suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/07/2011

Périple dans la Chaîne des Puys (fin)


vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

 

Notre séjour touchant à sa fin, nous nous décidons, malgré des prévisions météo « auvergnates »(c’est à dire, pour ne pas vexer Juju, « incertaines »), à nous attaquer à la pièce maîtresse de la chaîne des Puys : le puy de Dôme.

Celles et ceux habitués à gravir les sommets alpins, pyrénéens, andins et autres pics exotiques souriront sans doute en lisant les mots « pièce maîtresse ». Car avec ses 1465 mètres le puy de Dôme est pour eux une grosse pièce montée qui s’avale comme un petit four. Mais je les invite à ne pas prononcer de jugement hâtif avant d’avoir lu cette note.

Tout d’abord quand on veut bien maîtriser « son sujet » il faut en faire le tour et c’est ce que nous entreprenons en empruntant  le sentier circulaire qui contourne le Puy et traverse par endroits de magnifiques forêts.

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Quand le chemin sort du bois le Puy de Dôme s’impose immédiatement dans le paysage. Sa coiffe de nuages qui le dissimule en partie le rend paradoxalement plus imposant, car on n’en voit pas le bout !

On pense alors au propos d’Alexandre Vialatte , écrivain auvergnat pour lequel le puy de Dôme était la mesure de toute chose et qui disait : « On me fait le reproche d’avoir exagéré l’altitude du puy de dôme. Voilà longtemps que le puy de Dôme était trop petit. (...) Il est, pour les montagnes, une altitude morale. Le puy de Dôme, moralement, est bien plus haut que lui-même. Historiquement, le puy de Dôme est plus grand que le Mont-Blanc (…..)  N'hésitons pas à lui donner mille ou deux mille mètres de plus. (….)".

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

J’aime assez cette notion « d’altitude morale  ou historique» pour certaines montagnes emblématiques et je pense que ce point de vue était partagé par Anquetil et Poulidor lorsqu’ils ont grimpé le puy au coude à coude lors d’une étape légendaire du tour de France 1964.

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

De Freignac, coureur automobile du début du XXème siècle n’aurait pas non plus contredit Vialatte. En 1905,  fasciné par ce sommet, il se lance à sa conquête au péril de sa vie. Parvenu en haut il déclare « jamais je ne recommencerai »

  

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Deux ans plus tard, en 1907 on accède en train au sommet. Mais le développement de la voiture mettra fin à cette aventure ferroviaire au début des années trente. Elle devrait renaître en 2012, un train à crémaillère étant en cours d’installation qui chassera définitivement les voitures du sommet.

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Mais l’exploit le plus fou suscité par cette montagne est celui du pilote Eugène Renaux  et de son mécanicien Alain Senouque qui, relevant un défi lancé par André et Edouard Michelin, relient en avion le 7 mars 1911 Paris au sommet du Puy en moins de six heures. A l’atterrissage l’avion s’arrête à quelques mètres du vide !

  

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

 Le respect s’impose donc pour cette montagne à propos de laquelle l’historien français du XIXème siècle Georges-Bernard Depping disait dans son ouvrage "Merveilles et beautés de la nature en France": « les voyageurs qui ont parcouru les Pyrénées et les Alpes ont vu assurément des montagnes plus importantes par leur élévation et leur volume ; mais difficilement ils en auront rencontré une mieux dessinée, mieux filée et surtout mieux placée pour plaire.

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

De la voir s’élever ainsi au dessus d’un plateau fleuri, on ne peut qu’adhérer à ses propos. Vous êtes libres bien sûr, cher lecteur ou chère lectrice, de penser différemment, mais je vous conseille dans ce cas de changer de lunettes, de lentilles ou d’écran d’ordinateur.

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Si vous n’êtes pas convaincu(e), cette photo emportera je l’espère votre adhésion….

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Et si vous êtes toujours réfractaire, je doute que vous le soyez encore après celle vue ci.

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Pour les cas désespérés qui ne seraient toujours pas séduits, je conseille une visite à la chapelle de St Aubin où coule une source dont on prétend qu’elle guérit les maladies des yeux.

Pour ceux qui seraient sceptiques je reprendrai les propos tenus par un habitant à  un visiteur qui doutait de la propriété miraculeuse de la source  « bien-sûr que l’eau est bonne pour la vue, regardez parmi les centaines de moutons qui en  boivent tous les jours, on n’en a jamais vu un porter des lunettes… »

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Assez parlé ! Maintenant que nous en avons fait le tour il est temps de passer aux actes et de se diriger vers le chemin des Muletiers qui mène à son sommet.

