suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/03/2014

Le Caroux par la piste du Triangle

 

caroux,heric,bière,clef de voute

 

En faisant le tri dans mes photos, j’en ai retrouvées correspondant à une randonnée faite sur le Caroux en décembre 2013 et que je n’ai pas eu le temps de vous relater du fait de ma longue absence sous les tropiques.  J’entends déjà vos protestations : « Encore le Caroux ! Certes c’est une belle montagne Ulysse, mais tu commences à nous fatiguer. On y a droit au printemps, en été, à l’automne et en hiver et, cela,  plutôt deux fois qu’une. Bon, quand ce sont tes petits enfants Léo et  Louna ou Emilie ou Romain qui nous y amènent, on apprécie le charme de leur compagnie, mais quand c’est ta bobine ou celle de ton copain Gibus, on aimerait  voir un paysage plus dépaysant ».

Merci pour ma bobine, même si je veux bien reconnaitre que chez Nespresso j’aurais moins de succès que Georges si une femme s’écriait « Ulysse is inside ! »  Mais bon je ne vous en veux pas et vous allez changez d’avis en me suivant car, aussi étonnant que cela puisse vous paraître, vous n’avez pas encore tout vu du Caroux ! Croyez moi, cette balade faite en notre compagnie va vous dépayser.

De fait, nous ne vous avons jamais emmenés sur la piste du Triangle qui passe dans le secteur des « Aiguilles »  situé au cœur du massif. Une zone très accidentée et d’accès assez difficile  comme vous l’allez voir !

 

caroux,heric,bière,clef de voute

 D’ailleurs en abordant la piste du triangle, un vieux loup solitaire nous interpelle :

 « Oh, les bipèdes, savez vous où vous mettez les pieds, vous risquez gros si vous vous aventurez sur cette piste, je ne donne pas cher de vos vieux os » 

« Et, compère Ysengrin modère tes propos car nos os ne sont pas si vieux que ça et ceux de nos pieds pourraient bien  mettre à mal tes abattis ! »

 « Ne soyez pas susceptibles, je ne voulais pas vous offenser vu que je suis largement plus âgé que vous. Mais je tiens sérieusement à vous mettre en garde, la piste n’est pas une sinécure et d’ailleurs regardez à 50 mètres de là vous trouverez le corps d’un jeune mouflon imprudent qui est tombé de la falaise »

 

caroux,heric,bière,clef de voute

 Effectivement, nous trouvons l’émouvant cadavre d’un jeune mouflon, mort avant d’avoir pu découvrir les merveilles de ce massif !

« C’est étonnant que vous ne l’ayez pas mangé » dit-on alors au Loup. « Oh vous savez » nous répond-t-il « depuis que j’ai lu La Fontaine je ne touche plus aux herbivores, cette histoire de l’agneau qui paye pour la maltraitance qu’imposent aux loups les bergers et les chiens  est trop triste ».

Nous n’en croyons pas nos oreilles ! Rencontrer un loup sentimental, il n’y a que dans le Caroux que ça arrive ! Voyez que vous faites  bien de nous suivre…

 

 

caroux,heric,bière,clef de voute

Quittant Ysengrin, nous nous engageons dans la piste des Triangles qui n’est en fait qu’une longue succession d’éboulis et de passages rocheux qui nous oblige à revenir à l’état de quadrupède pour les franchir .

 

 

caroux,heric,bière,clef de voute

C’est en ces lieux que l’on mesure la puissance redoutable de la pluie, du vent du gel et du soleil qui font littéralement voler en éclats les plus dures montagnes. Comme je vous l’ai souvent dit c’est la raison pour laquelle je me méfie de l’eau car je crains les effets terribles d’érosion qu’elle peut avoir sur mon œsophage ou mon estomac !

 

caroux,heric,bière,clef de voute 

Les malencontreux arbres qui ont eu la malchance de pousser sur le trajet  de ces rocs sont broyés comme de simples fétus de paille.

