suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/02/2013

Neige sur les coteaux, bon vin dans les tonneaux !

 

coteaux,diamant,flocon,grenache

Mon grand père paternel, qui était vigneron dans le vendômois, disait quand il voyait la neige tomber : « Neige sur les coteaux, bon vin dans les tonneaux ». A vrai dire, cela n’a jamais empêché que, même ces années là, il faisait une horrible piquette que mon père et moi avions du mal à boire. Pourtant sa piquette, comme celle que célèbre l’ami Jean dans son inoubliable chanson, l’a rendu presque centenaire, bien qu’il ait subi, comme beaucoup d’hommes de sa génération, de graves blessures lors de la Guerre de 14-18. Mais même si son « vin » était un élixir de longue vie, personne ne se précipitait pour tendre son verre lors des agapes familiales ! Et il n’était pas question qu’un flacon venant d’ailleurs franchisse le seuil de sa porte ! J’espère que là où il est aujourd’hui il en boit du meilleur !

Tout ça pour vous dire qu’à la mi janvier il a neigé sur les vignes qui entourent mon village où l’on fait d’ordinaire du bon vin (Si ce n’était pas le cas je n’y vivrai pas) ce qui veut dire, si l’on en croit le dicton grand-paternel, que le millésime 2013 devrait être excellent.


 

coteaux,diamant,flocon,grenache

Les vignes de ma région ne sont pas accoutumées  à un tel climat, ni d’ailleurs les amandiers que l’on y trouve, arbre emblématique, avec l’olivier, des régions méditerranéennes. La « neige » dont ils sont habituellement couverts  est celle de leur magnifique floraison qui éclot vers la mi février, premier signe annonciateur de l’arrivée du printemps avec celle des mimosas. Mais pour l’heure, ce ne sont pas des  fleurs qui les recouvrent mais d’énormes flocons qui tombent mollement, comme si là haut des anges chahuteurs avaient éventré leurs oreillers de plumes.

 

coteaux,diamant,flocon,grenache

Marcher à travers la campagne sous la neige est, pour moi, une expérience euphorisante. Les flocons étouffent le moindre son et créent un monde de silence en noir et blanc.

 

coteaux,diamant,flocon,grenache

Cet univers minimaliste et onirique libère mon esprit des soucis et des préoccupations triviales de l’existence, comme si la neige les avait ensevelis.

 

coteaux,diamant,flocon,grenache

Le lendemain matin, le soleil est de retour faisant peu à peu émerger le monde de sa léthargie. Sa palette de couleurs s’élargit alors, le roux des écorces, le vert sombre des frondaisons et le bleu du ciel reprenant vie.

 

coteaux,diamant,flocon,grenache

Les rayons du soleil, qui s’accrochent aux fils des palissages des vignes  gainés de glace, illuminent les coteaux.

 

coteaux,diamant,flocon,grenache

Mais sous cette chaude caresse, ces bijoux éphémères retournent vite au néant.

 

coteaux,diamant,flocon,grenache

Dans l’ombre des ramures, quelques diamants orneront encore pendant quelques heures des grappes oubliées par les vendangeurs.

 

coteaux,diamant,flocon,grenache

Tandis que les ceps de Grenache, libres de tout palissage, se mettent à danser pour se débarrasser de leur coiffe de neige.

  

coteaux,diamant,flocon,grenache

En les voyant batifoler ainsi, on ne s’étonne pas que leur nectar rende l’homme joyeux !

 

coteaux,diamant,flocon,grenache

Quelques flocons tombés sur les ombelles d’une plante desséchée la parent de fleurs éphémères.

 

coteaux,diamant,flocon,grenache

D’autres s’accrochent désespérément à une épine d’églantier pour ne pas tomber dans le vide.

 

coteaux,diamant,flocon,grenache

Ceux là semblent en meilleure posture, mais pour combien de temps ?


 

coteaux,diamant,flocon,grenache

Ne peut-on penser que Gaïa, notre planète, est finalement une grande coquette qui ne provoque les chutes de neige que pour mieux se couvrir de bijoux !

 

coteaux,diamant,flocon,grenache

 Car de même que « diamonds are a girl best friends » ….

  

coteaux,diamant,flocon,grenache

Les perles de glace  magnifient notre planète !


coteaux,diamant,flocon,grenache

Mais le soleil, ce grand séducteur, ne la caresse de ses rayons que pour mieux lui dérober ses bijoux.

 

 Texte & Photos Ulysse