suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/02/2017

Bien fol qui se baigne en janvier à Vezoles ! (reprise d'archive)

 

DSC02868.JPG

La randonnée est une activité de plein air ouverte à tous. Elle ne nécessite aucun talent particulier sinon de pouvoir se servir de ses jambes et n’implique pas de dépenses somptuaires, encore qu’il ne faille pas mégotter sur la qualité des chaussures et des vêtements que l’on porte, ni des vins que l’on emporte en pique-nique . 

En outre, elle est bénéfique pour la santé et n'expose  ses pratiquants qu’à des risques modérés : prendre une bonne saucée, attraper (au début) quelques ampoules et quelques courbatures ou quelques coups de soleil, ou bien se perdre et être obligé de traverser pierriers, ronciers et terrains fangeux et revenir chez soi crotté et balafré comme un bagnard évadé de Cayenne .

Dans des cas exceptionnels toutefois, le « ciel » risque de vous tomber sur la tête  à l’instar de cet arbre balayé par la chute d’un rocher. Mais il ne faut pas que cet accident rarissime vous dissuade de vous lancer sur les sentiers, car les beautés qui vous attendent vous récompensent au multiple des efforts accomplis et des quelques risques encourus.

  

DSC02878.JPG

Nous vous invitons donc aujourd’hui, Gibus et moi,  à nous suivre sur l’un des plus beaux parcours de notre région  qui remonte les gorges du torrent de Vezoles et permet d’accéder au lac du même nom, perché à  1000m d’altitude dans les monts du Sommail.

 

 

DSC02884.JPG

Il est vrai que ce sentier est un peu "technique" pour les débutants, mais avec un peu d’entraînement et en évitant les jours de pluie ou de gel on a de bonnes chances d’arriver sain et sauf au sommet .

  

DSC02900.JPG

Le plus grand danger qui vous guette sur ce parcours est le lion du Sommail perché sur son monticule. Mais comme il est d’un age vénérable et se déplace avec difficulté, si vous n’allez pas le narguer de trop près il vous laissera tranquille.

 

DSC02909.JPG

Même les gens du nord, habitants d'un plat pays, qui n’ont que de vieux terrils pour montagne et sont plus coutumiers des "cols" de leurs bocks de bière que des cols montagnards, empruntent ce chemin, ce qui ne peut que vous encourager à suivre leur valeureux exemple ! 

 

DSC02911.JPG

Parvenus sur le plateau sommital nous sommes remboursés - sans franchise - de nos efforts (c’est mieux que la sécu !) . Le regard porte alors jusqu’aux sommets enneigés de la chaîne des Pyrénées qui barre l’horizon. Face à un tel panorama notre existence jusque là ratatinée, ratiocinée, gangrenée par les soucis triviaux et les verbiages cancaniers et vains du monde, s’oxygène, se dilate, et est gagnée par la douce euphorie que suscite la beauté.

 

DSC02919.JPG

Mais aujourd’hui, un spectacle plus beau encore nous attend : le lac de Vézoles est aux trois quarts gelé et recouvert par endroits de neige.

 

DSC02921.JPG

La toile bleutée de la glace est déchirée par des flèches d’eau libre reflétant la neige couvrant les rives, blanc lumignon plongé dans les eaux sombres du lac.

 

DSC02923.JPG

Les épicéas qui bordent par endroits les rives du lac et qui, habituellement, s’enorgueillissent de leurs majestueux reflets, souffrent de ne plus voir que leurs pointes dans une déchirure de la glace.

 

DSC02926.JPG

Peut être ne sont-ils pas non plus très heureux d’avoir les pieds dans la neige, car ils se sont établis dans le sud pour y trouver la chaleur et ne plus avoir à affronter les frimas de leur contrée d’origine.

 

DSC02935.JPG

Apercevant une petite zone d’eau libre au bord du lac, l’idée  soudain nous traverse l’esprit de nous baigner. C’est en quelque sorte un défi lancé à l’hiver qui s’éternise de façon inhabituelle dans notre région.  Mais ce bain n'est pas sans risque car une fois dans l’eau, celle-ci commence à se transformer en glace, selon le phénomène bien connu de surfusion dont ont été victimes les chevaux du lac Ladoga

Mais fort heureusement les rayons du soleil se mettent soudain et à notre grande surprise à chauffer plus fort, ce qui nous permet de nous libérer de l’emprise de la glace. Le vent colporte alors des murmures bizarres qui nous intriguent. Nous allongeant sur de larges pierres de la rive pour nous faire sécher, un bref assoupissement nous saisit pendant lequel Gibus fait un rêve étrange qui nous donne la clé de ce curieux événement (voir le fichier joint)

 

DSC02949.JPG

Rhabillés de pied en cap, nous traversons un bosquet de vieux fayards  bordant le lac et qui se tordent de rire. Ils nous demandent "N'avez vous rien perdu dans l'eau ?". Rougissant devant cette allusion ironique à « notre pistolet à bébés » escamoté par l’eau glacée, nous leur rétorquons "Ce que l’hiver a gelé, le printemps le fera revivre".  Nous croyons alors entendre dans le vent des rires féminins, mais regardant de tous cotés nous ne voyons personne !

  

DSC02951.JPG

Nous poursuivons alors notre périple autour du lac dont la partie la moins profonde est recouverte d’un voile argenté.

 
DSC02954.JPG

Nous avons conscience de vivre là des moments précieux, inhabituels dans notre région. Inattendues et innombrables sont les merveilles qui vous sont offertes quand on met un pied devant l’autre et que l’on part à la découverte du monde !

 

DSC02957.JPG

Le soleil  gommera  bientôt ce paysage unique et éphémère. Aussi, nous le savourons à pleines pupilles et ralentissons notre pas habituellement martial pour ne pas en perdre une miette Nous sommes très heureux de pouvoir partager ces moments avec vous !

 

*****

Si vous appréciez ce blog, je vous invite à découvrir les chansons de mon nouveau CD "Ne perds pas tes rêves en chemin" sur :

Deezer (cliquez sur le nom)

ou les autres plateformes musicales Itunes, Spotify, Google play, Amazon...

Mes autres blogs:

Old Nut (Wix) où vous pouvez écouter librement toutes mes précédentes chansons

Canta-la-Vida où j'illustre certaines chansons en photos.

La dernière chanson mise en ligne s'intitule "Jennifer"

Piquesel : "bloc-note photos" où les photos sont accompagnées de commentaires humoristiques ou poétiques.

Vous pouvez y accéder en cliquant sur les noms figurant en haut de la colonne de droite

 

Texte & photos Ulysse (sauf le conte joint 'A Vezoles les saisons s'affolent" écrit par Gibus)

 

10:37 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (39) | Tags : vezoles, lion, langlade, ladoga