suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/10/2008

A travers la montagne de Rosis....(1ère partie)

DSC02636.JPG



Ca y est, elle a fini par crever la bulle immobilière et financière nourrie par la cupidité des spéculateurs

et l'incompétence des dirigeants de banque (la plupart énarques en France) qui se sont fait embobiner par les petits

génies de la finance qui leur promettaient d'immenses profits sans risque aves leurs produits dits « dérivés » et leurs

« fameux » modèles mathématiques présentés comme des « martingales » infaillibles. Pourtant, le terme « dérivés »

aurait du leur mettre la puce à l'oreille, car dans dérivés il y a dérive, et aujourd'hui, ils le sont à la dérive et nous avec !

C'est la panique sur les marchés et des monceaux de ferraris et de porsches vont bientôt être à vendre à des pris

défiant toute concurrence.



Mais rassurez vous je ne vais pas pour autant troquer mes godasses de rando pour une ferrari, je suis certes

ringard mais pas à ce point ! D'ailleurs, il faut raison garder et sans doute se réjouir de de qui nous arrive. Les pays dits

développés qui se sont gavés de confiture (avant de connaître la déconfiture!) vont être obligés de se mettre au régime,

ce qui sera bon pour la planète !. Mais, soyons lucides, même au régime nous continuerons de vivre au « Paradis »

par rapport à la grande majorité des terriens qui ne disposent ni d'eau potable ni de moyen de chauffage

ni du minimum vital en matière d'alimentation. Pendant que les journaux occidentaux consacrent leurs unes

aux « bobos » de l'occident, l'Ethiopie connaît une terrible famine qui décime ses habitants, mais personne

n'en parle !



Mais je ne vais pas vous raser plus longtemps avec mes ratiocinations verbeuses vu que qu'entre les radios,

les télés et les journaux vous ne pouvez guère échapper aux commentaires des experts qui sortent du bois en

disant tous « je l'avais prévu » et qui vous assomment de leurs analyses oiseuses sur le pourquoi du comment

qui ne changeront rien à la situation. Car les belles théories économiques échafaudées depuis Adam Smith n'ont

jamais été capables de prévoir l'évolution des économies et des marchés, sinon les économistes seraient

tous milliardaires .



De fait aujourd'hui dans ce monde globalisé et financiarisé à outrance, notre sort dépend exclusivement

du comportement des individus cupides, veules, cyniques et pétauchards qui sont à l'origine du développement

des marchés financiers. La seule solution c'est effectivement d'affréter plusieurs Airbus A380 et de tous les y

faire monter pour les faire ensuite sauter sans les parachutes dorés qu'ils se sont octroyés sur le dos

des salariés et petits actionnaires.


DSC02458.JPG


Bon je sais, on est loin de la montagne de Rosis, mais rassurez vous on en prend le chemin en suivant

ce sentier séculaire auquel les hommes du passé ont brodé un magnifique mur de pierres qui sera sans doute

encore débout quand toutes les institutions financières du monde auront été balayées.


DSC02498.JPG


Dans le monde instable qui est le nôtre soumis au diktat du changement et de la nouveauté, la randonnée

est pour moi une source d'apaisement et de sérénité. Les murs de pierre, les arbres séculaires, tel ce hêtre

imposant croisé en chemin, plongent dans le passé et redonnent au temps une continuité disparue du monde

moderne où le temps est en miettes à l'instar de nos existences.


DSC02510.JPG



L'altitude permet également d'élargir votre horizon et modifie la perspective que l'on a du monde.

L'espace et le ciel dont on est sevré dans les villes occupent votre champ de vision et donne de l'air à

vos idées qui se meuvent ainsi plus librement.


DSC02522.JPG


De vieux ponts nostalgiques du crissement des charrois d'antan vibrent de plaisir lorsqu'on leur

caresse le dos de nos semelles vagabondes


DSC02545-1.JPG


Et des masures squattées par les souris et les araignées offrent le trou noir de leurs ouvertures aux

promeneurs aventureux. Une appréhension me saisit toujours au moment d'en franchir le seuil : et si j'étais soudain

projeté dans le passé et ne pouvais plus revenir
?

DSC02554.JPG


Le règne végétal vient parfois au secours de vieux murs affaiblis et leur tend une branche secourable

pour les aider à rester debout


DSC02585.JPG



La montagne de Rosis recèle une curiosité géologique : le portail de Roquendouire qui est une trouée

dans une crête rocheuse dominant un col


DSC02587.JPG


On ne sait si la trouée elle même a été creusée par les éléments ou faite autrefois par l'homme pour

permettre le passage des charrois


DSC02597.JPG


Une fois passé le portail, on s'immerge dans un océan de genets où les générations successives des passants

ont tracé de multiples chemins qui, si l'on n'est pas vigilant, se transforment vite en labyrinthe.


DSC02612.JPG


Puis on émerge sur un plateau ponctué de cairns, providence des randonneurs, et qui à cette

saison (nous étions en août) est couvert d'un tapis de bruyères en fleurs.


DSC02616.JPG


Avouez que dans des endroits pareils on oublie les trous que les rats de la finance ont fait dans nos bas de laine !

A suivre....

PS: La montagne de Rosis domine le village de Saint Gervais sur Mare(34610) et peut être explorée en utilisant la carte IGN TOP 25 2543 OT

Texte & Photos Ulysse