suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/06/2017

En père peinard sur le plateau du Guilhaumard…

 

guilhaumard,larzac,stipe pennée,orchidée

L’ami Georges naviguait autrefois en père peinard sur la grand-mare des canards dans un antique rafiot qui s’appelait « Les copains d’abord ». Et bien, moi je vous invite avec mes copains à naviguer en pères peinards sur le montueux plateau du Guilhaumard, perché entre les vallées de la Sorgue (celle de l’Aveyron) et de l’Orb.

 

guilhaumard,larzac,stipe pennée,orchidée

Ce vaste plateau était couvert de hêtraies au XVIIIème siècle, qui ont disparu sous la dent des moutons qui étaient fort nombreux il y a encore peu de temps dans la région. Mais les pelouses qu’ils ont laissées derrière eux hébergent une flore riche et variée. Comme quoi d’un « mal » peut sortir un bien. D’ailleurs la raréfaction des moutons pose aujourd’hui problème car les paysages de pâturages et de garrigues sont peu à peu envahis par les arbres, ce qui modifie la biodiversité et accroit les risques d’incendies. Les arbres sont, bien sûr, de précieux alliés contre le réchauffement climatique, mais il ne faudrait pas pour autant en recouvrir tout notre pays dont l’attrait de certains paysages doit beaucoup à l’intervention millénaire de l’homme.

 

guilhaumard,larzac,stipe pennée,orchidée

Ainsi sur ce plateau prolifèrent de nombreuses orchidées qui font le bonheur des botanistes et des promeneurs.

 

guilhaumard,larzac,stipe pennée,orchidée

On y aperçoit aussi la renoncule qui n’est pas non plus sans charme, bien que moins recherchée.

 

guilhaumard,larzac,stipe pennée,orchidée

Y abonde également la stipe pennée, une graminée, relique des périodes climatiques chaudes d’Europe continentale. Son nom est un dérivé du mot russe « step », qui désigne de grandes étendues herbeuses. C’est une plante bien adaptée aux étés chauds et secs et aux hivers froids. Ses graines forment un long panache soyeux et argenté avant d’entamer au gré des vents leur périple aérien : on appelle alors la stipe «cheveux d’ange ». A vrai dire je doute que quelqu’un ait déjà vu un ange même si les peintres du moyen âge ne se sont pas privés de les représenter. Au demeurant s’ils existent, vu leur âge vénérable, ils doivent tous être chauves!

 

guilhaumard,larzac,stipe pennée,orchidée

Contemplons ensemble ce paysage où la toison argentée des stipes contraste avec le manteau sombre du couvert forestier des collines plus lointaines. Devant nous s’offre la face radieuse du monde et derrière, son mystère !

 

guilhaumard,larzac,stipe pennée,orchidée

N’avez vous pas envie de dévaler en courant ce pré en ma compagnie en chantant à tue tête : qu’elle est belle notre planète !

 

guilhaumard,larzac,stipe pennée,orchidée

C’est certainement l’avis de ce « Gazé » dans sa tenue blanche et noire qui se délecte du nectar d’une vipérine plantain.

 

guilhaumard,larzac,stipe pennée,orchidée

Ainsi que de cet « azuré commun » qui fait une pause sur le sol.   Peut être a-t-il été trompé par sa couleur brune orangé qui est celle de sa femelle !

 

guilhaumard,larzac,stipe pennée,orchidée

Cette pelouse couverte de fleurs bleues et mauves, d’où émerge ici et là une orchidée, confère au lieu un petit air d’alpages, fort éloigné de l’image rude et austère que présente par ailleurs le causse du Larzac.

 

guilhaumard,larzac,stipe pennée,orchidée

Et cet aspect rude et sauvage, nous le retrouvons très vite, car le causse est une terre d’étonnants contrastes qui se révèlent au randonneur qui ose s’y aventurer, ce que je vous invite à faire !

*****

Mon dernier CD "La casa de Maria" comportant dix nouvelles chansons est disponible sur les plateformes musicales (Itunes, Google Play, Amazon, Spotify et Deezer)

cliquez ICI pour y accéder

Vous pouvez écouter librement mes autres chansons sur mes autres blogs

CANTA-la -VIDA

(blogs de chansons illustrées par des photos)

OLD NUT WIX

(intégralité des chansons - sauf le dernier album - classées par album)

(cliquez sur les liens dans le haut de la colonne à droite)


Texte & photos Ulysse

 

 

13/09/2011

Causse-en-Paradis !

