suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/08/2017

Avec les petits loups dans les gorges de Colombières

 

colombières,arles,romain,vulcain

Après avoir arpenté les Canissals, nous repartons à l’aventure avec nos infatigables petits loups. Notre objectif : remonter les gorges de Colombières (du nom du village situé en contrebas) et redescendre par le chemin des Fleysses, antique draille empruntée depuis l’époque gallo-romaine ! Marcher c’est s’oxygéner mais c’est aussi parcourir l’histoire !

 

colombières,arles,romain,vulcain

Le chemin qui mène en haut des gorges surplombe parfois vertigineusement le cours de l’Arles, modeste torrent qui les a creusées, illustrant le dicton : « patience et longueur de temps font mieux que force ni que rage ». Marcher c’est aussi faire de la philosophie !

 

colombières,arles,romain,vulcain

A de nombreux endroits, le sentier se faufile entre d’énormes rochers tombés des falaises qui le surplombent. Marcher c’est parfois prendre des risques !

 

colombières,arles,romain,vulcain

Des abeilles butinent la bruyère qui ourle d’une broderie mauve les bords du sentier. Marcher c’est découvrir la beauté et l’harmonieuse interdépendance des êtres vivants, étonnante machinerie dont nous dépendons.

 

colombières,arles,romain,vulcain

Quelques passages délicats impliquent de la part du marcheur de la concentration et Romain, en montagnard déjà aguerri malgré son jeune âge, les franchit sans dommage. Marcher c’est acquérir endurance et maturité.

 

 

colombières,arles,romain,vulcain

Après ces efforts, l’heure du pique-nique a sonné et les rives de l’Arles nous accueillent pour une pause bien méritée. Marcher c’est aussi festoyer !

 

colombières,arles,romain,vulcain

Comme à l’accoutumée ma sieste est quelque peu perturbée par les petits loups que l’eau fraiche du torrent a revigorés. Mais je ne suis pas le dernier à y prendre plaisir ! Marcher c'est parfois ...ne pas dormir !

 

colombières,arles,romain,vulcain

Nous entamons le retour par le confortable sentier des Fleysses qui surplombe au départ le magnifique Gite d’étape de la Fage.

 

colombières,arles,romain,vulcain

Puis il sinue tranquillement au travers d’un plateau couvert de bruyères qui nous permet de contempler à loisir le sublime panorama. Marcher ce n’est pas regarder le bout de ses pieds !

 

colombières,arles,romain,vulcain

L’air des montagnes a parfois des effets étranges sur le cerveau des petits loups ! Sans doute l’excès d’oxygène qui les rend un peu fous ! Marcher c'est parfois délirer !

 

colombières,arles,romain,vulcain

Mais ces accès de douce folie fort heureusement ne durent pas et les petits loups reprennent comme si de rien n’était le cours de la randonnée.

 

colombières,arles,romain,vulcain

Au passage je leur montre l’enclume où Vulcain du temps des Romains forgeait les armes et les cuirasses des soldats des légions qui occupaient les lieux, excellent observatoire pour surveiller la plaine. Je vous laisse deviner leur réaction. Marcher c’est parfois perdre ses illusions !

 

colombières,arles,romain,vulcain

Nous jetons un dernier coup d’œil au panorama qui n’a guère changé depuis l’époque romaine et qui, espérons le, restera comme il est pour le bonheur des générations futures.

 

colombières,arles,romain,vulcain

Et nous entamons la descente vers la plaine à travers une magnifique châtaigneraie, orgueil et richesse des générations passées, malheureusement abandonnée et dont les fruits sont aujourd’hui dédaignés par les hommes. Marcher c’est aussi prendre conscience de la fragilité de toute civilisation.

 

Mon dernier CD "La casa de Maria" comportant dix chansons est disponible sur les plateformes musicales (Itunes, Google Play, Amazon, Spotify et Deezer)

cliquez ICI pour y accéder

Vous pouvez écouter librement mes autres chansons sur mes autres blogs

CANTA-la -VIDA

La dernière chanson mise en ligne étant Le Bernard l'Hermite

(blogs de chansons illustrées par des photos)

OLD NUT WIX

(intégralité des chansons - sauf le dernier album - classées par album)

(cliquez sur les liens dans le haut de la colonne à droite)

 

Texte & Photos Ulysse (sauf les 7, 10 et 11 Sébastien)

28/11/2015

A l'assaut du plo des Brus

plo des brus,saint eutrope,romain,champignon,big bang

C’était en septembre dernier, avec Gibus nous avions décidé d’aller arpenter le Plo des Brus perché en haut des monts de l’Espinousse et sur lequel nous n’avions pas gratté nos semelles depuis un bon bout de temps. Nous voilà donc partis, sous un ciel serein, à l’assaut du chaos rocheux de la serre de Majous que surplombe le Plo des Brus.

