suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/07/2013

En avant marche, pour les « Mille marches » !

vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Et oui, nous revoilà, la bande des quatre, Carla, Emilie, Tom et Romain, en route pour une nouvelle aventure qui va nous mener à l’assaut du sentier des « Mille  marches » qui permet d’accéder au site paradisiaque du lac de Vézole. La randonnée dans les Canalettes de la semaine passée n’était, d’après nos guides Gibus et Ulysse, qu’un hors d’œuvre à coté de ce qui nous attend aujourd’hui, car ce sentier est l’un des plus abrupts du Haut-Languedoc. Mais vu le courage et la ténacité que nous avons manifestés dans les Canalettes, nos grands ascendants nous ont jugé dignes d’affronter ce sentier « mythique » ! Pour y accéder il faut d’abord emprunter le chemin des Gardes qui chemine tranquillement en sous-bois et ne laisse vraiment pas augurer de ce qui nous attend un peu plus loin, comme vous allez le voir !  Une dernière précision avant de nous mettre en route, Romain n’ayant pas retrouvé son « Bob » a hérité d’un vieux chapeau de sa maman qu’il porte avec une certaine élégance. C’est le charme des garçons d’aujourd’hui qui n’ont pas honte d’afficher leur part de féminité.

 

vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Nous débouchons bientôt sur le sentier des « milles marches » et vous allez nous dire :« mais elles sont où vos marches ? » Patience, patience, nous allons y arriver, mais vous feriez mieux de casser une petite graine en attendant car vous allez avoir du mal à nous suivre.

 

vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Nous voilà dans le vif du sujet au pied du premier escalier et vous pouvez mettre votre compteur en route si vous doutez qu’il y a mille marches, car nous pouvons vous assurer qu’elles y sont ! Nos petites gambettes (celles de romain et Tom en particulier) s’en souviendront longtemps encore !

 

vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Et quand les escaliers s’arrêtent, il y des torrents à traverser ! Une vraie rando de « oufs » !  C’est à se demander si nos aïeux n’ont pas envie de se débarrasser de nous. C’est vrai qu’on a de l’appétit et que chaque année on coûte un peu plus cher à nourrir mais quand même !

 

vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Il faut reconnaître que, nous les filles on s’en sort avec une certaine élégance. Si les garçons d’aujourd’hui se féminisent, les filles, elles, deviennent aussi fortiches que les garçons. On peut se demander si dans cinquante ans ce ne seront pas les garçons qui feront les bébés ! Ca serait sympa !

  

vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Nous vous donnons un aperçu de la gorge dans laquelle on progresse afin que vous ayez une idée des chaos rocheux à travers lesquels nous allons devoir nous faufiler.


 vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Il y a des passages manifestement au dessus des capacités de Romain et Tom et dans ces cas là il n’y a aucune honte à se faire aider. C’est en sachant reconnaître ses limites que l’on évite les problèmes.

 

vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Nous entendons soudain un grondement et découvrons une chute que, fort heureusement, nous n’avons pas à traverser. Romain et Tom progressent d’un pas hésitant sur le sentier escarpé n’ayant pas envie d’aller vérifier la température de l’eau.

 

vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Mais il faut malgré tout traverser le torrent au dessus de la chute et là nous sommes obligés de faire une chaîne humaine, magnifique exemple de solidarité entre trois générations unies par le goût de l’effort, l’amour de la nature et, pour les deux premières, un penchant pour le rosé bien frais à l’heure du pique-nique !

 

vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Emilie, qui tout à l’heure faisait sa « fièrote », sollicite de l’aide, ce dont, au demeurant, elle ne doit pas rougir car le passage est des plus délicats.

 

vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Seule Carla, habituée aux torrents des Alpes autrement plus puissants, franchit l’obstacle sans assistance et sans froncer le moindre sourcil (enfin, on n’ a pas vraiment vérifié !)

 

vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Nous passons devant une nouvelle cascade où Gibus et Ulysse, quand ils grimpent seuls, ne manquent pas de piquer une tête (même quand elle est glacée !!!) Mais vu le rythme du groupe et le chemin qui reste à parcourir ils renoncent pour cette fois à la baignade.

 

vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Par endroits, le chemin se fait moins pentu et ménage nos gambettes, ce que chacun apprécie, même nos grands ascendants qui portent des sacs bien plus lourds qu’à l’accoutumée. C’est que nous buvons autant d’eau qu’ils boivent de « rosé » ce qui fait un sacré volume de liquide !!!

 

vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Par moments, le chemin se rapproche de nouveau du torrent nous permettant de découvrir le magnifique spectacle de myriades de petites cascades à travers les frondaisons.

 

vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Nous affrontons quelques derniers chaos rocheux, avec toujours en point de mire le majestueux torrent qui « s’éclate » en dévalant sur les rochers.

 

vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Mais nous apercevons  bientôt, au dessus de ses eaux écumeuses, les rochers du plateau sommital et nous commençons à nous réjouir des agapes  qui nous attendent là haut, juste récompense des incommensurables efforts que nous avons fournis. Nous avons bien dit « incommensurables »  et le mot n’est pas trop fort vu la grandeur de nos abattis !

 

vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Il nous reste un dernier obstacle à franchir, mais pour une fois la petite taille de Romain et de Tom se révèle être un avantage. Ce n’est qu’une maigre consolation dans ce monde profondément injuste où les enfants doivent toujours obéir à leurs parents. Et ce n’est pas près de changer vu que seuls les adultes ont le droit de vote!

 

vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Mais bon, trêve de polémique car nous voici enfin arrivés au paradis ! Après une longue baignade dans le lac, je vous laisse imaginer le bonheur que nous avons pris à dévorer notre pique-nique et pour certains à se lover ensuite dans les bras de Morphée avec musique nasale stéréophonique.

 

vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Mais malgré l’aspect idyllique des lieux, nous devons prendre le chemin du retour, Romain exprimant bruyamment des doutes sur la capacité de ses gambettes à affronter le chemin pris à l’aller.

 

vézole,sommail,cascade,haut-languedoc

Mais fort heureusement, Gibus et Ulysse, admiratifs du courage et de la volonté que nous avons manifestés à la montée  et soucieux de nous ménager nous dégottent un chemin ombragé qui nous ramène en pente douce au point de départ. Comme si on n’avait pas pu le prendre à l’aller ! Bon, nous plaisantons bien sûr, car nous sommes conscients de la chance que nous avons d’avoir des papis et mamies crapahuteurs qui nous font découvrir les beautés de notre planète. Ca nous donne envie de la protéger !

Si vous appréciez Eldorad'Oc & Piquesel je vous invite à découvrir mon nouveau blog consacré à la photographie grand format 

 

 FOTORAMA

 

Texte Carla, Emilie, Tom et Romain Photos Ulysse, Gibus et Sébastien.