 

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumard

 N’en déplaise aux croyants de tous bords qui pensent que seul le trépas peut nous ouvrir les portes du Nirvana - et encore si l’on est méritant ! - il y a sur la terre des coins de paradis. Et ceux qui les connaissent, comme ceux d’ailleurs qui connaissent de bons coins de pêche ou à champignons,  se gardent bien, à juste titre, d’en parler - sauf à quelques amis de confiance - pour ne pas y voir débarquer des curieux ou des amateurs  par cars entiers.

 Ayant la chance d’avoir un ami qui connaît sur le Causse du Larzac, deux de ces endroits paradisiaques, il m’a fait récemment l’honneur de m’y emmener.

 Ce blog étant un lieu de partage relativement confidentiel  et votre fidélité à me suivre chers lecteurs et chères lectrices  témoignant de votre intérêt pour les beautés du Languedoc, j’ai décidé de vous faire découvrir ces lieux, comptant toutefois sur votre discrétion pour que vous n’en parliez qu’à vos amis les plus chers, afin de préserver la sérénité de ces lieux.

Le premier de ces lieux est le modeste hameau de St Xist constitué de quelques maisons multiséculaires et qui dépend de la commune du Clapier en Aveyron. Protégés du vent froid du nord par les falaises du plateau de Guilhaumard, quelques heureux manants vivent ici  que l’on peut considérer comme des privilégiés, car vivre entourés d’une telle beauté et d’une telle sérénité est aujourd’hui véritablement un privilège.

 

 

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumard

Bien que modeste, le hameau possède une étonnante église  bâtie au dixième siècle et dont  l’imposant tour-clocher se dresse au milieu d’un jardin « de curé » comportant plus de trois cents plantes médicinales et décoratives, parrainé – excusez du peu ! - par le prestigieux jardin des plantes de Montpellier. Parvenu à l’aube du vingt et unième siècle dans un grand état de délabrement, ce site a été restauré grâce à l’action d’une association réunissant quelques passionnés qui en sont tombés amoureux.  On ne peut qu’être admiratif du travail qu’ils ont accompli et les remercier d’avoir réhabilité ce site.

 

 

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumard

Le cimetière qui jouxte l’église est un havre de paix et de sérénité qui dissipe l’angoisse dont on est habituellement  saisit à l’idée de passer de « l’autre coté », surtout qu’on ne connaît pas la carte des vins qui y sont servis. Et boire du mauvais vin pour l’éternité, quelle horrible perspective !

 

 

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumard

En ce lieu paisible, on se sent comme ce coquelicot qui s’y dresse fièrement quand tous ses congénères ont déjà fait leur temps. Alors qu’il resplendit, ceux là sont porteurs de graines, promesses de nouvelles  floraisons. Et l’on se dit que lorsque notre présente vie s’achèvera, d’autres sans doute prendront  sa suite ( en espérant toutefois revenir dans un pays où il y a des vignes).

 

 

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumard

A l’intérieur de l’église, de merveilleuses et étonnantes peintures contemporaines sur verre réalisées par le peintre suisse  Konz ont remplacé les vitraux sans doute détruits par les intempéries ou des vandales. Les imbéciles détruisent la beauté car ne pouvant la comprendre ou la ressentir elles leur révèle leur bêtise et ça les rend furieux. L’une de ces peintures représente le sabbat éternel auquel on veut bien adhérer si le ciel y reste toujours aussi bleu.

 

 

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumard

Je vous laisse admirer les autres peintures sans faire de commentaire. Elles représentent probablement des personnages et scènes de l ‘ancien et du nouveau  testaments qu’en bon mécréant  je ne sais identifier mais dont la beauté, la fraîcheur et  la naïveté ne peut laisser quiconque insensible, sauf bien sûr les imbéciles.

