suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/05/2011

Soudain sur l’Escandorgue : les grandes orgues !

 

escandorgue,figaret,saint amans,lavalette

Nous voilà de nouveau partis, entre amis, par un matin radieux, à l’assaut du massif de l’Escandorgue qui étale ses collines montueuses à l’ouest de Lodève.

 Le ciel est bleu donc, comme une tente Trigano à l’époque des vacances de ma jeunesse, mais les prévisions météo sont pessimistes. Mais hommes et femmes de peu de foi, tant à l’égard des créatures célestes que des experts quels qu’ils soient , nous avons haussé les épaules quand la radio matinale nous a annoncé des orages pour l’après midi.

 

 

escandorgue,figaret,saint amans,lavalette

Un éléphant, lointain descendant de ceux qu’Hannibal à entraîné avec lui dans la région,  qui déambule dans la forêt enveloppant le village de Villecun - notre point de départ – nous confirme que les rhumatismes qui rongent sa trompe l’avertissent d’un cataclysme prochain. Nous ignorons superbement sa mise en garde, sachant qu’un éléphant ça trompe énormément !

 

escandorgue,figaret,saint amans,lavalette

En chemin, nous faisons une halte à l’étonnante chapelle rupestre  de Notre Dame de Falgaret dédiée à Marie. Elle a été taillée par le curé de villecun en 1846 à l’intérieur d’un énorme rocher de grès  tombé de la falaise proche. L’abondance de fougères dans le secteur  serait à l’origine du nom de « Falgaret » .

 Même si nous étions croyants nous n’aurions pas demandé à Marie d’intervenir en notre faveur auprès du chef « météorologue » afin qu’il nous assure du beau temps, car il nous semble malséant de prier pour soi. Quelle idée incongrue que celle d’un dieu de miséricorde qui accorderait à certains humains des faveurs et resterait sourd aux demandes des autres !

 

 

escandorgue,figaret,saint amans,lavalette

Nous voici en vue de Lavalette modeste village de 59 âmes (selon l’expression consacrée) qui arbore un étonnant château d’allure médiévale. Ce village est mentionné pour la première fois en 1002, dans le cartulaire de Gellone.

 

escandorgue,figaret,saint amans,lavalette

Un premier château a été construit en 1162 puis modifié au XIIIème et XIVème siècle et enfin reconstruit au XVIIème par les Fabre de Latude, seigneurs de Lavalette, après sa destruction pendant les guerres de religions

 Sa disproportion par rapport au modeste village qu’il domine témoigne de l’exploitation éhontée de la population par la noblesse du temps de la monarchie. Certains me diront que les choses n’ont guère changé, l’exploitation des uns par les autres étant plus subtile et se faisant de façon hypocrite sous une bannière proclamant la liberté, l’égalité et la fraternité. Il reste effectivement bien des « Bastilles » à conquérir, mais il faut être lucide car notre pays est tellement perclus d’avantages acquis que l’on voit la « Bastille » dans l’œil du voisin mais pas le « Buckingam » qu’on a dans le sien !

 

escandorgue,figaret,saint amans,lavalette

 Face aux contradictions du monde qui se mêlent à nos propres contradictions, il est reposant et rafraîchissant d’admirer une orchidée. Sa beauté vous ramène à la pure existence et vous éloigne pour un instant de notre quête épuisante et déroutante sur la signification du monde et le sens de la vie. Un rosé bien frais en cette saison est aussi un bon remde.

 

 

 

escandorgue,figaret,saint amans,lavalette

Il est rare de voir une croix qui ne donne pas une image de la souffrance mais vous invite tout simplement à lever les yeux vers le ciel, non pas pour y chercher un éventuel créateur, mais pour y admirer ces merveilleux nuages qui sont, pour moi, l’une des plus belles oeuvres de l’univers.

