suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/05/2010

Connaissez vous le peuple des coquelicots ?

 

DSC04540.JPG

Nous avons souvent tendance à simplifier, caricaturer et à faire des amalgames, l’intensité de ce travers variant en fonction de notre éducation, notre environnement socio-culturel et nos centres d’intérêt. Ainsi pour les femmes toutes les voitures se ressemblent tandis que pour les hommes tous les bijoux se valent. Pour les intellos tous les footeux ont la cervelle dans les crampons et pour les footeux tous les intellos ont une tête d’œuf. Pour les citadins toutes les vaches sont semblables comme pour les fans de Nanar Academy la musique de Richard Clederman vaut celle de Mozart. Pour nous, français, les asiatiques sont des stakanovistes du boulot qui consacrent leur vie à fabriquer des chaussettes à deux balles, tandis que pour eux nous partageons notre temps entre les vacances, les RTT, les grèves et les congés-maladie . De même nous voyons nos voisins d'outre-rhin comme d'austères bonnets de nuit luthériens tellement disciplinés qu'ils installent des passages cloutés jusque dans les rues piétonnières alors qu'eux nous considèrent comme un peuple braillard et si désordonné qu'il a perdu le soutien gorge de Marianne.

 

DSC00387.JPG

Les idées toutes faites, les préjugés évitent de réfléchir – activité épuisante - et sont souvent la cause de mépris et de tensions qu’un brin d’objectivité réduirait à néant. Le problème est qu’elles donnent à bon compte un sentiment de supériorité et c’est pourquoi elles sont dures à extirper.

 

 

DSC04479.JPG

Ainsi parmi les fleurs, il en est une que l’on croit volontiers simplette avec sa robe rouge de soubrette et que l’on méprise souvent vu qu’elle traîne dans les champs. Notre mépris a d’ailleurs failli la faire disparaître, bombardée qu’elle est de pesticides et d’insecticides déversés sans retenue par ceux qui sont pourtant ses confrères : les paysans. Certains d’entre aux ont toutefois retrouvé la raison et leur font aujourd’hui un peu de place dans leurs champs.

 

 

DSC01258.JPG

Or, pour qui est fin observateur le peuple des coquelicots apparaît infiniment diversifié. Pour s’en rendre compte il suffit de s’asseoir au bord d’un talus et de longuement les observer. La variété de leurs comportements ne manquera pas de vous stupéfier

 

 

DSC04452.JPG

Vous observerez ainsi le two’oclock-licot, romantique en diable et qui passe son temps en tête à tête avec, selon son sexe, une ou un de ses congénères.

 

 

DSC04462.JPG

Vous verrez aussi le baroque-licot aux manières un peu surannées

 

 

DSC04542.JPG

Si vous apercevez un coquelicot au comportement un peu louche , c’est un équivoque-licot

 

 

DSC04525.JPG

Si son comportement est déjanté, c’est un débloque-licot

 

 

DSC04504.JPG

Si le coquelicot semble prendre plaisir à jouer avec le vent , c’est un foc-licot

 

 

DSC04532.JPG

S’il danse de façon endiablé c’est un rock-licot

 

 

DSC01165.JPG

S’il est bagarreur , c’est un estoc-licot

 

 

DSC04438.JPG

S’il se rit de la pluie , c’est un pébroque-licot

 

 

DSC04548.JPG

Si vous l’entendez se parler à lui même c’est un soliloque-licot

 

 

DSC04479.JPG

S’il jette ses pétales aux orties, c’est un défroque-licot

 

 

IMG_6412.JPG

S’il est un brin railleur c’est un moque-licot

 

 

DSC04469.JPG

Et enfin, si vous avez de la chance, vous apercevrez peut être le rarissime cataploc-licot qui préfère habituellement les champs de course mais qui s’égaie parfois dans la nature. Mais peut être en connaissez vous d’autres et je serais heureux que vous me les présentiez !


