suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/12/2015

A l'assaut du mont Baudille

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Aujourd’hui nous vous emmenons à l’assaut du Mont Baudille, qui dans certains ouvrages est dénommé Pic Baudille. Certes le sommet en est un peu pointu, mais il ne faut rien exagérer, il n’a rien à voir avec le pic du Midi car son altitude reste modeste – 848 m – et le chemin qui mène au sommet est des plus confortables, sauf peut être les derniers cent mètres un peu rocailleux !

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Paradoxalement c’est le sentier d’approche qui nous pose le plus de problèmes, car nous avons décidé pour pimenter notre expédition de remonter le cours d’un torrent qui malheureusement se trouve à sec. Je dis malheureusement , même si cette situation facilite notre progression, car c’est le résultat de la sécheresse estivale qui frappe notre région et qui devient un peu plus sévère chaque année. C’est sans aucun doute la conséquence du réchauffement climatique en cours et ce ne sont pas les violents épisodes cévenols qui se produisent en automne qui réduiront le déficit hydraulique. Car l’eau qui dévale sur les sols secs et durcis - et de plus en plus recouverts d’asphalte - n’y pénètre pas et envahit parfois les habitations avant de partir dans la mer.

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Nous sommes le 1er novembre et le temps est étonnamment clément. Seule la frondaison coloré des arbres à feuillage caduc nous rappelle que nous sommes au cœur de l’automne.

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Nous abordons enfin le chemin qui monte au sommet du Mont Baudille. Ses falaises d’un blanc immaculé sont constituées de roches sédimentaires laissées par l’ancêtre de la mer Méditerranée qui s’étendait jusqu’ici il y 100 millions d’années. Le sommet est orné d’une antenne de télécommunications, ce qui ne m’enchante guère car je préfère les montagnes vierges de toute « scorie » humaine. Mais, étant utilisateur d’un mobile, j’admets que ces antennes sont un « mal » nécessaire, comme le sont les éoliennes, les barrages, les centrales solaires si l’on veut pouvoir utiliser les ordinateurs, télés et appareils ménagers dont nous sommes tous équipés. Au demeurant je suis d’autant plus favorable au développement des modes de production d’énergie renouvelables qu’elles pourront peut être un jour nous permettre de fermer nos polluantes centrales au charbon et nos dangereuses centrales nucléaires. Entre deux maux il faut savoir choisir le moindre !

 

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Du sommet la vue s’étend vers l’Est jusqu’à la dent de requin du Pic Saint Loup, sommet emblématique des Montpelliérains.

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Nous nous dirigeons vers le plateau du causse dont le mont Baudille est le point terminal. Les buis l’on envahit depuis que les moutons n’y viennent plus. Peu à peu, avec la disparition de l’élevage ovin, les paysages se ferment et la diversité végétale s’appauvrit. Si les randonneurs n’y venaient plus la végétation aurait vite fait d’envahir les chemins.

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Nous croisons un pénitent gris venu méditer en ce lieu sauvage. Nous passons en silence soucieux de ne pas troubler sa méditation.

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Puis nous contournons le Pioch Fario en vue de redescendre dans la plaine. Au loin nous apercevons les falaises qui dominent l’admirable village de Saint Guilhem le Désert qu’il ne faut pas manquer de visiter si vous passez dans la région.

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

De retour dans la plaine, nous traversons des vignobles illuminés par les rayons du soleil qui entame sa chute vers l’horizon. Qu’il se méfie car il pourrait bien s’embrocher sur le sommet du Vissou qui se découpe dans le lointain et qui pour le coup a vraiment une allure de Pic !

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Quand on voit la beauté incendiaire de ces vignes, on ne s’étonne pas que le nectar qu’elle produit réchauffe notre cœur et enflamme notre esprit.

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Et nous voici revenus à notre point de départ, ayant fait le plein d’air pur, d’espace, de lumière et de beauté. Heureux et privilégiés hommes que nous sommes !

 

*******

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter mes chansons dont les trois dernières "Gaïa Blues" "Un monde meilleur" et "J'aimais" sont consacrées à l'état alarmant de notre chère planète et sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur

DEEZER

ainsi que sur Spotify, I tunes , Amazon , Google play....

 

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical

OLD NUT

( Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder)

 

 Texte & Photos Ulysse