suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/10/2013

Périple en Cerdagne : le dolmen de Brangoly

Je vous invite à suivre sur mon blog PIQUESEL le récit de mon périple à
travers le parc naturel des Bardenas Reales en Espagne.

Pendant ce temps, vous retrouverez sur Eldorad'OC le récit d'un périple effectué en Cerdagne en 2009 et tiré de mes archives
 
 
 
 
 
DSC00317.JPG

Quelque peu échaudés par la mésaventure de Marie (voir la note précédente), nous décidons le lendemain de rester sur la terre ferme et d'aller rendre visite au dolmen de Brangoly. Nous prenons la direction du col de Jouell qui permet de franchir la montagnette derrière laquelle se niche le dolmen à la sortie du hameau du même nom. Le versant qui y descend est couvert d'une forêt inextricable de hêtres, de bouleaux et d'aulnes vénérables dont les frondaisons, l'été venu, doivent assurer une fraîcheur bienvenue dans cette région qui jouit de trois mille heures de soleil par an et où a été installé à Odeillo l'un des deux plus grands fours solaires du monde. 



DSC00322.JPG

Si vous aimez les cailloux (et pas uniquement ceux qui sont transparents et brillent de mille feux!) la Cerdagne est faite pour vous. Ce bassin d'effondrement riche en roches métamorphiques comme le granit est parsemé de moraines abandonnées par le recul des glaciers intervenu il y a 10.000 ans, à la fin de la dernière période glaciaire.


DSC00326.JPG

D'aucuns, dont je suis, penseront qu'il s'agit de gigantesques dés jetés par les divinités pour décider de notre sort. Le fait est que certains ont un équilibre plutôt instable et mieux vaut passer au large si l'on ne veut pas s'exposer à être transformé en crème catalane !


DSC00331.JPG

Les arbres quant à eux sont condamnés à l'immobilité et doivent croître coute que coute là où le sort en a décidé. Certains ne se laissent guère intimider par les rochers qui leur servent de nid et ils les écartèlent comme nous le ferions d'un morceau de guimauve.


DSC00330.JPG

Nous arrivons enfin aux portes de l'étrange hameau de Brangoly dont les habitants nous paraissent un peu « chiffe molle » mais il est vrai que nous sommes au sortir de l'hiver et sans doute émergent-ils à peine de leur hibernation.


DSC00335.JPG

Nous faisons une brève halte près du dolmen qui, bien qu'endommagé, résiste vaillamment contre les intempéries et la morsure du temps. Dans quel état par contre seront nos masures en parpaing d'ici 5000ans ? Probablement de la poussière que la Tramontane emportera à la mer.


DSC00343.JPG

Dans le creux d'un fossé nous découvrons un homme de neige en train de suffoquer, nous sommes désemparés mais ne pouvons hélas rien faire pour lui. Ainsi le printemps qui faît renaître tant de choses est il aussi un meutrier ! C'est une dure leçon que la vie nous enseigne : d'un bien peut naître mal et d'un mal peut découler un bien ! Ainsi peut être que la crise qui nous frappe nous amènera-t-elle à bâtir une société plus juste et moins sujette à la fascination de l'argent ? Bon , à vrai dire je n'y crois pas vraiment !

DSC00346.JPG

Les antiques murs qui courent encore à travers nos paysages témoignent de la solidarité qui animait les générations passées et sans laquelle elles n'auraient pu survivre. Chacun mettait sa pierre à l'édifice pour assurer le bien être de tous. Aujourd'hui les murs que nous construisons sont des murs  qui  nous séparent.


DSC00384.JPG

Un vieux saule séculaire nous regarde passer, ses yeux sombres emplis de mélancolie . Il nous fait part de sa tristesse de ne pouvoir vadrouiller, comme nous le faisons, par monts et par vaux. Nous le consolons en lui disant que vu l'état du monde il est aussi bien qu'il ne puisse quitter cet idyllique coin de Cerdagne

DSC00391.JPG

Soudain la terre se met à trembler ! Nous venons de lever un énorme lièvre qui détale sans demander son reste. Sans doute nous a-il pris pour des chasseurs, ce qui nous vexe car nous n'avons pourtant pas des mines patibulaires !

DSC00385.JPG

Nous retrouvons le chemin pris à l'aller qui ne sent pas encore la noisette, mais avec le temps qu'il fait, ma foi ça ne saurait tarder !


A suivre....

 

Et si vous aimez mes photographies allez sur


Texte & Photos Ulysse

10:28 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (33) | Tags : cerdagne, brangoly, dolmen