suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/07/2018

Les petits loups jouent les casse-cou dans les Canoles du Larzac

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Nous voila partis pour une nouvelle aventure avec les petits loups. Mais pour cette virée, nous délaissons les sommets du Haut Languedoc pour  explorer les canoles * du Larzac, profondes et étroites failles creusées par l’érosion dans le plateau calcaire du causse. Au préalable, histoire de nous mettre en jambes, nous partons à la découverte de la magnifique source du Durzon, vigoureux torrent qui coule dans une dépression du causse et se jette dans la Dourbie.

* Appelées aussi Canalettes du fait de la proximité de la maison forestière des Canalettes.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Nous cheminons dans une magnifique forêt où les feuillus cohabitent avec les résineux, créant un dense et rafraichissant fouillis végétal, alors que la fournaise plombe la plaine. Ici le monde végétal vit à son rythme, les arbres morts gisants au milieu des vivants, contraignant les bipèdes qui y cheminent à quelques acrobaties, plus ou moins aisées à accomplir, selon l’âge de leurs articulations.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Soudain le chemin descend en pente raide vers la source située 200mètres plus bas et prend un aspect plus raviné et chaotique qui fait le bonheur de mes petits loups, mais que je déconseille aux randonneurs peu aguerris.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Le bonheur de cette balade est qu’il nous permet de prendre un régénérant « bain d’arbres », tant à la mode dans les magazines pour « Bobos »  stressés, mais que nous pratiquons en famille depuis des décennies.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Nous arrivons à la source du Durzon où Romain, subjugué par la clarté et la vivacité des eaux, s’apprête à y faire un plongeon. Nous avons de la peine à l’en dissuader !

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

De véritables escadrilles de « demoiselles » survolent les eaux limpides, en quête de proies, larves d’insectes et minuscules alevins, dont elles se délectent, précieux auxiliaires des humains dans la chasse aux moustiques. Merci mesdemoiselles !

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Au contraire des libellules (anisoptères) dont les ailes sont horizontales au repos, les «demoiselles » (zygoptères) replient leurs ailes à la verticale. Mais tous ces « odonates » ont en commun des yeux extraordinaires qui leur permettent de repérer leurs proies, même les plus infimes.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Nous longeons un moment le cours du Durzon dont la fraîcheur des eaux est préservée par un dense couvert arboré. De rares rais de lumière le traversent qui illuminent les flots tumulteux.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Etant remontés sur le causse et ayant pique-niqué à la maison forestière des Canalettes, où de confortables tables ombragées attendent les randonneurs, nous partons explorer les canoles. Dans ces étonnantes failles règne en toutes saisons une température fraîche et humide propice au développement de mousses, lichens et fougères, leur conférant une allure de jungle tropicale.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Les petits loups, partis en éclaireurs dans la première des canoles, sont confrontés à un éboulis dont l’escalade apparaît risquée, surtout que les rochers sont glissants et que nous n’avons pas pris de corde.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Mais à l’observation, un orifice se révèle à la base de l’éboulis où Romain et Emilie arrivent à s’engouffrer.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Fabienne, leur maman puis, Sébastien, leur papa, suivent avec un peu moins de facilité.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Ne voulant pas être en reste, votre serviteur s’engage également avec détermination dans l’étroit boyau, pour ne pas perdre la face vis à vis de ma descendance, mais aussi vis à vis de vous chères lectrices et chers lecteurs.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte 

Mais hélas mes vieilles articulations ne sont guère faites pour ce genre d’exercice et je renonce, par prudence, à suivre le reste de l’équipe. Je n’imagine pas un seul instant devoir rester bloqué une soirée dans une canole (les secours mettraient quelques heures à arriver !) et être privé de dîner en étant condamné à boire l’eau de ma gourde !

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Suivons donc le reste de l’équipe, photographiée par Sébastien, ses photos révélant l’aspect un brin scabreux de l’aventure ! Finalement je ne regrette pas d’être resté coincé !

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

La mine de nos lascars, qui contemplent Sébastien franchir un nouvel obstacle, en dit long sur les difficultés du parcours…

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Une désagréable surprise attend notre équipe au bout de la canole, car là où une corde permet normalement d’en sortir, le terrain a été fortement raviné par les pluies intenses de l’hiver et le franchissement de cet obstacle est risqué sans corde ou harnais de sécurité. Notre petite troupe est donc contrainte à faire le chemin inverse, doublant leur ration d'émotions et de plaisir.

NB : On peut accéder à la canole sans passer par l’éboulis en empruntant un autre chemin qui y descend de façon abrupte sur la rive gauche en regardant vers  le Nord et que j’ai emprunté il y a quelques années.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Notre petite troupe est donc revenue au trou de « souris » du départ, ce coté vous donnant un meilleur aperçu de la difficulté du passage !