Texte & Photos Ulysse

 

 

05/05/2009

Coquelicots & Co

 

 

 

DSC01155.JPG

Grâce à la réduction de l'utilisation de pesticides et des herbicides dans les vignes et les champs les coquelicots sont de

retour ! Oh il n'y a pas de quoi pavoiser, la France reste le troisième consommateur mondial de ces produits dont les effets

néfastes sur les nappes phréatiques, la biodiversité et même notre santé ne sont plus à prouver.


Dans le cadre du Grenelle de l'environnement des engagements ont été pris visant à réduire les qantités utilisées de 50%

d'ici 10 ans. Il ne faut pas se faire d'illusion la bataille va être rude car les grands groupes chimiques font un énorme

lobbying pour continuer à s'enrichir en empoisonnant l'humanité. En témoigne l'amendement adopté hier par le Sénat dans

le cadre du vote du projet de loi Grenelle 1 qui vise à prévoir des dérogations notamment pour les arbres fruitiers qui sont

parmi les végétaux les plus traités (43 traitements pour un pomme ! L'attitude de l'Eglise qui  nous déconseille de la croquer

se révèle pour une fois judicieuse!)


Certes, il ne faut pas non plus être angélique et s'imaginer que l'on pourra nourrir les 9 milliards de terriens attendus pour

2050 en banissant totalement ces produits. Mais il faut apprendre à en faire un usage modéré et limité aux situations où ils

sont strictement  nécessaires, à l'instar des antibiotiques, inutiles pour soigner un rhume mais  parfaitemet justifiés pour

une pneumonie.

 

 

DSC01165.JPG

 

La ville de , qui mène une politique favorable à l'environnement en donnant la priorité aux transports publics, aux

espaces piétonniers et aux espaces verts a créé  dans un ancien domaine agricole, le parc Méric,  une vériable nurserie

pour les fleurs des champs. On peut rêver qu'un jour prochain on croise en pleine nature de tels espaces consacrés  aux

fleurs dites sauvages, dont la beauté, pour moi l'emporte, sur celles des fleurs "domestiquées".

 

 

DSC00012.JPG

Etonnant, non, que des boutons velus courbant l'échine puissent donner des corolles aussi fières et soyeuses!

 

DSC00381.JPG

Un coquelicot rose est il toujours un coquelicot ?

 

DSC00820.JPG

Vive les friches, car les coquelicots y gambadent à coeur joie !

 

DSC00808.JPG

Quand un vigneron accueille des coquelicots dans ses vignes, de mon gosier délicat son vin est digne !

 

DSC01168.JPG

Jouit de ta beauté éphémère joli coquelicot , quand tes pétales tomberont par terre, tu auras l'air d'un chicot !

 

DSC01182.JPG

Ces coquelicots auraient ils du sang bleu pour arborer ainsi un liseré blanc ?

 

DSC01281.JPG

Ce coquelicot prend la pose en se donnant des airs de rose !

 

 

DSC01300.JPG

Les coquelicots sont hospitaliers et vivent en parfaite harmonie avec les bleuets.

 

DSC09986.JPG

 

Ce coquelicot aime la solitude ou peut être a-t-il une âme d'aventurier ?

 

DSC00507.JPG

En les contemplant je m'interroge : où trouvent ils tout ce rouge ?

 

IMG_8427.JPG

 

Et que fait Jimmy le criquet juché sur ce coquelicot ?

 

DSC09819.JPG

 

 

Il admire à la dérobée la reine des coquelicots venue ici se reposer !

 

IMG_7043.JPG

 

Et pour conclure la visite, à lire ces quelques vers je vous invite :

 

Ardents coquelicots,

Qui parsèment les champs,

Comme des gouttes de sang,

Tombées de quels oiseaux ?


Subtils coquelicots,

Vagabonds et rebelles

Si fragiles et si frêles,

Qu'ils meurent sous les ciseaux !

 

Texte & Photos ulysse