suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/10/2008

Evitez les faux pas dans les Gorges de la Carança !

DSC03109.JPG


Quelquefois notre vie ne tient qu'à un fil ! Un 4X4 qui se croit au Dakar et qui manque de vous renverser,

un chasseur qui vous prend pour un sanglier bien qu'on ne porte ni barbe ni moustache, un extrémiste de droite

qui vous prend pour Besancenot alors que l'on un air plutôt intelligent ou un extrémiste de gauche qui vous prend

pour sarko alors que l'on a une bouille jugée sympathique.


Bref les occasions ne manquent pas de voir écourtée notre existence, pourtant déjà trop brève quand on pense

aux chemins qui restent à découvrir et aux innombrables vins que l'on a pas encore goûtés !


DSC03126.JPG


Alors pourquoi me direz vous prendre le risque de rejoindre de façon précipitée l'au delà (ce serait le

« vin delà » nous serions sans doute moins réticents, ha ! ha! ha!) en allant randonner dans les Gorges de la Carança,

que l'on peut considérer comme l'un des endroits les plus périlleux de France et de Navarre . N'oublions jamais

la Navarre qui nous a donné le seul roi de France respectable, ce bon vieux Henri IV, certes grand pourfendeur de poules,

mais tendre pour le genre humain, surtout de sexe féminin !


DSC03152.JPG


Et bien parce que j'aime le risque comme j'aime le beurre dans les épinards et le vin sur mes fraises.

Le risque (mesuré) c'est le sel de la vie ! La civilisation humaine et ses prodigieuses réalisations (le Mac Do, le ketchup,

les moules frites et le rubik cube) n'auraient jamais vu le jour si un beau matin (on suppose que ce matin là il faisait beau)

un primate n'avait pas décidé de quitter le confort de son arbre pour affronter les dangers de la savane !



En libérant ses mains, ce primate a paradoxalement développé son cerveau en commençant par se gratter

le front ce qui l'a amené à imaginer des armes pour se défendre puis des outils pour faire travailler ses congénères

qui sont descendus de l'arbre après lui.


DSC03177.JPG


Mais revenons aux Gorges de la Carança, impressionnante faille à proximité de Thuès-entre-Valls

creusée dans les contreforts des Pyrénées par un torrent qui en fin de période estivale ne paie pas de mine, mais

dont les crues à la fonte des neiges doivent être redoutables.



La progression sur la rive droite est confortable et ne présente aucun danger ; On peut à loisir admirer

la forêt qui prospère dans le fond du canyon et qui n'a rien à envier aux forêts tropicales.


DSC03167.JPG


Les choses prennent une autre tournure quand on emprunte le pont de singe qui permet de revenir par l'autre rive


DSC03185.JPG


On s'élève alors progressivement au dessus de la forêt vierge, étonnés de ne pas entendre des cris de singe, d'aras



ou de perroquets.


DSC03205.JPG


J'étais avec mon ami Gibus (cet être mi homme-mi chamois que l'on voit souvent de dos sur mes photos)

et pour ce qui nous concerne, ce furent bientôt les cris d'effroi de nos compagnes que l'on entendit quand le chemin

prit soudain la forme d'une sente creusée dans le flanc de la falaise dominant d'environ de près de 200m le lit du torrent !


DSC03209.JPG


Mais la vue de nos visages sereins et déterminés et l'admiration sans borne qu'elles nous portent

(on a le droit de rêver !) les décidèrent à aller de l'avant. A vrai dire, elles n'avaient pas trop le choix vu qu'on

avait les clés de la voiture !


DSC03223.JPG


Pas question de rêvasser sur ce genre de chemin car si on fait le moindre faux pas à Carança on a

droit à son quart d'heure de célébrité : le lendemain on a son nom dans le journal, mais à la rubrique nécrologique !


DSC03229.JPG


Certains passages vous font revivre à la puissance dix les émotions ressenties en visionnant les films

d'Indiana Jones, on sent parfois le sol frémir ou bouger sous ses pieds et vous pouvez vous rendre compte que

je ne galège pas comme en témoigne la photo ci-dessus !


DSC03230.JPG


En tout état de cause je déconseille vivement cette randonnée aux couples si en tant que fille d'Eve

vous avez tendance à avoir la migraine quand tombe le soir et que vous carbonisez un peu trop souvent les rôtis,

ou si en qualité de fils d'Adam vous passez les soirées d'anniversaire de mariage avec les copains !


DSC03234.JPG



Quant à nous, nous en sommes sortis tous les quatre indemnes, mais bon nous ne tenterons pas

le "diable" une seconde fois !



PS : Si vous êtes amateur de littérature, rendez vous sur le site de Christophe Greuet pour participer

au vote sur les 500 meilleurs livres de tous les temps



Texte & Photos Ulysse