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Nous partons explorer la deuxième canole où l’extrême densité de la végétation n’est guère appréciée d’Emilie dont la toison, autrement plus conséquente que la mienne limitée aujourd’hui au menton, fait obstacle à sa progression.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Il est vrai que l’on se croit transportés dans une jungle tropicale où l’on s’attend à voir surgir des frondaisons à tout instant chimpanzés ou cacatoès.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Malgré un rocher en suspension au dessus de nos têtes, mais qui au vu de la végétation dont il est couvert semble bien arrimé, nous nous engageons résolument dans la canole.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Mais là aussi très vite, nous rencontrons un obstacle, la faille s’étant rétrécie à la base et ne permettant qu’un passage en hauteur. Sébastien, le plus téméraire, tente de passer mais doit renoncer en raison de la roche trop glissante pour prendre de bons appuis.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Nous partons alors à la découverte de la troisième canole, la plus profonde et la plus impressionnante, où le soleil peine à darder ses rayons.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

A l’entrée une arche nous accueille que nos petits loups, un brin présomptueux, essaient vainement de surélever ! Mais il bon que la jeunesse tente l’impossible !

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Il faut avoir la taille mannequin pour se faufiler à ‘intérieur de la canole et Emilie est, sur ce point, favorisée.

 

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Un rocher facétieux a eu la bonne idée de se bloquer à un mètre du sol nous obligeant à quelques contorsions. A vrai dire, on progresse un peu inquiet en se disant que d’autres rochers peuvent à tout moment chuter .

 

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Le fond de la canole donne accès à une galerie souterraine qui n’est accessible qu’aux spéléologues.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Nous rebroussons donc chemin, ravis par cette exploration mais conscients qu’à tout moment le ciel peut nous tomber sur la tête !

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Il nous reste une merveille à explorer que nous mettons du temps à découvrir : une source souterraine !

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

En prévision de son exploration, nous nous sommes munis de lampes qui se révèlent précieuses. Nous descendons par un antique escalier, signe que la source servait à l’approvisionnement en eau potable dans les temps anciens.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

La galerie débouche sur un ruisseau souterrain dont la fraîcheur ravit les petits loups harassés par les aventures du jour ! Ainsi s’achève une journée qui restera dans leur mémoire de petits parisiens condamnés le reste de l’année aux horizons bétonnés et aux miasmes d'un air empoisonné.

 
*****

Si vous aimez ce blog, peut être aimerez vous aussi mes chansons

Trois nouvelles dont "Tu es l'obscur objet de mon désir"

sont postées sur les plateformes musicales

dont DEEZER (cliquez sur le nom)

Certaines sont aussi publiées illustrées par des photos sur mon blog Canta la Vida

la dernière étant "Trop belle la fille du motel "

Vous pouvez aussi les écouter classées par album sur mon blog

OLD NUT WIX

(intégralité des chansons - sauf les 2 derniers albums - classées par album)

(cliquez sur les liens dans le haut de la colonne à droite)

 Texte Ulysse, Photos Ulysse & Sébastien (2 à 4  & 13 à 18)

 

20/07/2011

Périls et merveilles dans la grotte de Labeil !

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Il y a dans l’arrière pays Lodévois, au cœur du cirque de Labeil  une grotte étonnante connue des hommes depuis le néolithique et qui réserve à ses visiteurs périls et merveilles.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Pour partir à sa découverte,  je vous mets entre les mains d’Emilie, Carla, Tom et Romain qui vont vous emmener au plus profond de ses galeries où de nombreuses surprises vous attendent.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Il est trop tard pour reculer, vous entrez dans la grotte à vos risques et périls. Vous avez tout juste quelques secondes pour envoyer par SMS votre testament à votre notaire,  après vous serez coupés du monde, peut être pour l’éternité !

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

A peine avons nous fait quelques mètres que nos yeux sont éblouis, l’eau ayant décoré le plafond de la galerie de draperies de pierre dignes des plus grands sculpteurs de la renaissance italienne.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

 Non moins féerique est la rivière qui a creusé la galerie dans laquelle nous progressons. « So far, so good «  comme disent nos amis (parfois un peu faux-culs, il est vrai) britanniques. Je vous vois déjà hausser les épaules en marmonnant « Mais où sont donc les périls annoncés ? ». Ne faites pas les fiérots, vous allez y être bientôt confrontés.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

En voilà un petit avant-goût avec cette belle grappe de méduses prêtes à vous tomber sur le cou ! Je n’ai qu’un conseil à vous donner  c’est de  presser le pas !

