suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/11/2012

Chasse au lion dans le Golfe du Lion.....

(reprise d'archive)
 
http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/soleil_couchant_038.jpg

Il existe diverses hypothèses sur l'origine du nom donné au Golfe du Lion qui contestent toutes qu'il y ait un lien avec le félin du même nom. Rappelons que  les géographes anciens l'avaient baptisé « Sinus Gallicus » (golfe de Gaule en quelque sorte) et que l'appellation plus tardive de Golfe du Lion serait due, selon certains experts, à une déviation d'une autre appellation « sinus lagunis » qui lui aurait été attribuée par les romains en raison de la présence de lagunes le long du Golfe. Cette appellation aurait ensuite été déformée en Launis puis francisée en Lion.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09190.JPG


Cette hypothèse a l'air crédible mais, selon mes propres recherches, elle est malheureusement erronée, car du temps des romains les lagunes n'existaient pas, la mer remontant alors jusqu'à Narbonne. De fait,  le nom donné à ce golfe a bien un lien avec le roi de la jungle,

 

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/blanville-pomerol_020.jpg



En effet on trouve dans le récit qu'a fait Platon de ses nombreux voyages dans les pays qui bordent la Méditerranée, un passage où il rend compte de son approche de la ville d'Agathé Tyché (ce qui veut dire la bonne fortune) occupée par une colonie grecque (l'actuelle Agde). Il raconte être passé près d'une cote rocheuse qui l'a étonné, le reste de la côte étant constituée de dunes.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09170.JPG


Il dit avoir été subjugué par la beauté des roches noires plongeant dans les eaux émeraudes de la mer et avoir demandé au capitaine de s'ancrer quelques heures dans une magnifique baie entourée d'une falaise ( l'actuelle plage de la Grande Conque au cap d'Agde) pour observer les lieux.

Et de l'endroit où ils avaient jeté l'ancre, il aperçut soudain éclairé par les feux du soleil couchant un immense lion tapi sur le bord de la falaise, ou du moins un rocher en ayant l'apparence. C'est ainsi qu'il décida de baptiser le golfe du nom du félin.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/soleil_couchant_009.jpg


Fort de ces précisions je suis allé arpenté la cote rocheuse où se tient aujourd'hui le Cap d'Agde pour aller à la chasse au "lion" qu'a aperçu Platon! Quelle ne fut pas ma surprise et mon bonheur de découvrir à l'extrémité est de la plage de la Conque, le rocher en forme de Lion décrit par le philosophe, ce qui confirme bien cette hypothèse. Je vous invite à aller vérifier par vous même et à découvrir cet endroit d'autant plus émouvant à contempler que l'on sait que l'on pose ainsi les yeux là où ce grand philosophe de l'antiquité les a posés.



Texte & Photos Ulysse

27/09/2010

Quand les lions sont lachés dans le Golfe du Lion !

REPRISE D'ARCHIVE
http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09309.JPG

Dans une note précédente, je vous ai raconté à quelle occasion le Golfe du Lion avait été baptisé de son nom par le philosophe grec Platon, qui l'avait traversé en se rendant à Agathé (Agde).

Mais les colères qui saisissent de temps en temps la Méditerranée en cet endroit, et qui lui donnent des allures qui n'ont rien à envier aux « 40èmes rugissants » du Cap Horn, justifient égaleme nt pleinement ce nom.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09433.JPG


Ainsi, au début de cette semaine le Grec (je parle du vent qui vient du sud-est), qui en bon sudiste avait passé l'été assoupi à l'ombre des oliviers du Péloponèse, s'est soudainement réveillé et s'en est venu parader dans la région occupée jusqu'alors par la Tramontane.

Voulant montrer qu'il était toujours de ce monde et qu'il fallait compter avec lui, il nous a fait une éclatante démonstration de sa puissance virile.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09430.JPG


Dès qu'elle a senti son haleine chaude et parfumée sur son échine, la Méditerranée s'est mise à frissonner. Il faut dire qu'elle commençait à se languir de ce vieux mais ardent compagnon. Le Grec sentant qu'il faisait toujours autant d'effet à sa vieille maîtresse a alors accentué ses caresses. L'effet ne se fit pas attendre et la Méditerranée fut bientôt traversée par d'intenses ondes de plaisir.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09205.JPG


Elle se mit alors à rugir comme un troupeau de Lions en chasse, précipitant se vagues sur les rochers de la côte et les submergeant d'immenses voiles d'écume.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09323.JPG


Le Grec, en amant attentionné, retenait par moments son souffle pour permettre à sa maîtresse de reprendre ses forces, simple prélude à une nouvelle explosion de plaisir.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09320.JPG



Les mouettes, un brin voyeuses, se régalaient du spectacle de cet accouplement dantesque, se riant des violentes rafales du Grec .

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09395.JPG



Sur chacune des vagues de la Méditerranée le Grec venait poser ses baisers passionnés, soulevant une pluie d'écume qui bientôt se mit à recouvrir les rochers de la côte,

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09367.JPG



puis le rivage lui même, d'un manteau de neige salée !

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09374.JPG



Ce jour là la côte Méditerranéenne ressemblait à la mer Baltique !

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09369.JPG


Le Lion de pierre aperçu par Platon, et qui l'a conduit à donner au golfe son nom,  contemplait ravi le spectacle de la mer déchainée. A un moment donné j'ai même cru l'entendre rugir !

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09423.JPG


Texte & Photos Ulysse