suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/12/2014

Dieu est un fumeur de havane....(conte de Noël)

 En attendant de vous conter notre dernière escapade avec nos petits loups descendus de Paris, je vous remets, pour vous distraire, un conte de Noël tiré de mes archives et que j'ai  actualisé

*****

DSC00322.JPG 

Saint Pierre, qui est confortablement assis sur un nuage en train de siroter un café près des portes du paradis, voit soudain arriver Divina, la tendre et belle compagne de Dieu, qui lui dit .

 « Hello Pierre ! le  Boss  voudrait te voir de suite »

 « Sais tu à quel propos ? » 

 « Non il ne me l’a pas dit, mais il a l’air soucieux » 

Intrigué et vaguement inquiet, Saint Pierre se lève, vérifie que les portes du paradis sont fermées à clef afin que personne ne s’introduise pendant son absence, encore que les arrivées soient de plus en plus rares depuis quelques temps,  et il prend le chemin du bureau de Dieu. 

Il frappe à la porte et entendant une voix tonitruante qui  l’invite à entrer, il pénètre dans la pièce. Dieu qui est au téléphone, lui fait signe de s’asseoir.

Saint Pierre comprend très vite que le « boss » est en conversation avec François, son représentant sur terre : 

« Ecoute François » lui dit-il  « tu viens d'assouplir la position de l'église vis à vis des divorcés et des homosexuels, c'est une bonne chose mais il faut maintenant que tu lâches du lest sur le mariage des prêtres et la féminisation du clergé sinon nous allons perdre toutes nos ouailles et les arrivées au paradis vont se tarir, or on a besoin d’un peu de sang neuf ici. Il paraît qu'Allah fait le plein depuis qu'il organise de super méchouis arrosés de gris de Boulaouane. Alors fais un effort, sinon je t’envoie un nouveau prophète qui va  remettre les pendules à l’heure !"

Sur ces propos Dieu raccroche et se tourne l’air irrité vers Pierre qui se sent dans ses petits souliers  : « Dis moi Pierre, il paraît que tu as accordé un sursis à Georges en échange de capsules de café, c’est vrai cette histoire ? »

Pierre rouge de confusion commence à bredouiller en disant « Ca fait une éternité que je suis assis à l’entrée du paradis et je m’y ennuie comme un rat mort. Je ne suis plus très jeune et j’ai tendance à m’assoupir, aussi je bois du café pour rester éveillé. Et comme les stocks étaient épuisés j’ai passé un marché avec George un grand amateur de café et ambassadeur d’une des meilleures marques et de surcroît adepte de notre religion : je lui ai fait comprendre que s'il ne m’offrait pas quelques capsules on précipiterait son arrivée chez nous.  Mais je te promets que je vais mettre fin à ce chantage »

 « Pierre je ne t’ai pas convoqué pour te blâmer,  je comprends que tu aies besoin de café pour tenir le coup, car il est vrai  que  les arrivées  chez nous se font rares. Les gens préfèrent aller chez Allah ou Boudha voire chez Lucifer où il y a paraît-il une ambiance d'enfer ! Non, ce que je voudrais c’est que tu te débrouilles pour trouver de semblables arrangements avec un producteur de vin de pays d’OC et de cigares de la Havane, car mes réserves sont également épuisées. Castro est mal en point, vois si tu peux négocier avec lui et essaie de trouver un bon vigneron qui veuille bien nous livrer son nectar"

Saint Pierre soulagé de ne pas avoir à renoncer à ses capsules de café lui répond qu’il va faire le nécessaire de suite et  prend congé de son patron. Il se déguise alors en infirmier pour ne pas attirer l'attention et se rend au chevet de Castro. Il lui sussure à l’oreille « Fidel  tes jours sont comptés mais si tu souhaites une rallonge, je peux arranger ça. Il te suffit de nous livrer régulièrement quelques boites de Havanes et tu retrouveras la santé »

Fidel lui répond alors « Ca ne m’intéresse pas, j’en ai assez de vivre, j’ai tout raté dans ma vie, emprisonné des innocents et affamé mon peuple  et je ne vais pas en plus les spolier de Havanes qui sont les seules choses qu’ils peuvent vendre à prix d’or. Je mérite ce qui m’arrive et de plus je te rappelle que je suis communiste donc pour moi tu n’existes pas ! Du balai !"

Dépité Saint Pierre se rend alors en Languedoc  pour trouver un vigneron avec qui négocier, mais partout il ne voit que des producteurs affectés par la crise et qui ont du mal à joindre les deux bouts. Il a des scrupules à leur faire  du chantage et à les taxer de quelques flacons produits à la sueur de leur front. Avec Georges, il en va différemment, c'est un homme fortuné qui peut faire le sacrifice de quelques capsules sans être gêné.

Il s’en retourne au paradis dépité ne sachant pas comment annoncer la mauvaise nouvelle au « boss ».  Alors qu’il est perdu dans ses tristes pensées, il croise Divina qui l’interpelle « Que t’arrive-t-il Pierre tu as l’air désemparé ? » « Ah ! Divina je suis soucieux car ton cher et tendre m’a demandé de lui procurer du vin du pays d’Oc et des Havanes, mais je n’ai trouvé personne avec qui négocier »

« T’inquiète, je vais en parler au Père Noël à qui  j’ai rendu un petit service et lui demander de me rendre la pareille. Figure toi qu’il m’a avoué l’autre jour qu’il était très inquiet car la population humaine n’arrête pas de croître et il craignait de ne pas pouvoir distribuer tous les cadeaux en temps et en heure, ce qui nuirait grandement à sa réputation. Je lui ai proposé de mettre à sa disposition trois brigades d’anges et il m’a chaudement remerciée. Dès que j’aurai pu lui parler  je te ferai savoir ce qu’il en est »

Le lendemain Saint Pierre voit Divina revenir vers lui radieuse, qui lui annonce que tout est arrangé et que le Père Noêl pourvoira le « boss » en cigares et en vin de pays d’Oc à volonté. Mais ajoute-t-elle : "Pierre,  j’ai à mon tour un petit service  à te demander  »

 « Je serai très heureux de le satisfaire, Divina que puis je faire pour toi ? »

« Et bien » lui murmure Divina » la prochaine fois que tu verras Georges j’aimerais bien t’accompagner…..

 

PS : Et pour celles et ceux qui doutent que Dieu est un fumeur de havane en voici un incontestable témoignage !

 

 

 J'ai posté la suite de ma visite "décoiffante " de Paris sur mon blog 

PIQUESEL 

 

Et si vous avez envie d'un intermède musical je vous convie à vous rendre sur mon blog musical OLD NUT pour écouter ma derrière chanson La fille de la montagne et les autres si affinité 

  

 (cliquez sur le nom des blogs pour y accéder)

Texte & Photos Ulysse (toute utilisation ou  reproduction des éléments de ce blog est soumise à mon accord préalable)