suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/11/2015

Omelette aux cèpes au sommet !

 

IMG_5634.JPG

Après avoir fait mille et une virées dans le Caroux, Gibus et moi ne pensions pas que ce vieil ami avait encore des secrets pour nous. Et bien nous étions dans l’erreur car aujourd’hui nous avons eu droit à une magnifique et éprouvante surprise ! Laissez moi vous conter notre aventure ! Nous voici donc partis, Gibus et moi, en ce matin frisquet, de Saint Martin de l’Arçon, pittoresque village ancré sur le contrefort du versant méridional du Caroux. Notre objectif est d’aller déjeuner au refuge de Font Salesse en empruntant successivement la piste dite du ruisseau de Saint Martin de l’Arçon puis celles des Biterrois, du Garrel et enfin du Peyro-Grosso, un itinéraire  assez sportif mais sans difficulté technique particulière.

IMG_5644.JPG

Mais le sort ou les dieux (je vous laisse le choix selon vos croyances)  en décide autrement. En effet, parvenus à l’embranchement d’où part notre itinéraire, nous apercevons un cairn placé sur un rocher qui émerge dans le sous bois en amont, que nous n’avions jamais repéré jusqu’alors. Généralement les cairns signalent une voie d’accès et, toujours à l’affut de nouveaux itinéraires, nous nous décidons à suivre la direction indiquée.
 

 

IMG_5645.JPG

Très vite nous découvrons qu’il n’ y a pas à proprement parler de chemin, les cairns nous conduisant peu à peu vers un chaos rocheux qui suit la ligne de crête d’un repli montagneux montant jusqu’au sommet du Caroux.

 

 

IMG_5653.JPG

Nous progressons donc en grimpant et dégrimpant des amas de rochers en équilibre plus ou moins stable et dont nous craignons à tout moment qu’ils ne basculent sous nos pieds .

 

 

IMG_5659.JPG

Malgré notre goût pour l’imprévu nous sommes un tantinet inquiets car nous craignons que chaque monticule rocheux que nous escaladons ne débouche sur le vide. Nous serions alors obliger de faire demi tour, n’ayant pas de corde qui nous permettrait de descendre en rappel. Mais comme disent nos très chers amis « britishs » « so far so good »  et nous enchainons nos promontoires rocheux sans trop de difficulté ni de frayeur. 

 

IMG_5662.JPG

Ayant basculé de l’autre coté d’un promontoire nous avons même l’immense bonheur d’apercevoir, sur le repli montagneux parallèle au nôtre,  un mouflon et deux mouflonnes fort étonnés de nous voir en un tel lieu. Nullement inquiets, vu la distance et le relief qui nous séparent, ils nous offrent le loisir de les admirer longuement, rare échange pacifique entre l’homme et des animaux sauvages plus  habitués à être lâchement assassinés par des Nemrods qui ont plus de plomb autour de leur bedaine que dans leur carafon !

 

 

IMG_5666.JPG

Après cette rencontre inespérée et rassérénante,  une mauvais surprise nous attend. Après avoir en effet grimpé un amas rocheux un peu plus élevé et pentu que les autres, nous débouchons sur une paroi qu’il est risqué de descendre sans corde. Ce n’est pas tant qu’elle soit très haute (environ six mètres) mais le replat sur lequel elle débouche est bordé par le vide et toute chute pourrait donc nous y précipiter.

 

 

IMG_5670.JPG

Nous rebroussons chemin et cherchons un passage  contournant ce promontoire. Nous finissons par le trouver en rampant quasiment dans le taillis de chênes verts qui couvrent les flancs du repli montagneux. Une cinquantaine de mètres en amont nous retrouvons avec soulagement les cairns en espérant ne pas tomber sur d’autres obstacles aussi techniques. Mais la chance ou les dieux  sont avec nous et la fin de notre périple s’achève sans trop de difficultés.

 

 

IMG_5672.JPG

Ce type de parcours très sportif dans un environnement montagnard somptueux fait tout le charme de ce petit et modeste massif qu’est notre très cher Caroux. Je comprends que notre ami Marc qui nous a récemment quitté en soit tombé amoureux. J’espère que là où il est il peut le parcourir à loisir sans avoir à se mettre à quatre pattes voire à plat ventre comme nous l’avons fait ce matin Gibus et moi .

 

 

IMG_5683.JPG

Parvenus sur le plateau l’ami Gibus, auquel rien n’échappe, aperçoit un magnifique bolet au pied d’un hêtre dont nous avons le malheur de croiser le chemin. Car le pauvre bougre ne sait pas que nous avons dans nos sacs à dos une poêle et des œufs pour se faire une omelette qu’il va donc agrémenter. Je sais, certains me feront le reproche de prendre la défense des mouflons et d’accepter sans état d’âme de sacrifier un champignon. Mais « nobody’s perfect » !

 

 

IMG_5685.JPG

Et voici, histoire de vous mettre l’eau à la bouche, quelques images sur la préparation du « plat du jour »  servi à l’auberge du refuge de Font Salesse : Couper le champignon en fines lamelles et le faire cuire sur le feu …..

 

 

caroux,cèpe,épicure,omelette

 Battre les œufs dans le récipient à votre disposition, en l’occurrence nos verres ……

 

IMG_5691.JPG

Puis verser les œufs battus sur les morceaux de champignon.....

 

 

IMG_5692.JPG

Laisser cuire en veillant à conserver le moelleux de l’omelette - ce qui n'est pas évident sur un feu de bois - en se régalant du fumet qui envahit le refuge….

 

 

 

IMG_5695.JPG

Couper en veillant à faire deux parts équitables pour ne pas gâcher une longue et belle amitié…..

 

 

IMG_5696.JPG

Et se régaler en accompagnant l’omelette d’un verre de rosé d'Oc, le rouge d'Oc étant réservé pour le fromage qui suivra....(vous avez là le secret de notre éternelle jeunesse !)

 

 

IMG_5697.JPG

Ayant festoyé nous reprenons tranquillement le chemin du retour l’âme ouverte aux merveilles de ce monde que l’on trouve au bout de nos chaussures .

 

 

IMG_5698.JPG

Car après ces délices épicuriens, la nature  offre à nos yeux éblouis son magnifique patchwork de végétation multicolore.

 

 

IMG_5701.JPG

Et du chemin en balcon qui nous ramène à bon port on contemple la galaxie bleutée de monts et collines qui ornent notre région, baignés d’une brume qui efface toute trace humaine et nous donne le sentiment d’être seuls au monde.

 

 

 

******** 

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter mes chansons dont la dernière "Reprends la barre" est un spam et qui sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur 

DEEZER 

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical 

OLD NUT

Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder) 

 

TEXTE & PHOTOS ULYSSE