suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/09/2015

Sur les pas d'un ange ! (Reprise d'archive)

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC08825.JPG

Partir en randonnée de bon matin me remplit d'allégresse. La luminosité donne à chaque chose un présence plus intense;  j'ai le sentiment que l'univers vient de naître, sorti du néant de la nuit et que sous son apparente matérialité il est spirituel. De fait, du « big bang » qui s'est produit il y a quinze milliards d'années, et qui a projeté des milliards de trillards de tonnes de matière en fusion aux quatre coins de l'univers, sont nés, entre autres merveilles, la rose, les ailes d'un papillon, vitis vinifera et le sourire de la Joconde, on ne peut donc qu'être convaincu de la nature spirituelle de l'univers. Ce sentiment, je l'ai éprouvé pleinement en empruntant le chemin qui mène au sommet du Mont Mars  qui domine le lac du Salagou.

 

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC08769.JPG

On passe au préalable par le sommet des Lousses qui offre des vues somptueuses sur le lac entouré d'un damier de vignes et de champs qui brodent leurs arabesques végétales sur la terre rouge des ruffes.

 

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC08771.JPG

 

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09077.JPG
 
Puis dans la descente qui mène à la Combes des Lousses se révèle au loin la formidable masse du Caroux, qui a la mine un peu sombre sous son béret de nuages, et qui semble me dire « Dis donc Ulysse ça fait un bout de temps que je n'ai pas vu les semelles de tes souliers ! Faudrait peut être pas que tu prolonges trop longtemps ton infidélité, parce que quand tu vas revenir, tu vas dérouiller !» C'est qu'il est ombrageux le bougre, il est vrai qu'avec ses 1090 mètres il est le roi des Haut cantons et un brin susceptible ! Je lui adresse alors un regard respectueux et lui promet en pensée de retourner bientôt lui caresser la couenne.
 
 
http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09091-1.JPG

Soudain, après un virage brutal du sentier que je négocie avec dextérité je  tombe nez à nez avec le sphynx ! « Bigre » lui dis je  « que faites vous ici, vous avez quitté le Caire ! » « Oui il fait trop chaud là bas et puis j'en avais marre des touristes qui n'arrêtent pas de me photographier sans même me demander la permission ! » "Je vous comprends" lui réponds je " Ici au moins vous êtes tranquille, vous voyez sans doute plus de corbeaux que d'être humains.  Mais ne vous fatiguez pas à me poser votre énigme pour m'autoriser à passer, je connais la réponse! » « Tant mieux » me rétorque-t-il « j'en ai un peu ras le bol de raconter toujours la même histoire, allez, passez et bonne route !» 

 

 

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09101.JPG

Je passe ensuite devant les ruines d'une antique bergerie drappée dans un magnifique tunique de lierre. La beauté architecturale de l'abri destiné aux animaux mérite notre admiration. A mon avis la qualité du lait et des fromages dépend pour beaucoup de la qualité de l'environnement dans lequel évoluent les bêtes et c'est pour celà que le Salers l'emporte sans conteste sur le Gouda !

 

 

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09104.JPG

Là encore l'agencement des pierres donne au lieu une dimension spirituelle, car derrière l'oeuvre l'on perçoit l'intelligence  du batisseur, alors que les murs de parpaings bruts qui envahissent nos villes et bordent les maisons sont des oeuvres « mortes » témoins de notre époque déshumanisée.

 

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09111.JPG

Moi qui pensais partir pour un lieu sauvage, je n'en avais pas fini avec les rencontres extraordinaires, car voici qu'après avoir franchi un éperon rocheux j'aperçois la tête d'un guetteur coiffé d'un casque antique surveillant la vallée !

 

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09110.JPG

Je comprends très vite ma méprise et découvre qu'il s'agit,de fait, d'un simple rocher émergeant de la falaise. Mais après réflexion on peut se demander si ce n'est pas la réincarnation dans le monde minéral d'un amoureux des lieux (un ancien berger ou charbonnier du coin?) dont le désir de « finir ses jours » en ces lieux a été exaucé. L'univers est spirituel vous dis je !

 

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09113.JPG

Mais, je ne suis pas au bout de mes surprises car un peu plus loin je tombe nez à nez avec le faciès d'un gorille, manifestement somnolent, émergeant de la garrigue. Connaissant le caractère pacifique de ces primates je ne m'effraie pas outre mesure et je passe mon chemin, le laissant à sa méditation.

 

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC08788.JPG

Après ces péripéties, je parviens enfin au sommet du Mont Mars, dénommé aussi "de Ste Scholastique" en raison de la présence des ruines d'une antique chapelle dédiée à la soeur jumelle de St Benoit (fondateur de l'ordre des bénédictins).

