnettoyage des rives afin de rendre au Bassin

l'aspect paradisiaque qu'il a sur les photos "touristiques"



Texte & Photos Ulysse

11:35 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (39) | Tags : Thau, Bouzigues, huitre