  

escandorgue,figaret,saint amans,lavalette

Approchant du plateau sommital de l’Escandorgue, nous faisons une halte dans le sous bois pour y pique-niquer et y faire,  tradition printanière et estivale oblige, une sieste sur un tapis d’herbe qu’aucun palace ne saurait nous offrir.

 Vous rappelez vous quand, pour la dernière fois, vous avez fait une sieste à même le sol dans un patchwork d’ombre et de lumière dispensé par un feuillage printanier ? Vous n’en avez plus le souvenir !  A la prochaine occasion, essayez car c’est l’un des grands bonheurs que peut vous procurer l’existence. Vous avez en bruit de fonds le grizotis d’insectes bruisseurs sur lequel viennent se greffer les pépiements et turlutis d’oiseaux ainsi que les buzettis et vrombissements de mouches et d’abeilles. En prêtant attention à cette trame sonore vous vous dissolvez peu à peu dans l’univers qui vous entoure avec lequel vous ne faites plus qu’un. Envolés alors vos soucis !

 

escandorgue,figaret,saint amans,lavalette

 Parvenus sur le plateau, nous découvrons la chapelle de Saint Amans, « basse sur pattes » sans doute pour mieux affronter les effroyables blizzards qui soufflent ici l’hiver. Elle a été édifiée  au milieu du XIXème siècle sur l'emplacement d'un ermitage dédié à Amantius qui a évangélisé la région au Vème siècle. 

Bien que cette chapelle soit aujourd'hui le siège de pèlerinages destinés à demander au "ciel"  les conditions climatiques  favorables aux divers biens de la terre, nous n'avons pipé mot au sujet des orages annoncés. On a des convictions ou on en n'a pas ! 

Au demeurant la croix qui témoigne de sa dévotion au christianisme est fort modeste, comme si ceux qui l’ont édifiée n’étaient pas sûrs de leur croyance tant, sans doute, la vie était dure et injuste pour eux. Toujours cette même et lancinante question : comment un dieu aimant peut-il tolérer tant de misère et tant de crimes ?

 

DSC06771.JPG

 Et pourtant d’ici l'on a une vue magnifique sur le lac Salagou. Mais la beauté de l’univers n’est hélas pas un antidote à la violence. Elle rend au contraire fous de  jalousie et de rage ceux dont l’esprit est laid, corrompu par un dérisoire besoin de domination qui n’est au final qu’un esclavage.

 

DSC09211.JPG

Soudain un craquement terrible se fait entendre au dessus de nos tête , tandis qu’une énorme masse nuageuse monte à l’assaut de l’Escandorgue

 

DSC09217.JPG

Les experts, pour une fois, ne se sont pas trompés , un orage arrive qui fait déjà entendre dans le lointain ses « grandes orgues » !

 

DSC09239.JPG

Une avalanche de nuages au faciès belliqueux envahit le plateau nous enlevant toute possibilité de retraite. Nous nous préparons mentalement à ce qui était la crainte de nos ancêtres les gaulois : que le ciel nous tombe sur la tête !

 

DSC09221.JPG

 Nous efforçant à ne manifester aucune inquiétude malgré les grondements répétés du tonnerre, nous enfilons nos capes. Mais chez le peuple des moutons qui vit sur le plateau c’est la débandade !

 

escandorgue,figaret,saint amans,lavalette

 Ces animaux d’ordinaire si farouches qu’ils fuient à l’approche de  randonneurs se pressent au contraire autour de nous semblant nous supplier de faire taire l’effroyable boucan des cieux.  Ces animaux montrent bien là leur stupidité en s’imaginant que l’homme puisse ainsi commander à la nature. Certes, ce n’est pas que notre espèce n’ait pas cru en son pouvoir de dominer la nature, mais on voit aujourd’hui où cela la mène : à sa perte !

 

escandorgue,figaret,saint amans,lavalette

Comme le vrai courage face à l'inéluctable est de fuir, nous rentrons fissa à Villecun, les laissant seuls affronter la colère des cieux !

 

Texte & photos Ulysse