.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC08786.JPG

Je me repose un instant dans ce havre de paix puis explorant ces modestes ruines, je découvre dans une niche du mur d'enceinte plusieurs pierres gravées du nom de randonneurs étant passés en ce lieu au fil des ans. Parmi ces pierres l'une d'elles attire particulièrement mon attention. En effet, un prénom y est gravé « Marie-Ange-Noêl » accompagné du dessin d'un soleil et d'un message « à bientôt ».

 

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09130.JPG

L'émotion me saisit alors  car j'ai comprends qu'il s'agit d'un message adressé à une défunte, enfant, jeune fille ou femme, par l'un ou plusieurs de ses proches  lui signifiant ainsi qu'il(s) la rejoindrai(en)t au ciel « bientôt », tant est brève la vie humaine face à l'éternité. J'ai alors une pensée pour cet « ange » sans nom et sans visage, une soeur d'humanité dont le souvenir repose sous les étoiles en ce lieu empli de sérénité. Cette dernière « rencontre » me conforte dans ma conviction que le monde est spirituel et que tous les chemins mènent au paradis,  un paradis où se retrouveront les hommes de bonne volonté et de toutes croyances qui pensent que nous sommes venus sur terre pour tendre la main à nos semblables et, quand c'est possible, partager une chopine de bon vin avec eux. Après être resté à méditer quelques instants en ce lieu émouvant, c'est en cheminant en pensée avec Marie-Ange Noêl, que je retourne fourbu mais plein d'allégresse dans mes pénates.

 

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09156.JPG

 

 ********

Et comme en France tout finit par des chansons je vous invite à aller écouter celles que j'ai composées et qui sont diffusées sous mon nom d'artiste OLD NUT sur 

DEEZER 

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical 

OLD NUT

( Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder)

Texte & Photos Ulysse

07/01/2015

A Mourèze, j'ai grimpé à l'aise.....

UNE PENSEE FRATERNELLE

POUR TOUS CEUX QUI ONT ETE SAUVAGEMENT ASSASSINES

LE 7 JANVIER ET POUR LEURS PROCHES

mourèze,ruffe,liausson,harry potter,bagheera

Aujourd’hui notre papi nous avait promis de nous emmener au cirque, ce qui nous réjouissait fort ma sœur, Emilie, et moi, Romain,  vu que l’on adore voir des clowns…et les imiter aussi, ce qui ne fait pas toujours rire nos géniteurs ! Mais on aurait dû se douter, connaissant notre ancêtre, qu’il y avait une entourloupe, car en fait de cirque, il s’agissait de celui de Mourèze qui est un amphithéâtre de rochers érodés, creusé sur le flanc sud de la montagne de Liausson. 

 

mourèze,ruffe,liausson,harry potter,bagheera

A vrai dire, on n’y a pas perdu au change, car ce cirque là est mieux qu’une aire de jeux, vu qu’il y a une myriade de rochers à escalader et d’innombrables canyons dans lesquels ont peut jouer à la cow-girl (ma sœur) et à l’indien (bibi).

 

 

mourèze,ruffe,liausson,harry potter,bagheera

Bon, par endroits, vu la taille encore réduite de mes appendices dédiés à la marche, j’ai un peu de mal à négocier les irrégularités du terrain. Ma sœur la joue « cool »,  mais vous avez vu ses jambes ! Ce n’est pas une fille c’est une sauterelle !

 

 

mourèze,ruffe,liausson,harry potter,bagheera

Au moindre obstacle un peu plus important, je me fais larguer mais, question de dignité, pas question que je demande l’assistance de ma soeurette ou du reste de ma famille ! Quant au ciel, faut pas trop compter sur lui car on a beau dire  « Aide toi et le ciel t’aidera «  et bien je peux vous assurer que personne là haut ne m’a tendu une main secourable !

 

 

mourèze,ruffe,liausson,harry potter,bagheera

Celui qui est le plus avantagé, malgré ses nombreuses décennies et bien qu’il nous serve de « sherpa », c’est notre papi qui est quasiment perché sur des échasses et qui file devant comme un zèbre, la crinière en moins !

 

 

mourèze,ruffe,liausson,harry potter,bagheera

A un moment donné, le chemin étant sinueux on perd notre papi de vue. Emilie, qui a hérité du sens d’orientation de notre maman,  nous engage, malgré mon avis contraire, dans une impasse, ce qui ne manque pas de susciter mes sarcasmes !