 

PS : Un lecteur de mon blog Eric a laissé un commentaire qui donne des précisions suivantes  sur les scènes représentées sur ces vitraux :

"pour les vitraux, j'ai cru reconnaitre des scènes de l'ancien testament : il y a (dans le désordre) : le chandelier à sept branches, symbole de l'alliance entre Dieu et le peuple hébreu (symbole qui représente un pied de vigne), la visite que des anges font à Abraham pour lui annoncer la naissance d'un fils, le sacrifice d'Abraham, la lutte de Jacob (petit fils d'Abraham) avec l'ange -lutte qui lui voudra le nom d'Israël qui signifie "qui a lutté avec Dieu",peut etre une representation de Moise avec les deux tables de la Loi, et une du Roi Salomon accueillant la Reine de Saba. Autant de faits marquants qui jalonnent la Bible qui signent tous à leur manière la rencontre entre Dieu et l'humanité"

 

Je vous invite également  à visiter le site d'Eric  

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumard

 

 

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumard

 

 

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumard

 

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumard

 

 

 

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumardSortant de l'église, une autre merveille nous attend : une sculpture extérieure d’un artiste inconnu placée devant une simple croix de fer et qui représente une femme amoureusement blottie contre son amant qui l’enlace et lui tient tendrement la main.  Leurs visages révèlent un bonheur, un abandon, proches de l’extase.

 

 

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumardTrouver une telle sculpture là où il y a habituellement un calvaire sur lequel le christ agonise est une chose inouïe. J’ose formuler une hypothèse que certains de mes lecteurs trouveront peut-être sacrilège. Le sculpteur profitant de l’isolement du lieu, loin de la hiérarchie sclérosée et hypocrite de l’église, a sans doute voulu illustrer la passion de Jésus pour Marie-Madeleine.   Car le fils de Marie et de Joseph (pour ma part, je suis certain que c’est bien lui le père et non pas un zombie céleste !) ne nous a-t-il pas enseigné que l’amour quand il est sincère n’est jamais un péché.

 

 

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumard

Nous rejoignons maintenant le hameau de Labastide des Fonts situé en bordure du plateau qui domine la vallée de l’Orb. Un mystérieux cataclysme intervenu manifestement il y plusieurs décennies semble avoir conduit les habitants à quitter soudainement  ce lieu les amenant à abandonner dans leurs champs les outils qu’ils étaient en train d’utiliser .

 

 

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumard

Depuis lors certains habitants sont revenus mais personne ne les a dérobés ni déplacés par peur sans doute du mauvais œil. Ils continuent néanmoins de faucher les prés tout autour. Ou peut être sont ce les fantômes de ceux qui se sont ainsi mystérieusement évanouis ? 

 

 

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumard

La vue que l’on a en contrebas sur le plateau qu’entaille au fond la vallée de l’orb est sublime. L’érosion a déchiré par endroits le manteau végétal et fait apparaître d’étonnantes marnes grises.

 

 

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumard

Le paysage morcelé en parcelles raconte l’histoire de ce pays façonné par les hommes. Combien de décennies d’efforts, de luttes , d’affrontements mais aussi de solidarité humaine pour dessiner cet entrelacs de champs et de bosquets .

 

 

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumard

Ici aussi un sculpteur anonyme a laissé deux chefs d’œuvre auxquels les intempéries  ont donné  une poignante beauté en conférant à la pierre l’aspect de la chair marquée par les ans.

 

 

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumard

Ainsi cet homme au visage émacié semble, malgré ses orbites vides,  voir au delà des siècles et ce qu’il voit du devenir de l’humanité manifestement le tourmente.

 

 

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumard

A ses cotés  se tient la statue d’une mère  souriant à son enfant (les croyants y verront sans doute Marie) scène qui apaise notre angoisse ressentie devant la statue de l’homme tourmenté.

 

 

st xist,mas raynal,bastide des fonts,guilhaumard

Mais ce sourire est teinté d’un trouble, sans doute celui de l’inquiétude maternelle sur le destin de son enfant.  Le trouble nous gagne aussi provoqué par l’indicible beauté de cette scène.

Si vous vous rendez en ces lieux dans le courant du mois de mai, allez marcher sur le plateau de Guilhaumard  à partir du Mas Raynal (à 10km au nord) en suivant le GR 71C: vous y découvrirez un immense jardin d’orchidées, d’anémones et autres fleurs méditerranéennes.

 

PS : Je vous conseille également de compléter ces nourritures « paysagères et spirituelles » par de succulentes  nourritures terrestres  en vous rendant à l’étonnante Auberge de la Maison Baldy située dans le joli village de Fondamente non loin de là.

PS: Je suis parti quelques jours à travers le sud-ouest et prendrai connaissance de vos commentaires à mon retour. Merci de votre visite. 

Texte @ Photos Ulysse