suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/02/2008

Suivons l'étiquette !

a9eca3cd7b7f2ca917268adceca704b2.jpg


Iris Lisson, qui tient un passionnant blog de

vigneronne (cliquer ici pour le consulter) où elle nous invite à l'accompagner tout au long de l'année dans ses

travaux à la vigne et à la cave, a convié il y a peu ses lecteurs à participer à un jeu

concernant le vin.



Le but en est de choisir un vin dans les rayonnages d'un caviste ou d'une épicerie

quelconque en se laissant guider exclusivement par l'étiquette. Il est vrai que le marketing a

pris une place importante dans la commercialisation du vin et nombreux sont les vignerons qui

font une place importante aux arts graphiques, à l'humour ou à la poésie pour « habiller » leurs

bouteilles et les rendre ainsi plus séduisantes.



Malheureusement comme le dit la sagesse populaire l'habit ne fait pas le moine et la

séduction de l'étiquette cache parfois un vin sans intérêt voire une atroce piquette. Pour ce qui

me concerne les critères que j'applique habituellement au choix du vin font peu de cas de

l'apparence, mais j'ai trouvé amusant de me livrer au jeu d'Iris et d'en faire le compte rendu sur

mon blog.



Je suis donc entré dans un magasin alimentaire et ai commencé à balayer du regard les

rayonnages de vin. Mon regard a été arrêté par une superbe étiquette représentant une

silhouette de femme assise dans ce que l'on devine être un pré ombragé par des figuiers très

stylisés. Outre cette silhouette féminine, les teintes basées sur l'argent et le vert donnent une

impression d'élégance et de fraicheur. Le nom du vin :« Clos de Barbejo » confère une image

forte de vin de terroir produit en un lieu privilégié (de nombreux bourgognes prestigieux sont

issus de Clos).



Une lecture plus attentive me fit découvrir qu'il s'agissait d'un « vin d'une nuit » (donc

avec une fermentation très courte) bio (donc issu d'un mode de culture respectueux de

l'environnement) classé en vin de pays d'Oc et titrant 12°. Le producteur Dominique Giraud est

installé à Valros (à l'ouest de Béziers). Je l'ai payé 3,50€.



A la dégustation j'ai découvert un vin harmonieux, gouleyant, léger, à boire un peu

frais (15/16°) offrant donc un excellent rapport qualité prix. Le domaine produit d'autres cuvées

(dont une autour de 7.5€) que je n'ai pas dégustées. Mais le vin que j'ai bu m'a donné envie

d 'aller voir le vigneron (site internet)



Merci donc à Iris pour son excellente idée qui m'a permis de découvrir un vin agréable

que sans elle je n'aurai jamais probablement goûté.



Texte & photo Ulysse