 

plo des brus,saint eutrope,romain,champignon,big bang

Un premier et long raidillon nous mène à la chapelle de Saint Eutrope dont la situation témoigne de l’ardeur que confère la foi, car il ne faut pas manquer de courage pour venir prier en ce lieu. Je n’adhère à aucune religion mais je trouve respectable que l’on prie, à condition que ce soit pour le bien des autres et non pour être exonéré des misères qui émaillent inévitablement toute existence.

 

plo des brus,saint eutrope,romain,champignon,big bang

Une fois dépassée la chapelle, le sentier devient un peu plus sportif, sinuant de façon incertaine au cœur d’un chaos rocheux qui témoigne du passé mouvementé de la région qui fut fortement secouée il y a environ 50 millions d’années par la surrection des Pyrénées et des Alpes.

 

plo des brus,saint eutrope,romain,champignon,big bang

Parallèles à l’arête sur laquelle nous grimpons, des chaines de montagne se succèdent, les plus lointaines se dissolvant dans la brume qui envahit l’horizon.

 

plo des brus,saint eutrope,romain,champignon,big bang

Il nous reste à gravir une dernière pente pour atteindre notre objectif. Nous scrutons attentivement les environs qui sont propices à la présence de mouflons. Mais hélas ces nobles et beaux animaux, comme le reste des espèces avec lesquelles nous partageons la Terre, ont appris à se méfier des hommes, ces prédateurs sans pitié, les seuls qui tuent pour le seul plaisir de tuer.

 

plo des brus,saint eutrope,romain,champignon,big bang

Et nous voilà parvenus sur le Plo des Brus, dont le nom lui vient probablement des bruyères qui le recouvrent et l’ornent d’un magnifique tapis mauve au début de l’été. En ces lieux où nous pouvons voyager par le regard à des milles à la ronde, caresser le ventre mou des nuages et les ailes des anges, nous éprouvons la sensation indicible de faire corps avec le monde.

 

plo des brus,saint eutrope,romain,champignon,big bang

Le plo des Brus a dans le passé servi de base à un camp romain et a fait ensuite l’objet d’une exploitation pastorale comme en témoignent les ruines de cette bergerie.

 

plo des brus,saint eutrope,romain,champignon,big bang

L’observation de la nature nous fait comprendre que la mort n’est qu’un leurre, une illusion, un passage, une transformation. En effet ce champignon qui se nourrit des atomes d’une souche d’arbre sera à son tour absorbé par des insectes ou un animal qui, à sa mort, rendra sa propre substance au sol de la Terre, née elle même de la poussière d’étoiles jaillie du « Big Bang ». Et avant cela, mystère !!!

 

plo des brus,saint eutrope,romain,champignon,big bangAyant rejoint le pas de la Lauze, nous jouissons de l’un des plus beaux points de vue sur les monts de l’Espinousse avec en point de mire le roc Fourcat (fourchu).

 

 

plo des brus,saint eutrope,romain,champignon,big bang

Nous décidons de redescendre par le flanc sud de la serre de Majous en empruntant un semblant de sentier borné ici et là d’un cairn.

 

plo des brus,saint eutrope,romain,champignon,big bang

Nous traversons et dominons des espaces vierges de toute présence humaine ce qui instille en nous une indicible ivresse née du sentiment d’être les maîtres - oh combien pacifiques et contemplatifs – des lieux.

 

plo des brus,saint eutrope,romain,champignon,big bang

Toute trace de sentier ayant disparu, nous descendons au jugé et à la boussole en contournant les amas rocheux qui ornent l’arête médiane de la serre.

 

plo des brus,saint eutrope,romain,champignon,big bang

Cet arbrisseau, qui n’a pas trouvé mieux qu’un creux de rocher pour s’implanter, vous donne une idée du parcours chaotique que nous devons affronter alors. Mais tout est bien qui finit bien, nous finissons par croiser le GR 653 qui nous ramène à notre point de départ.

 

*******

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter mes chansons dont les trois dernières "Gaïa Blues" "Un monde meilleur" et "J'aimais" sont consacrées à l'état alarmant de notre chère planète et sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur

DEEZER

ainsi que sur Spotify, I tunes , Amazon , Google play....

 

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical

OLD NUT

( Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder)

 

Texte & Photos Ulysse