 

 

mourèze,ruffe,liausson,harry potter,bagheera

Notre mésaventure ne nous empêche pas d’admirer les sculptures façonnées par le vent et la pluie dans le calcaire dolomitique du site.

 

 

 

mourèze,ruffe,liausson,harry potter,bagheera

Après quelques appels au secours,  nos géniteurs nous retrouvent en faisant comme s’ils n’en étaient pas ravis, mais je sais qu’ils plaisantent (enfin je l’espère !) et papi nous remet sur le droit chemin.

 

 

mourèze,ruffe,liausson,harry potter,bagheera

Et puis vient le moment de la montée au sommet de la montagne de Liausson, soit 200 mètres de dénivelé, où je prends ma revanche car je reste dans les pas de mon papi et arrive en même temps que lui au sommet.

 

 

mourèze,ruffe,liausson,harry potter,bagheera

Le temps que le reste de la famille nous rejoigne, je prends plaisir à admirer le paysage que domine au loin le Caroux, montagne, comme vous le savez, chère au coeur de mon papi et où il a moult fois festoyé avec son copain Gibus.

 

 

mourèze,ruffe,liausson,harry potter,bagheera

Mais quand on gravit la montagne de Liausson le clou du spectacle est sans conteste le lac du Salagou qui s’offre à nos yeux, entouré d’un patchwork de parcelles de vignes et autres cultures qui révèlent, par endroits, larufferouge dont le sol est constitué.

 

 

mourèze,ruffe,liausson,harry potter,bagheera

Mais sur la crête, la Tramontane, qui souffle violemment, fait chuter la température et nous sommes contraints de sortir les gants et les bonnets.

 

 

mourèze,ruffe,liausson,harry potter,bagheera

Puis nous entamons la descente fort abrupte et très difficile à négocier avec mes petites jambes. Je dois mettre ma fierté dans ma poche et solliciter l’assistance de mon géniteur, qui me la donne volontiers et montre ainsi qu’il ne m’en veut pas trop de l’avoir largué dans la montée. Je dois reconnaître qu’il est sympa mon papa et en plus il  fait de bons gâteaux !

 

mourèze,ruffe,liausson,harry potter,bagheera

De retour au fond du cirque protégé du vent, la température redevient plus clémente et le chemin  moins périlleux. Je reprends ma liberté et, enhardi par mon exploit à la montée, je mets un point d’honneur à montrer à ma sœur que je fais jeu égal avec elle en matière d’escalade.

 

mourèze,ruffe,liausson,harry potter,bagheera 

Apercevant ce rocher en forme de tête de cochon, notre papi qui n’a pas encore compris que nous n’étions plus des bébés,  veut nous faire croire que c’est un vrai. Je ne sais pas s’il vous raconte encore ses histoires à dormir debout quant il photographie un arbre ou un rocher avec une forme animale ou humaine, mais n’hésitez pas, si c’est le cas,  à lui dire qu’il ne faut pas qu’il prenne les enfants du bon dieu pour des canards sauvages.

 

 

mourèze,ruffe,liausson,harry potter,bagheera

Cela dit en passant sous ces rochers, je suis malgré tout un peu impressionné, car ils me font penser aux moines encapuchonnés les Mangemort de Lord Voldemort dans Harry Potter, et ma foi on ne sait jamais n’est ce pas !

  

mourèze,ruffe,liausson,harry potter,bagheera

Mais il s’avère que ce sont vraiment des rochers et c’est  sains et saufs que nous regagnons le village de Mourèze, point de départ de notre balade.

 

 

mourèze,ruffe,liausson,harry potter,bagheera

J’éprouve une dernière frayeur en levant les yeux au ciel et crois un instant que Bagheera s’apprête à se jeter sur moi. Mais ce n’est qu’un gros matou débonnaire qui nous regarde passer.  Je crois que je file un mauvais coton et que j’ai hérité du brin de folie de mon papi qui voit des lutins, des farfadets, des sorciers partout où il passe. Et pourtant moi je ne bois que de l’eau, ce qui est loin d’être son cas !!

Et maintenant une page de pub, je lui dois bien ça à mon papi vu que c'est toujours lui qui en rando  porte le pique-nique !!!

Si vous avez envie d'un intermède musical je vous convie à vous rendre sur son blog musical OLD NUT pour écouter sa derrière chanson La fille de la montagne et les autres si affinité 

  

 (cliquez sur le nom du blog pour y accéder)

Photos Ulysse & Sébastien. Texte Ulysse (toute utilisation ou  reproduction des éléments de ce blog est soumise à mon accord préalable)