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Les choses sérieuses commencent, nous pénétrons dans une galerie où la fée électricité n’a plus droit de cité.  Notre sort va désormais dépendre de notre seule lampe frontale et si elle fait un « infarctus » nous serons condamnés à errer dans l’obscurité la plus totale. C’est une situation à laquelle nous ne sommes plus guère habitués dans nos villes et villages d’où la nuit est bannie.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

La situation se corse : non seulement il fait noir comme dans un four (sans feu, ça va de soi) mais le plafond de la galerie s’abaisse nous obligeant à nous mettre à quatre pattes sur le sol jonché de  des flaques d’eau .

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Et oui, c’est bien par là qu’il faut passer ! Tiens, vous ne haussez plus les épaules ! Remarquez, il vaut mieux, si vous ne voulez pas vous cogner vous avez intérêt à faire profil bas !  C’est un exercice pour lequel l’extrême jeunesse présente un avantage certain. Car avec l’âge on devient aussi souple qu’une enclume.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

 Au bout du tunnel une surprise désagréable nous attend : quelques crânes juchés sur une pierre semblent indiquer que d’autres visiteurs sont passés par ici avant nous, sans pouvoir manifestement trouver la sortie !

 Bigre ! Une poussée d’adrénaline nous traverse et la panique commence à nous pétrifier ! Respirons profondément et gardons notre sang-froid !

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Nous étudions le plan que l’on nous a fourni à l’entrée pour trouver une issue. Pendant ce temps Romain pense avec nostalgie au pot de Nutella qu’il n’a pas fini et qui risque de moisir au fond du placard de sa mamy si jamais nous ne revenons pas de cette escapade !

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Heureusement Tom et Carla finissent par trouver une échelle qui permet d’accéder à un couloir supérieur, ce qui nous redonne espoir.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Carla la plus aventureuse se lance la première…..

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Suivie de Tom …

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Puis d’Emilie, Romain et du reste de la troupe.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Ouf ! le tunnel débouche effectivement sur une autre galerie. Carla et Emilie  l’annoncent à ceux qui suivent, provoquant une vague de soulagement dans le groupe.

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Même quand on a un petit gabarit il n’est pas facile de s’extraire du boyau pour accéder à la galerie. Vous imaginez l’épreuve que ça a été pour ceux qui ont un petit faible pour le rosé et les gâteaux au chocolat !

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Nous suivons cette nouvelle galerie munie opportunément d’une corde qui nous évite un bain de pieds dans l’eau qui ruisselle dans la rigole centrale.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Mais soudain Romain qui a pris la tête de la colonne (stimulé sans doute par l’envie de retrouver son pot de Nutella) s’arrête et exhibe une moue dubitative manifestant ainsi que nous sommes face à un gros problème ! 

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

L’issue de la galerie est gardée par un vieux roi wisigoth muni d’une redoutable épée .  Certes celui ci semble dormir d’un profond sommeil, mais si jamais il se réveille personne n’a vraiment envie de l’affronter . Nous ne sommes armés que de couteaux suisses, de Laguiole et d’Opinel et le combat serait inégal.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Après conciliabule, on décide d’emprunter un boyau qui contourne l’issue de la galerie et que Tom a repéré au passage.

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Le problème est que l’on ne sait pas trop où le boyau mène et de plus il est en forte pente nous obligeant à nous laisser glisser dans le noir sans savoir où l’on va atterrir. Fermons les yeux et advienne que pourra !

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

La réception se fait heureusement sans casse mais Tom en profite malgré tout pour se faire materner par les filles. Qui n’en n'aurait pas fait de même à sa place !

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Ainsi réconfortés Tom et Romain reprennent le « leadership » (les filles pas folles les laissent essuyer les plâtres ). De fait c'est un vrai plaisir que de retrouver la marche à quatre pattes sans avoir sur le dos des parents qui vous houspillent parce que l'on va faire des trous à son pantalon !

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Ouf ! ils aperçoivent soudain une salle éclairée, signe que nous avons retrouvé le chemin de la sortie .

 

 

labeil,wisigoth,nutella,grotte

Et pour ajouter à notre bonheur, nous tombons sur la cave du roi wisigoth qui se révèle avoir fort bon goût en la matière vu que ses flacons viennent du Domaine du pas de l’Escalette. Nous en ouvrons un pour célébrer l’issue heureuse de notre escapade, sans faire trop de bruit afin d’éviter de réveiller ce redoutable guerrier.

 

PS La visite de la grotte de Labeil (cliquez sur le nom pour accéder au site) comporte deux options d'environ 1 heure chacune : une visite guidée classique et une visite libre pour laquelle on vous remet casques, lampes et un plan. Prévoir des habits qui ne risquent rien  pour cette dernière option sans réel danger mais qui implique que les enfants soient accompagnés par des adultes. 

 

Texte Ulysse & Photos (Ulysse et Gibus)