suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/12/2011

Images du Quercy


DSC07889.JPG

Mon terrain d’aventure s’étendant à l’ensemble des régions où l’on parle la langue d’Oc, je mets un point d’honneur à en faire peu à peu le tour, ce qui me prend du temps. Car cette langue, riche de six dialectes: le languedocien, le limousin, le provençal, le gascon, l’auvergnat et le vivaro-alpin, couvre trente neuf départements.

Aujourd’hui je vous emmène dans le Quercy en pays languedocien.  Nous commençons notre périple par Capdenac, véritable nid d’aigle occupant une position stratégique et qui  a subi onze sièges au cours de son histoire

Plusieurs hommes illustres l’ont ainsi visité : Pépin le Bref tout d’abord, homme de petite taille (d’où son surnom) mais  grand roi qui a fondé la dynastie carolingienne et surtout engendré Charlemagne, puis ce gredin de Simon de Montfort, massacreur des albigeois, ainsi que Louis XI injustement calomnié  pour ses « fillettes », de même que l’orgueilleux Galiot de Genouillac, principal artisan de la victoire de Marignan grâce à son artillerie, et  enfin Sully, l’efficace ministre des finances d’Henri IV pour lequel le labourage et  le pâturage étaient les deux mamelles de la France .


DSC07894.JPG

Ses remparts offrent une magnifique vue sur les paysages typiques de cette région : des collines verdoyantes surplombant des plaines alluviales traversées par des cours d’eau indolents.

Ses augustes visiteurs des siècles passés n’ont pu rester insensibles à ce si beau et si paisible paysage, au demeurant mortifère, car ces grands champs rectangulaires que l’on aperçoit sont de l’herbe à Nicot, c’est à dire de la graine de cancer qui enrichit l’Etat, ainsi que les buralistes mais creuse le déficit de la sécu ainsi que des tombes dans les cimetières.


DSC07896.JPG

Nous voici maintenant à Figeac,  située au bord du Célé, important affluent du Lot, à 5 km à vol d’oiseau de Capdenac.  Ville natale de Champollion et de Michel Roumégoux, ardent défenseur de la viticulture française (sujet qui me tient à cœur, comme vous le savez !) la richesse de son patrimoine architectural témoigne de son passé prospère, dû pour beaucoup à sa situation géographique au carrefour du Quercy du  Rouergue et de l’Auvergne.

Un temps ralenti par les guerres de religion (elle fut en partie démantelée par ce soudard de Richelieu)  son développement a repris aux 18ème et 19ème siècle avec l’implantation de moulins et de tanneries. Aujourd’hui un brin assoupie, elle est un lieu idéal de villégiature pour les touristes.


 

DSC07902.JPG

Empruntant la D940 qui mène à Saint Céré, nous faisons une brève halte pour admirer l’étonnant château de Lacapelle-Marival. Il fut édifié au XIIIème siècle par la famille Cardaillac dont la devise « toto noscontur in orbe » (ils furent connus dans le monde entier) pourrait paraître prétentieuse. Mais elle est, de fait, justifiée car nombre de ses membres  participèrent aux croisades ainsi qu’aux guerres de François 1er en Italie et contre Charles Quint.  Remanié au XVème siècle puis vendu et pillé à la révolution, il est aujourd’hui la propriété de la commune et se visite.

 

DSC07942.JPG

Après avoir fait  étape  à l’excellent hôtel-auberge « le Victor Hugo » dans la pittoresque ville de Saint Céré, hôtel  à prix doux, bienvenus en ces temps de crise  (pas comme la luxueuse suite que notre Tsarounet Nicolaïev s’est payée lors du dernier G20 ) nous rendons visite à Castelnau-Bretenoux. Ce village, bâti sur un éperon rocheux surplombant le confluent de la Cère et de la Dordogne, est dominé par son château, magnifique exemple de l’architecture militaire du Moyen Age. 

Julien Viaud,  plus connu sous le nom de Pierre Loti (nom d’une fleur tropicale que lui donna la reine Pomaré de Tahiti ), écrivain et  grand voyageur qui visita ce lieu en a dit ceci « A plus d’une lieue à la ronde, c’est le point marquant, la chose que l’on regarde malgré soi de partout : cette dentelure de pierres de couleur sanguine, émergeant d’un fouillis d’arbres, cette ruine posée en couronne sur un piédestal garni d’une belle verdure de châtaigniers et de chênes »

Ce château fut le lieu d’une anecdote savoureuse. Au XIème siècle les barons de Castelnau – les plus puissants seigneurs du Quercy - ne rendaient hommage qu’aux Comtes de Toulouse. En 1184 Raymond de Toulouse donne au vicomte de Turenne la suzeraineté de Castelnau ; le baron ne se soumet pas et fait allégeance au roi de France. Une guerre éclate alors entre Turenne et Castelnau à laquelle le roi de France met fin en donnant raison à Turenne et en imposant à Castelnau une redevance annuelle symbolique ….d’un œuf ! Aussi chaque année, un attelage de quatre bœufs venant de Castelnau amenait en grande pompe à Turenne un œuf frais.

