suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/09/2014

Tous ces voiliers immobiles.....

 
 
 
 
DSC06529.JPG


Tous ces voiliers immobiles,

Abandonnés dans les marinas,

De quel rivages, de quelles îles,

Nostalgiques, ne rêvent ils pas ?


DSC06531.JPG



Après avoir fendu les vagues,

En compagnie des dauphins,

Des récifs, frôlé les dagues,

Et affronté les vents marins.


DSC06493.JPG



Les voilà comme chiens en laisse,

Ligotés, au point mort,

Condamnés aux viles caresses,

De l'eau poisseuse des ports.


DSC06494.JPG



Ainsi trop souvent en est il ,

De nos vies, de nos destins,

Nous en perdons un jour le fil,

Et rebroussons chemin.


DSC06536.JPG



On renonce à ses rêves,

Et perd de vue les étoiles,

Parce qu'un vent contraire se lève,

On ramène les voiles.


DSC06566.JPG



Qui nous rend si pusillanimes ?

Hommes de peu de foi !

Si oublieux de cette vérité ultime :

Nous ne vivons qu'une fois !


DSC06558.JPG



Est ce l'appât du confort

Qui nous fait jeter l'ancre ?

La crainte de la mort,

Qui fait de nous des cancres ?


DSC06571.JPG



Des cancres de la vie,

Des infirmes de l'amour,

Des ectoplasmes, des zombies,

Qui dilapident leurs jours,


DSC06553.JPG



Reclus dans nos bunkers,

De béton et de ferraille,

A se rêver centenaires,

Longue vie de funérailles !


DSC06574.JPG



Quand menace la tempête,

Que le vent souffle fort,

Relevons donc la tête,

Et tirons bord sur bord.


DSC06576-1.JPG



Laissons sans peur la houle,

Fleurir nos fronts d'écume,

Abandonnons la foule,

A ses rêves posthumes.


DSC06502.JPG

Après cette balade maritime je vous invite à grimper en musique sur les cimes en écoutant "Léo là Haut" sur mon blog PIQUESEL   (cliquez sur le nom)

 


Texte & Photos Ulysse

19/04/2014

Escale à Sète

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

 Nous allons, pour cette fois, délaisser les massifs du Haut-Languedoc pour faire une virée au bord ce mer, à Sète plus précisément, cité portuaire qui accueille du 15 au 21 avril  plus de 120 bateaux traditionnels dans le cadre de la manifestation « Escale à Sète ».

 

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

On peut ainsi découvrir tout le long du Grand Canal un magnifique chapelet de navires venant de multiples horizons et dont les voiles savourent un repos bien mérité après une longue traversée.

 

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

Il y a notamment « La Grace », réplique contemporaine d’un brick tchèque de 33 mètres  du 18ème siècle, ce qui surprend car la République Tchèque, même du temps où elle n’était pas séparée de la Slovaquie, ne possédait pas de mer.

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

 

Au XVIIIème siècle ce bateau piloté par Augustin Herman (1621-1686), l’un des rares marins tchèques à avoir traversé les mers, faisait le commerce du tabac et de l’indigo entre l’Amérique et l’Europe.

 

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

Herman était aussi un habile corsaire qui délestait, pour le compte de son gouvernement, les navires espagnols de leur cargaison.

 

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

Sa figure de proue, une femme portant une colombe dans ses mains, image de nature plutôt pacifique, devait tromper les navires qu’il croisait sur les intentions de son capitaine.

 

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

Aujourd’hui à défaut d’éperonner les navires marchands, ses mâts tentent vainement d’embrocher le soleil.

 

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

Jetons maintenant un œil à Santa Eulàlia qui a commencé à naviguer en 1910 à Alicante  sous le nom de Carmen Flores. Il transportait du bois, du sel, des minerais, du grain tout le long de la côte espagnole. Après bien des péripéties qui lui ont fait perdre un mât il a été racheté par le musée maritime de Barcelone qui lui a redonné son aspect originel.

 

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

Allons maintenant à la découverte des deux fleurons de la manifestation, les deux plus grands quatre mâts du monde : le Sedov 117,5 mètres (à gauche) et le Kruzenshtern 114,4 mètres (à droite).

 

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

Le Sedov construit à Kiel en Allemagne en 1921 mais qui navigue aujourd’hui sous pavillon russe est le roi des océans. Lorsqu’il était sous pavillon allemand il ramenait du nitrate d’Amérique du Sud.

 

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

Après avoir ensuite navigué entre l’Europe et l’Australie, le bateau a dû se contenter après la seconde guerre mondiale de la modeste mer Baltique.

 

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

En 1950 l’Allemagne le donne à l’Union soviétique au titre des dommages de guerre et il est affecté aux explorations océanographiques jusqu’en 1966.

 

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

Après cette date il permet d’assurer la formation des cadets  destinés à devenir équipiers de chalutiers puis il devient le navire école de l’université maritime de Mourmansk. Une petite précision, les jeunes gens que vous apercevez à la barre ne sont pas des  apprentis marins russes mais deux de mes petits enfants : Léo et Louna

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

Les cordages qui permettent de lever les voiles  pèsent sans doute au total plusieurs tonnes et impliquent une coordination sans faille qui doit donner aux manœuvres de ce navire l’apparence d’un ballet que je n’ai malheureusement pas pu admirer.

 

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

L’autre quatre-mâts, le Kruzenshtern, est amarré sur le même plot  que son confrère. Fraternité momentanée de deux magnifiques navires.

 

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

Ce navire a également fière allure et personnellement je le trouve plus élégant que le Sedov, mais c’est une simple question de goût et vous pouvez être d’un avis différent.

 

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

Mieux vaut que l’ancre de ces navires ne nous tombe pas sur les pinceaux car ils seraient ensuite tout juste bons à nourrir les poissons.

 

 

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

Des navires plus modestes, tel que ce « Jusqu’au bout », ne sont pas non plus sans charme et son capitaine, qui a un petit coté capitaine Haddock, est des plus pittoresque.

 

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

La mer est sans doute la plus belle école de la vie et les marins qui  doivent affronter les pires dangers sont généralement d’une sérénité à toute épreuve. Le rire éclatant de ce marin en atteste !

 

 

sète,voilier,quatre-mâts,haddock,cordage

Malgré les menaces qui pèsent sur le devenir de notre  planète, on aperçoit ici et là une lueur d’espoir, comme cette profession de foi affichée par un navire affrété par une association qui initie la jeune génération aux joies de la navigation, tout en lui faisant prendre conscience des problèmes de l’environnement.

Vous avez aimé cette note "maritime" je vous invite sans plus tarder à aller chez Frans pour découvrir quelques merveilleuses photos dans le genre.

 

 

PS: Je vous invite également à aller écouter ma dernière composition "Laisse encore un peu...." sur  mon blog musical OLD NUT  en cliquant ICI

 

 

Texte Ulysse ( données historiques extraites du guide officiel Midi Libre consacré à l’événement) & Photos Ulysse,  Louna (les 5 et 12) et Eric (la 19).