 

 

caroux,heric,bière,clef de voute

Environ à mi parcours, nous parvenons sur une plateforme rocheuse offrant un magnifique (mais comment pourrait-il en être autrement sur ce blog !)  point de vue. En montagne je suis toujours ébahi de constater la formidable capacité des arbres à coloniser les espaces les plus escarpés. Bien qu’immobiles ce sont de formidables grimpeurs. Ils s’installent dans des endroits improbables, à leurs risques et périls, comme on vient de le voir .

 

 

caroux,heric,bière,clef de voute

La moindre anfractuosité de ces aiguilles sert de nid à cet étonnant monde végétal dont les racines au demeurant contribuent à la dislocation de la montagne. Le bois l’emporte sur le granit, qui l’eut cru !

 

 

caroux,heric,bière,clef de voute

Progressant dans notre ascension, nous remercions le ciel (sans prononcer de nom, n’ayant aucune certitude quand à son identité si contestée) qu’il n’ait pas plu dans la nuit, car nous aurions pu finir comme ce pauvre mouflon, dont vous avez vu le triste sort tout à l’heure.

 

caroux,heric,bière,clef de voute

Le secteur n’a pas usurpé son nom « d’Aiguilles » vu que les dents rocheuses se succèdent aussi acérées que des dents de requin.

 

 

caroux,heric,bière,clef de voute

Certaines de ces « dents » ont toutefois plutôt l’allure de « chicot » qui trahissent le grand âge du Caroux : trois cent millions d’années, c’est un sacré bail !

 

 

caroux,heric,bière,clef de voute

D’autres ont l’allure d’un personnage fantastique tout droit sorti du Seigneur des Anneaux . Mais qui sait si l’on n’est pas face à un être victime d’un sortilège. Le monde est plus étrange que les esprits cartésiens ne le croient. Personnellement je pense que la vie est présente dans le monde minéral sous une forme qui nous est inconnue. Sinon nous ne pourrions pas être les enfants des étoiles, c’est évident, non?

 

 

caroux,heric,bière,clef de voute

Après avoir sans encombre ni égratignure traversé cet enfer minéral, nous apprécions de rejoindre les rives verdoyantes du torrent d’Héric.

 

 

caroux,heric,bière,clef de voute

C’est là que les pierres tombées des sommets commencent un autre long voyage multi millénaire qui les emmènera jusqu’à la mer !

 

 

caroux,heric,bière,clef de voute

Certaines de ces pierres ont été arrêtées dans ce long périple par les hommes qui en ont fait un merveilleux pont. Quel trait de génie a eu celui qui a imaginé la clef de voute permettant de s’affranchir de la loi de la gravité !

 

 

caroux,heric,bière,clef de voute

Je souhaite rendre hommage, par un trucage de la photo de ce pont "simplisme" et "sublissime", à celui qui en a permis la construction. C’est une œuvre d’art non ?  Le pont, bien sûr, pas la photo !

 

caroux,heric,bière,clef de voute

Et pour celles et ceux qui au début se plaignaient de devoir subir une nouvelle fois ma bobine,  je mets en guise de dédommagement une photo de Gibus-Tarzan ! Si les pontes de Nespresso voient cette photo je crois que Gorges a du souci à se faire quand au renouvellement de son contrat !

 

 

caroux,heric,bière,clef de voute

Heureux et fiers de revenir sains et saufs de notre périple aventureux, nous nous octroyons une bière de la Brasserie du Mont Blanc, récompense qui, en la circonstance, n’est pas usurpée ! Parce que nous les valons bien , non !

 

PS : Je vous invite également à découvrir un nouvel article  "La fille du Motel " qui vous emmènera dans l'ouest américain sur mon  blog musical  OLD NUT agrémenté d'une nouvelle chanson auquel vous pouvez accéder en cliquant ICI

 

Si vous préférez les tropiques allez faire un tour sur PIQUESEL où j'ai publié un nouvel article sur mon périple à Karukera

 

Texte & photos Ulysse