DSC07940.JPG

Le village comporte également une magnifique collégiale érigée au XVème siècle par les seigneurs de Castelnau et dédiée à Saint Louis. 

DSC07959.JPG

Nous laissant aller au fil de la Dordogne, nous arrivons à la bien nommée cité de Beaulieu sur Dordogne, dont on aperçoit la chapelle des Pénitents datant du XIIème siècle. Ainsi pour paraphraser le petit boucher corse peut-on dire que « Du haut de chaque clocher de France mille ans d’histoire nous contemple » ce qui est l’un des  charmes de notre pays.

 

DSC07966.JPG

 Ces mille ans de civilisation  - qui n'ont pas été exempts de carnages - confèrent à la campagne et aux villes françaises une richesse, une sérénité, et  une harmonie que l’on voit rarement ailleurs.

 

DSC07948.JPG

Beaulieu comporte également une magnifique église abbatiale du XIIème siècle  dédiée à saint Pierre et dont le portail méridional -  l’un des premiers chefs-d’œuvre de la sculpture romane -  illustre les préliminaires du jugement dernier. Bien que ne croyant pas à ces fariboles dignes du Père Fouettard, je suis néanmoins sensible à la beauté de ces sculptures.

 

DSC08003.JPG

Notre périple s’achève par la visite d’un joyau de la Corrèze : Collonges-la-Rouge construite avec le grès pourpre d’une carrière près de laquelle elle s’est développée à partir du VIIIème siècle.

 

DSC07982.JPG

Dépendant de la vicomté de Turenne, elle devient au XVIème siècle le lieu de villégiature privilégié des grands fonctionnaires qui font construire de superbes manoirs flanqués de tours et tourelles qui contribuent à son charme. A cette époque la fortune se mesurait au nombre de briques que comportaient les demeures et c’est ainsi que le mot « brique » est devenu synonyme de « thune » « flouze » « avoine » « blé », ce truc qui vous manque actuellement cruellement pour boucler vos fins de mois !

 

DSC07986.JPG

Parlant de « thune » et  comme nous sommes en Corrèze, j’ai cru un instant avoir croisé Bernadette Chodron de Courcel de Frais de Bouche, alias madame « Pièces Jaunes », mais je me suis vite rendu compte de ma méprise car ladite Bernadette est blonde alors que cette dame est brune.

 

DSC08006.JPG

L’église des XIIème et XIIIème siècles arbore un magnifique clocher carré et témoigne de la prospérité de la cité qui jouissait alors de nombreuses franchises (Ce que l’on appelle aujourd’hui les niches fiscales).

DSC07974.JPG

Mais c'est l'heure du  déjeuner et je vous invite à aller partager une petite croûte au Cantou où l'on sert une une délicieuse cuisine de terroir. 

 A suivre.....

Texte & photos ulysse

(Sources : divers sites internet et l’excellent Guide Michelin Périgord Quercy)

(Reproduction interdite sans autorisation préalable de l’auteur) 

 

INFORMATION POUR CEUX QUI SERAIENT SUR LE POINT D'ACHETER UN APPAREIL PHOTO SONY

 J’ai acquis il y a un an un réflex SONY Alpha 55 qui est tombé en panne quinze jours avant le terme de la garantie . SONY a  refusé l’application de cette garantie en s’appuyant  sur l’avis de l’atelier de réparation qui prétend qu’il y a eu un mauvais usage de l’appareil et demande l’équivalent du prix de l’appareil pour le réparer. Or la panne s’est produite au cours d’une séance photo  pendant  laquelle j’avais pris 200 photos sans incident particulier.

 En consultant des sites de consommation sur les produits SONY il apparaît que cet appareil a de graves  problèmes de capteur et que sa construction est jugée « légère » . Consultez notamment ce SITE .

 AUSSI JE DECONSEILLE VIVEMENT L’ACHAT D’APPAREILS PHOTOS DE LA MARQUE SONY