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Comme vous le constatez, ce chemin est fort confortable et permet à nos épouses de garder le sourire malgré le nuage noir installé au dessus de nos têtes. Le bulletin météo du jour ne parle plus de « rares averses » mais « d’averses éparses » ce qui nous laisse l’espoir de passer entre les gouttes !

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Nous voilà en vue du sommet coiffé d’une antenne qui ressemble à une fusée du Cap Canaveral prête à s’élancer vers l’espace. Tout ce que nous souhaitons c’est qu’elle ne crève pas les nuées qui se vautrent sur le sommet du puy.

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Eole  prend pitié de nous et pousse les nuées au large, nous permettant de découvrir vers le nord le magnifique puy de Côme.

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

 Ainsi que le Pariou et le Puy des Goules.

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Tandis qu’un troupeau de moutons ressemblant à une fourmilière s’égaille dans le cratère du petit Puy de Dôme.

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Vers le sud  la vue n’est pas moins belle. Assurément Georges-Bernard Depping n’avait pas tort, le puy de Dôme est l’une des montagnes les mieux placées pour plaire !

 

 

vialatte,michelin,muletier,puy de dôme

Il est l’heure de redescendre pour reprendre quelques forces au Café des Muletiers installé au départ du sentier, où dans un cadre convivial est servie une excellente cuisine de terroir..

Le lendemain matin il nous faut, hélas, plier bagages. Les nuages ont eu beau nous accompagner pendant notre séjour et dispenser généreusement leurs bruines rafraîchissantes, nous emportons de notre séjour dans la Chaîne des Puys et à l’Archipel Volcans des souvenirs chaleureux. Il est certain que nous y reviendrons !

PS: Si vous souhaitez faire de la randonnée dans la Chaîne des Puys je vous conseille d'acheter la carte de randonnée IGN 2531 ET ainsi que le Guide "Balades et randonnées Chaîne des Puys à pied et à VTT " Ref 127 édité par Chamina.

Texte & Photos Ulysse (sauf citations et photos historiques reprises des excellents panneaux pédagogiques installés le long du sentier des muletiers.)

26/06/2011

Périple dans la chaîne des Puys (2ème partie)

 

cheire de côme,birlouette,corot,puy de dôme

Comme vous pouvez le constater notre tenue n’a guère changé pour ce deuxième jour de notre périple dans la chaîne des Puys , le ciel faisant toujours grise mine. Au demeurant le mot sécheresse n’existe pas en patois auvergnat. De même qu’on y trouve le mot « bottes » et pas le mot » chaussures ».

Mais à quelque chose malheur est toujours bon, car grâce aux Nymphes Néphélées qui passent leur temps à remplir des grandes cruches dans l’océan pour aller les déverser sur la tête des Auvergnats, le Puy de Dôme est doté de magnifiques forêts qui n’ont rien à envier à leurs consoeurs tropicales.

 Mais pourquoi s’acharnent-elles ainsi sur l’Auvergne me direz-vous ? Et bien c’est à cause des Auvergnats eux mêmes qui dans les temps anciens les ont implorées pour venir éteindre leurs volcans. Elles ont été séduites par la beauté de la région et la qualité de la gastronomie (bien que nymphes, elles ont besoin d’un maximum de calories pour accomplir cette lourde tâche) et ont décidé d’y rester. De temps en temps , elles vont faire un petit tour ailleurs pour se changer les idées mais elles reviennent vite à leur lieu de prédilection.

 

 

cheire de côme,birlouette,corot,puy de dôme

Pour cette seconde journée, nous avons décidé d’explorer la cheire de Côme qui est une curiosité géologique constituée de l’empilement de coulées de basaltes et de scories, d’une dizaine de kilomètres de long, issues des puys environnants (avant que les Néphélées les aient éteints) .

Le mot « cheire » est la transcription d’un mot auvergnat venu du celtique « cairn » qui veut dire pierre. Et des pierres, à vrai dire, il n’en manque pas sur la cheire. Les anciens n’ont eu qu’à les ramasser pour édifier ces magnifiques murs qui empêchaient aux animaux de divaguer sur  les parcelles qu’ils cultivaient. La mousse qui les recouvre témoigne, s’il en était besoin, du taux d’hygrométrie de l’air.

 

cheire de côme,birlouette,corot,puy de dôme

 Les hêtres trouvent en ce lieu frai et humide un terrain de prédilection. Ils sont, à l’image des Auvergnats, prévenants et offrent aux pieds des promeneurs un douillet tapis de feuilles mortes qui  couvrent les aspérités tranchantes des blocs de lave sous-jacents.

 

cheire de côme,birlouette,corot,puy de dôme

 Même morts, ces arbres se rendent utiles et offrent l’hébergement et le couvert à des champignons au comportement grégaire. Il est émouvant de les voir ainsi serrés les uns contre les autres. La solidarité des auvergnats étant reconnue, les champignons de cette région  auraient-ils aussi l’esprit de famille ?

