suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/02/2016

Randos en raquettes dans le Queyras : 1 – Le refuge de la Blanche (2500mètres)

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Nous voici partis, mon épouse et moi ainsi qu’un couple d’amis, pour une semaine de randos en raquettes dans le Queyras. Nous nous installons au gîte-auberge de la Vie Sauvage, situé dans le hameau de Prats-Hauts, non loin de Ville Vieille. Cet établissement, excellemment géré par Claudine et Marc Laurans, organise et encadre de multiples activités hivernales et estivales. Je vous recommande vivement cette adresse pour la chaleur de l’accueil, l’excellence et la générosité de la cuisine, la qualité de l’organisation et la beauté de l’environnement.

 

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Notre premier jour de séjour étant un dimanche, nous avons quartier libre et nous décidons donc de nous dérouiller les gambettes en nous rendant au refuge de la Blanche (2500mètres), sage précaution en prévision de la semaine de randos raquettes que nous avons réservée avec un guide de montagne. Nous partons de Saint Véran, plus haute commune d’Europe (2040 mètres) classée, à juste titre, parmi les plus beaux villages de France.

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Le charme de Saint Veran doit beaucoup aux nombreuses fontaines en bois alimentées par des sources, que l’on découvre au hasard des places et des rues. J’imagine que le paradis est à cette image, sauf que j’espère que les fontaines y sont alimentées par les vignes du « Seigneur » et non par des sources de montagne !

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

 queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichtiqueyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

 

 

 

 

 

 

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

 

Pittoresques aussi sont les nombreux cadrans solaires peints et imagés qui ornent les murs des chalets.

 

 

 

 

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

De même que les antiques chalets en bois de mélèzes aux toits couverts de lauzes, situés dans une environnement montagnard exceptionnel. Il est réconfortant de visiter un village dont les habitants veillent à ce que leur habitat soit en harmonie avec la beauté de l’environnement, au contraire des ces villages du Languedoc, d’où je viens, qui – à de rares exceptions près - sont défigurés par de hideux murs en parpaings bruts qui entourent les maisons.

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Bien que nous soyons au cœur de l’hiver, la neige n’est pas très abondante mais néanmoins suffisante pour que nous puissions nous rendre en raquettes au refuge de la Blanche, situé à neuf kilomètres du village et à 2500 mètres d’altitude. Une belle virée en perspective !

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Nous remontons une vallée d’origine glaciaire où coule le torrent de l’Aigue Blanche, dominée par une impressionnante chaine de montagnes dont les sommets, aujourd’hui masqués par le brouillard, oscillent autour des 3000 mètres.

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

En approchant du fond du cirque glaciaire nous découvrons la chapelle N.D. de Clausis juchée sur un promontoire dont l’ascension sollicite nos ventricules. La montagne a de commun avec l’amour qu’elle accélère notre pouls et nous fait haleter, mais à sa différence elle ne nous brise jamais le cœur ! La Tête de Toillies (3175 mètres) domine les lieux de sa masse imposante.

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Ayant grimpé sur le promontoire, un vaste plateau enneigé s’offre à nos raquettes, mais notre progression est un brin ralentie par une vive bise qui dévale des sommets et nous oblige à courber l’échine.

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Il nous reste un dernier ressac rocheux à franchir avant d’apercevoir le refuge. La fatigue commence à se faire sentir mais la perspective d’un repas montagnard concocté par François, gardien du refuge, nous donne des (petites !) ailes !

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Le temps en montagne est imprévisible car souvent les sommets séparent des zones climatiques très différentes. Nous en faisons ici l’expérience, les sommets marquant la frontière avec l’Italie. Or les pentes italiennes descendent vers la plaine du Pô où l’évaporation est importante. Cette humidité se condense en altitude donnant naissance à de nombreux nuages que le vent pousse de temps à autre sur notre territoire . Les nuages ces merveilleux voyageurs se soucient comme d’une guigne des frontières !

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Mais le ciel se découvre aussi vite qu’il s’est chargé et nous découvrons bientôt le refuge installé sur un promontoire au bord d’un lac pour l’heure gelé et recouvert de neige.

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Ayant déchaussé les raquettes, nous prenons, en guise d’apéritif, un excellent vin chaud qui ramène notre température interne, abaissée par la bise glaciale, à son niveau normal !  

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Puis nous nous régalons du divin « frichti » du père François dont on parle dans toutes les vallées du Queyras, accompagné, ça va de soi, d’un bon « rouquin «  que je ne peux vous montrer sous peine d’être accusé par notre ministre de la Santé d’incitation à la débauche. Le vin, ce divin breuvage multimillénaire célébré par la Bible et les dieux de l’Olympe, est devenu chez nous un produit diabolique que nos dirigeants n’osent même plus boire quand les barbus du moyen-orient leur rendent visite !

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

 

Bien que nous aimerions prolonger notre séjour dans le douillet cocon de ce convivial refuge, l’heure tourne et il nous faut repartir. Ah ! quelle galère, quand on a la panse bien remplie, de se plier en deux pour chausser et ajuster les raquettes !

 

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Nous sommes tentés un instant de faire du traineau-stop mais notre sens de l’honneur reprend vite le dessus et nous entamons la descente.

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Nous sommes redescendus juste à temps car le soleil entame sa descente derrière la formidable muraille de montagnes et une ombre glaciale envahit la vallée qui nous pousse à presser le pas. Revenus à « la vie sauvage » un second vin chaud n’est pas de trop pour calmer les frissons qui ont commencé à nous envahir et nous réconforter après environ 20 kilomètres en raquettes agrémentés de 500 mètres de dénivelé ! Pas mal "is not it " pour des "seniors" !

  

A suivre……

 

*****

Si vous appréciez ce blog, peut être aimerez vous aussi mes chansons dont je viens de poster trois nouvelles : "T'es trader" "Monsieur Jésus"  et  "Ado-blues" sur le site musical:

 DEEZER (Cliquez sur le nom du site pour y accéder)

(De nombreuses autres chansons sont postées également sur DEEZER sous le nom de OLD NUT)

 

Vous pouvez également écouter mes chansons (sauf les nouvelles ) sur mon blog :

OLD NUT (en accès libre )

 

Texte & Photos Ulysse