 

cheire de côme,birlouette,corot,puy de dôme

Le chemin que nous suivons comporte une dalle dénommée « pierre signée » dont les signes qu’elle comporte n’ont pas été déchiffrés à ce jour. Certains pensent qu’il s’agit  d’une borne marquant la limite d’un domaine seigneurial comme il en existe dans la région. Personnellement j’y vois  deux volcans, l’un à l’endroit et l’autre à l’envers surmontés de croix que j’interprète comme un imploration faite au ciel de ne pas réveiller le feu souterrain  provoquant les éruptions volcaniques.

 

cheire de côme,birlouette,corot,puy de dôme

Dans ce lieu sauvage d’où l’homme s’est retiré on assiste au ballet perpétuel de la vie et de la mort qui « nourrit » les nouveaux danseurs avec le corps de ceux qui sont tombés. De le contempler nous rend serein. Nos atomes rejoindront un jour ce grand maelstrom et nous ressurgirons quelque part, fleur animal ou humain (mais dans ce dernier cas  dieu fasse que ce soit dans un pays de vignes).

 

 

cheire de côme,birlouette,corot,puy de dôme

Jean Baptiste Camille Corot célèbre peintre du début du XIXème siècle, célèbre, entre autres, pour ses prodigieux paysages de sous-bois et qui voyagea en Auvergne est peut être passé en ce lieu. Car on  retrouve dans ses œuvres cette lumière voilée et cette  atmosphère si particulière pleine de mystère . Notez que la tache rouge, qu’il mettait dans ses toiles pour équilibrer le vert, est également ici présente, délicieux clin d’œil du hasard.

 cheire de côme,birlouette,corot,puy de dôme

Ayant fait le tour de la cheire, nous nous dirigeons vers le puy le plus proche pour en faire l’ascension. Mais il nous faut au passage franchir le tronc d’un sapin abattu, ce qui pour Gibus n’est qu’un jeu d’enfant. Pour ma part j’évite de me faire photographier dans ce genre d’exercice de peur de perdre de nombreuses lectrices.

 

 

cheire de côme,birlouette,corot,puy de dôme

Les obstacles se multipliant nous finissons  par nous demander si la nature ne nous envoie pas là un signe nous invitant à faire demi-tour. N’y aurait-il pas une éruption imminente ? Nous collons notre oreille au sol et n’y percevant aucune rumeur menaçante nous poursuivons notre chemin.

 

 

cheire de côme,birlouette,corot,puy de dôme

Et nous voilà en route pour le sommet où nous allons pouvoir apprécier de plus près la qualité du coton dont sont faits les nuages auvergnats.  Et bien, ce dont je peux vous assurer c’est qu’ils ne rétrécissent pas au lavage ni au rinçage (de ceux qui sont dessous !)

 

 

cheire de côme,birlouette,corot,puy de dôme

Le sommet nous offre une vue somptueuse sur le cratère du puy  où un petit bois de pins s’est réfugié pour se mettre à l’abri des vents dominants. Aussi pittoresques soient-ils, ces pins et leurs confrères (autres conifères, noisetiers, hêtres ) sont une menace pour le paysage si typique de la chaîne des puys qu’ils risquent de faire disparaître en les recouvrant.  Pour limiter ce phénomène la région soutient des éleveurs afin qu’ils fassent pâturer leurs bêtes sur les puys afin de maintenir un paysage « ouvert ».

 

 

cheire de côme,birlouette,corot,puy de dôme

Le lieu est un balcon idéal pour observer le puy de Dôme sur lequel les nuages viennent s’écraser nous donnant l’impression qu’il entre en éruption.

 

 

cheire de côme,birlouette,corot,puy de dôme

Mais nous sommes ici dans un monde de beauté de paix et de sérénité et si le soleil n’est pas dans le ciel il est dans nos âmes émerveillées (l’Auvergne me rend lyrique !)

 

 

cheire de côme,birlouette,corot,puy de dôme

Quelques nuages rebondissent sur le Puy de Dôme et se dirigent tout droit vers nous. Nous prenons  nos chaussures à nos oreilles (formule auvergnate équivalant à « prendre ses  jambes à son cou » mais qui exprime une vitesse encore plus grande tenant compte de l’intensité des pluies)  et dévalons le puy pour aller nous réfugier dans le calme et la volupté de notre Archipel où nous attend notre chère Birlouette (pour celles et ceux qui ne connaissent pas Birlouette,voir la notre précédente)

 

A suivre ….

 

Texte & Photos Ulysse